Aller au contenu principal
Font Size

A Session Régionale
Défenseurs de l'OP et de l'Office s'affrontent

Après Quimper et Plérin, c'est à Vannes, vendredi dernier, lors de la session de la Chambre régionale, que 60 agriculteurs de l'Apli, association des producteurs de lait indépendants, ont manifesté. Ils dénoncent le projet d'Organisation de Producteurs et le transfert de propriété.

A Session Régionale

Défenseurs de l'OP et de l'Office s'affrontent

 

Après Quimper et Plérin, c'est à Vannes, vendredi dernier, lors de la session de la Chambre régionale, que 60 agriculteurs de l'Apli, association des producteurs de lait indépendants, ont manifesté. Ils dénoncent  le projet d'Organisation de Producteurs et le transfert de propriété. 

 

Irruption  à 60 sur les coups de midi, lâcher de quelques noms d'oiseaux et de vrais volatiles dans la salle des sessions de la Chambre d'agriculture de Vannes. Voilà pour les détails. Ceux d'une manifestation de l'Apli, attendue, et qui se sera déroulée à Vannes, comme prévue, à la suite de celle vécues lors des sessions départementales de Quimper ou de Plérin, les jours précédents. Restera le fond d'une intervention sous tension. Elle a  relégué au second rang les positions que l'assemblée venait d'acter tant sur le PAAR, projet agricole et agroalimentaire régional, que sur celui de la LMA, loi de modernisation agricole, en projet (voir encadré).

 

Organisation de producteurs

Car face au retrait  de l'outil politique de régulation des marchés que sont les quotas, les producteurs laissés face à  face, s'affrontent sur deux conceptions. Celle de l'AOP, association d'organisations de producteurs portées par les Chambres et la FRSEA.  "Nous la défendons, pour redonner du pouvoir au maillon de production par la création d'organisation de producteurs sur une échelle territoriale pertinente, sans doute le grand Ouest  avec transfert de propriété et mutualisation tout en étant euro compatible" résume Laurent Kerlir. "Cette OP pourrait être expérimentée en Bretagne par rapport à la contractualisation" poursuit –il. "Le transfert du droit de propriété ne concerne que le produit, pas le droit à produire. Il y a des mots qui peuvent faire peur, il faut de la pédagogie sur le terrain", insiste Jacques Jaouen, président de la CRAB persuadé de l'importance "de remettre de la régulation européenne au niveau politique".

 

Office du lait

 

"Ce projet de la FNSEA, je n'en veux pas sur mon exploitation où je suis chef d'entreprise", déclare, face à François Philizot, préfet du Morbihan, un éleveur de l'Apli. "Les OP ont été créées par les Coop, vous voulez les remettre face à elles, mais ça n'a jamais marché, on ne vous fait plus confiance", explique une autre. "Nous on prépare autre chose, l'Office du lait, au niveau Européen. Que ce projet soit présenté aux agriculteurs et qu'ensuite, ils votent, en leur âme et conscience" propose t-il. Plus dramatiques sont les propos reflétant les conséquences d'une année de crise sur les comptes des éleveurs laitiers. "Regardez moi bien Mr le préfet, le chèque de la cantine scolaire de mes enfants a été refusé. Lundi l'école reprend. On n'a plus de trésorerie, on n'a plus les moyens.  Qu'est ce qu'on fait ?" questionne un éleveur de l'Apli. "On le sait, tout le monde sait aussi que les coût de production sont très différents… Je ne suis pas sûr que toutes les exploitations laitières soient capables de passer la crise". Un préfet dont les réponses soulèveront une bronca des manifestants. "Il y aura débat" promet Jacques Jaouen proposant des réunions ouvertes à tous sur la question, "c'est aux producteurs de décider", convient-il renvoyant à chaque département le soin d'organiser ses réunions.

Claire Le Clève

 

 

Encadré

LMA, Une loi à amender

 

Présentés comme une contribution de la CRAB à la Loi de modernisation agricole, les élus ont souhaité, face aux 150 points rectificatifs portés par l'APCA, focaliser sur les 3 premiers titres leur contribution.

Pour le Titre 1 (politique publique de l'alimentation), est demandé l'élargissement de l'observatoire des distorsions de concurrence des pays de l'UE exclusivement aux pays tiers également. En grande surface, à  l'étiquetage du pays d'origine pour les produits agricole brut, devra s'ajouter celui des matières premières dans les produits transformés.

Titre 2 (compétitivité de l'agriculture française). Inciter la création d'organisations de producteurs avec transfert de propriété… Etendre l'assurance récolte à l'assurance fourrages. Créer un fonds d'investissement pour l'élevage.

Titre 3 (Inscrire l'agriculture et la forêt dans un développement durable des territoires): Renforcer la place de la professions agricole dans  le Plan Régional d'Agriculture Durable. Mettre en place des indicateurs de consommations du foncier, des recommandations et rendre l'avis des chambres nécessaire. Augmenter le montant la taxe sur cession des terrains agricoles rendus constructibles. Améliorer la législation relative au contrôle des structures. Supprimer le bail environnemental sur PNR et trames vertes et bleues. Pas de photovoltaïque au sol sur des terres agricoles. Permettre à la Safer un droit de préemption partiel (sur les terres et non sur le bâti).

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Acceptabilité sociétale : ouvrir, montrer et démontrer
Alors que s’ouvre dans quelques jours en mairie d’Arzal (56) leur dossier d’enquête publique, les associés de la SCEA de Kerollet…
Canettes tueuses, quand l'incivilité tue
Depuis deux ans, le Gaec de Kerforn, à Caudan, a du se résoudre à faire euthanasier six vaches sur la centaine de laitières qui…
Méthanisation : un procédé d’avenir, moyennant quelques précautions
L’affaire a fait grand bruit dans le Finistère : en début de semaine dernière, une fuite provenant d’une unité de méthanisation a…
Une nouvelle équipe chez les Jeunes agriculteurs
S’ils ont tenu leur assemblée générale juste avant le confinement, le Covid a ensuite bloqué les élections du Bureau et du…
Valens, le nouveau verrat équilibré d’Axiom
La firme génétique met sur le marché un nouveau verrat dont l’objectif est de répondre aux exigences des producteurs français.…
Maïs : estimer sa date de récolte
Point de situation des maïs à la mi-août. Les premières récoltes sont attendues dès la fin août pour la moitié sud de l'Ille-et-…
Publicité