Aller au contenu principal

64ième AG de la FDSEA
Des agriculteurs essentiels pour leur territoire

Des agriculteurs découragés face à l'absence de reconnaissance de leur métier, écoeurés face aux campagnes de dénigrement, aux reportages ou enquêtes qui les rendent responsables de tous les maux de la terre... Pourtant, et la FDSEA le rappelle dans son rapport d'orientation, ils sont "essentiels pour leur territoire et leurs filières".

"L'environnement ne doit pas être source de découragement pour les agriculteurs", affirme la FDSEA, avant de dénoncer l'inflation réglementaire alors même que les quantités d'azote épandues diminuent, tout comme la teneur en nitrates des prises d'eau de surface ! "Il nous faut sortir de notre isolement, multiplier les occasions de communiquer", conseille le rapport d'orientation. "Nous devons être fiers des efforts accomplis", rajoute Thierry Merret, président de la FDSEA.

Préserver le foncier

Pour nourrir 9 milliards d'habitants demain, hors de question de laisser les territoires se vider de leurs agriculteurs. "Il faut préserver le foncier, rappelle la FDSEA qui égratigne au passage quelques ruraux, "qui doivent accepter nos activités", mais aussi certains des siens. "Chercher à obtenir des terrains constructibles en zone agricole, à créer des logements de fonction plus nombreux que le nombre d'associés, c'est provoquer le grignotage et le mitage de nos terres. Soyons cohérents !"

Producteurs de biens alimentaires, les agriculteurs veulent aussi devenir acteurs sur le volet énergie : méthanisation, cogénération, photovoltaïque, éolien, bois énergie ... Encore faut-il que ces activités "soient facilitées d'un point de vue réglementaire et acceptées par nos concitoyens".

Ensemble et unis

"L'agriculture génère 39% du chiffre d'affaires de l'ensemble des entreprises bretonnes, rappelle la FDSEA, qui réclame le soutien des élus mais aussi des consommateurs. "A nous, ensemble, d'imposer à la grande distribution la valorisation de nos produits". C'est également ensemble, unis et solidaires, que les agriculteurs retrouveront du poids au sein des filières. "La création d'OP est une étape indispensable. Mais elles n'auront de réelle portée que si nous mettons en place des AOP, condition indispensable pour qu'il y ait un respect des règles communes".

Halte aux distorsions sociales !

Si les produits circulent librement d'un pays à l'autre, le coût du travail est loin d'être harmonisé d'un bout à l'autre de l'Union européenne ! Dans de telles conditions, comment lutter avec nos concurrents ? "L'exonération des charges sociales, obtenue pour les travailleurs occasionnels, doit également être appliquée à tous les salariés permanents de l'agriculture", estime la FDSEA. Le manque à gagner pour l'Etat sera compensé par une taxe sur les ventes des produits alimentaires en grandes et moyennes surfaces, un peu sur le modèle de la "taxe poissons" mise en place pour une pêche durable. "Mais il ne faut pas que le pouvoir d'achat du consommateur soit impacté par cette nouvelle taxe. Les GMS ont les moyens de diminuer les marges importantes qu'elles réalisent sur la vente des produits agricoles".

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"Sur les engrais azotés, je ne lâcherai pas"
Déçue sur les dossiers des néonicotinoïdes et du glyphosate, la députée finistérienne LREM Sandrine Le Feur se dit déterminée à…
Des légumineuses bretonnes dans nos assiettes
Graines de pois chiche, haricot rouge, pois et lentille corail sont un bienfait pour l’alimentation humaine et constituent aussi…
La méthanisation, bonne pour la planète ?
Eau, air sol…, quels services ou pas, leur sont rendus par la méthanisation agricole ? Vaste question que celle des aménités et…
La région prend position sur la future PAC
La crise Covid a remis sur le devant de la scène l’importance d’une production agricole locale, ainsi que l’apport de l’…
Elevage bio cherche repreneur
A l’occasion du cap symbolique des 1 000 fermes bio en Finistère, le Gab tire la sonnette d’alarme : en bio aussi, le…
La séparation de la vente et du conseil, un concept plus qu'une réalité
L'indépendance du conseil en phytos, instaurée dans le cadre de la loi Egalim, est en vigueur depuis le 1er janvier. Son objectif…
Publicité