Aller au contenu principal

Réserves en Eau potable
Des ressources mutualisées

Les morbihannais ne manqueront pas d'eau au robinet, s'ils restent économes. Tel est le message que le Syndicat de l'eau du Morbihan porte à ses 290 000 abonnés sur les 238 communes qu'il dessert. Pour autant, les faibles précipitations hivernales n'ont pas permis de recharger les nappes et les cours d'eau, plutôt bas.

Qu'on se rassure, l'eau coulera au robinet des morbihannais. Une eau potable issue à 85 % des rivières dont le coût figure parmi les plus chères de France.
Qu'on se rassure, l'eau coulera au robinet des morbihannais. Une eau potable issue à 85 % des rivières dont le coût figure parmi les plus chères de France.
© claire leclève

Qu'on se rassure, l'eau coulera au robinet des morbihannais. Une eau potable issue à 85 % des rivières dont le coût figure parmi les plus chères de France. Le prix de la sécurisation de l'approvisionnement tant en qualité qu'en quantité. Elle s'est faite au gré de la «mutualisation des ressources pour une gestion maîtrisée», indique le Syndicat de l'eau du Morbihan, « Eau du Morbihan ». L'organisation regroupe 238 communes sur les 261 du département. Une solidarité et des interconnexions entre bassins se sont construites pour couvrir les besoins, « faire face à la demande dès lors que la consommation reste maîtrisée ».

 

Rester Vigilant

Reste une situation tendue qui pousse à rester « vigilant et attentif à sa consommation » incite Eau du Morbihan. «Le niveau des nappes, malgré les pluies récentes, est plus bas que la moyenne habituelle et les débits des cours d'eau sont ceux observés habituellement fin juin ». Le scénario redouté serait le cumul de cette situation sèche avec «un effet chaleur induisant de forte consommation d'eau, surtout en période de fréquentation touristique ». Une situation qui conforte Eau du Morbihan dans sa politique de sécurisation. «Elle doit même être renforcée dans certains secteurs pour faire face aux éventuels arrêts, programmés ou non de certaines usines», précise -t-on.

Reste que plus que le manque d'eau, c'est aujourd'hui l'abondance récente des précipitations et le froid qui pénalisent les semis dans certaines zones du département.

Claire Le Clève

Eau du Morbihan

Une double compétence

 

Le syndicat a double compétence. En premier lieu, il produit et livre 30 millions de M3 d'eau sur 238 communes pour approvisionner ses 290 000 abonnés. Il puise et retraite cette eau de surface dans 16 usines pour 85 % de l'eau produite. Les 15 % restants le sont à partir de captages souterrains. Le syndicat possède également la compétence de distribution sur 119 communes auxquelles il vend 10 millions de M3 distribué par un réseau de 7000 km.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Jean-Elie Le Crom : "J’avais vraiment envie de m’installer"
Son truc ?  "Les vaches et le lait". Une passion ! Jean-Elie Le Crom l’a chevillée au corps. Alors, à 22 ans, il vient de…
Du maïs semé tous les 50 cm pour réduire l’usage des phytos
Si il est courant de semer son maïs avec un inter-rang de 75 cm, Alex Delamarre et Philippe Briand, entrepreneurs agricoles sur…
Tristan Delisle, un producteur de lapins engagé
Tristan Delisle s'est installé en mars 2020 sur l'élevage familial de lapins avec sa mère, en remplacement de son père parti à la…
L’irrigation : "l’assurance récolte de toute la filière"
Fin des six syndicats locaux qui contribuaient depuis 40 ans au développement de l’irrigation en Bretagne. Place à Breizh…
Les éleveurs de volailles en colère contre certains distributeurs
La semaine passée la Confédération française de l’aviculture (CFA) dénonçait "l’indifférence des enseignes Carrefour, Casino et…
63% des abattages de porcs en Bretagne aux mains de trois groupes en 2020
En 2020, à partir des données Uniporc Ouest, le nombre de porcins abattus en Bretagne montre une diminution de l’activité. Dans…
Publicité