Aller au contenu principal

Des étudiants chiliens découvrent l'agriculture finistérienne

Pendant 10 jours, une douzaine d'étudiants chiliens ont découvert l'agriculture bretonne, guidés par la Maison familiale de Ploudaniel. Retour sur un échange riche en enseignements.

"A Chiloé, d'où nous venons, le climat est pratiquement le même qu'ici". Pour preuve ? La fraise et la pomme de terre sont originaires de là-bas et Jaime Araneda et Marcos Villarroel, professeurs au lycée agricole d'Ancud, sont curieux de découvrir comment ces deux cultures se sont adaptées ici. Accompagnés d'une douzaine de leurs élèves, scolarisés dans l'équivalent de notre bac pro, ils ont passé une dizaine de jours dans le Finistère. Et, avec la Maison familiale de Ploudaniel, qui les reçoit, ils ont préparé un programme de visites sur mesure.

 

Un accès aux prêts difficile

 

"Nous voulions connaître la technologie française", détaille Jaime Araneda. Dans les collections variétales de l'Inra de Ploudaniel, ils ont vu la papa, l'ancêtre de notre pomme de terre. Puis ils ont découvert la sélection chez un producteur de plants d'Irvillac et ont été très intéressés par la culture de l'échalote, Chiloé se battant pour obtenir un signe de qualité sur l'ail, une culture assez proche. A Savéol, ils se sont renseignés sur la lutte biologique. Et ont également rencontré deux producteurs pratiquant la vente directe, de viande de mouton et de lait, avant de visiter un magasin "locavore" à Lesneven et la laiterie Even.

"Ici, la technologie est très en avance par rapport à chez nous. Et les rendements ne sont pas les mêmes sur nos petites exploitations". Et Jaime Araneda de mettre en avant l'une des contraintes de l'agriculture chilienne. "Chez nous, il n'est pas possible d'emprunter de grosses sommes pour investir : les taux d'intérêt sont bien trop élevés". Mais, de leur semaine de visites, les étudiants en retireront néanmoins bon nombre d'enseignements. Et repartiront riches de ces échanges qu'ils ont voulu privilégier, y compris avec les étudiants de la Maison familiale, avec qui ils ont fait du sport, travaillé le temps d'une matinée...

 

Un échange enrichissant

 

"En 2014, le Chili était invité d'honneur du Forum de Ploudaniel". Président du Forum, Xavier Guiavarc'h est aussi formateur à la Maison familiale de Ploudaniel. Et il n'a pas voulu laisser passer cette opportunité. "Une délégation chilienne est venue chez nous à l'occasion des 300 ans de l'arrivée de la fraise à Plougastel Daoulas. Nous en avons profité pour prendre des contacts".

Et, dans la foulée, un groupe de Bac pro de la Maison familiale se rend au Chili pour un voyage de trois semaines. "Là-bas, nous avons découvert l'agriculture locale et été reçus par le lycée agricole d'Ancud, qui a voulu à son tour venir nous rendre visite".

Un échange appelé à se pérenniser ? "Sait-on jamais, indique Xavier Guiavarc'h. Ce sera aux élèves de décider". Tous les ans, un projet leur permet de partir à l'étranger. Et, après la Croatie, le Vietnam ou Madagascar, ils ont envie de se rendre au Brésil. "Ces voyages sont extraordinaires, reconnaît le formateur. Ils permettent de fédérer les élèves autour d'un projet, leur donnent l'occasion d'aller voir ailleurs ce qui se passe. Mais aussi et surtout ils leur apportent une réelle plus-value humaine".

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"La délégation de travail accompagne les mutations agricoles"
Élodie Gapihan travaille au Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine. Elle est la seule chargée d'affaires en France, à suivre…
ETA Guillon-Barbot : l'innovation pour modèle économique
Depuis 1977, l'ETA Guillon-Barbot à Vitré (35) fait de l'innovation sa marque de fabrique avec une philosophie qui se veut simple…
"L'épandage sans tonne, c'est l'avenir !"
L'ETA Guégan à Saint Onen La Chapelle (35) a inauguré cette année son "épandeur sans tonne avec rampe à patins". Une première…
OP et AOP seront au cœur de la PAC de 2023
Les organisations de producteurs, Op et les associations entre elles AOP, seront au cœur de la future PAC. Elles pourront…
L’observatoire du coût de revient : "faire œuvre utile"
Apporter sa pierre à l’édifice pour la prise en compte du coût de revient des adhérents dans la construction du prix du lait, c’…
Le projet Egalim II du député Besson Moreau est sur la table
Le député LREM de l’Aube Grégory Besson-Moreau a enfin divulgué sa proposition de loi sur les relations commerciales dans le…
Publicité