Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Des rideaux brise-vent automatisés innovants

À Penvénan (22), le Gaec de Coat Hery se place en précurseur grâce à l’installation dans la stabulation des vaches laitières d'un système de ventilation innovant, un rideau brise-vent automatisé et équipé de sondes thermiques, anémométriques et photoélectriques. L’exploitation a fait appel au groupe BHD pour la mise en place de cette technologie.

Depuis le 6 mai, la stabulation de Julien Prud’homm, associé en Gaec avec son père, bénéficie d’un système de rideaux brise-vent automatisé. Équipés de sondes thermiques, anémométriques et photoélectriques, les rideaux s’ouvrent et se ferment en fonction des conditions météorologiques.
Ce choix, l’agriculteur le justifie pour deux raisons : le bien-être de ses bêtes et le confort des conditions de travail.

Automatisés pour plus d’autonomie
Leur ancienne stabulation devenue trop petite, Julien et son père décident d’agrandir et de rénover un ancien hangar à paille pour en faire un espace de vie plus adapté pour leurs vaches laitières. Ils investissent dans des outils d’automatisation leur permettant de gagner un temps précieux lorsque, comme eux, on gère deux activités sur une même exploitation. Le Gaec possède en effet en plus d’un élevage laitier, une production légumière (chou-fleur) occupant les agriculteurs dix mois de l’année. De plus, suite au départ en retraite d’Yvon, oncle de Julien et en prévision de celui de son père dans deux ans, la nécessité de réorganiser le temps de travail se fait ressentir. L’acquisition d’un robot de traite et des rideaux brise-vent automatisés rend alors l’élevage plus autonome.
Si ce système de ventilation a un coût, 600 € par vache, le confort qui en est retiré n’a pas de prix. "On va vite retomber sur nos pieds", affirme Julien Prud’homm. Pour lui qui est sur le pont dès 5h du matin, le temps économisé par l’installation de ce système de ventilation automatique lui permet de gagner en qualité de vie. "Si je suis aux champs, je n’ai pas besoin de courir à la stabulation pour fermer les parois quand une averse arrive, sachant qu’elle sera probablement finie quand je serais arrivé", se réjouit l’éleveur.


Bien-être animal
En ces périodes de fortes chaleurs, le bénéfice de ces rideaux pour les bêtes est évident, les vaches subissant un stress thermique dès 20°C. La température joue un rôle essentiel dans la production laitière et pour la prolificité des bovins. "Les dernières échographies ont montré que toutes nos vaches étaient pleines, ce qui n’est pas le cas à chaque fois", confirme Julien.
Les rideaux permettent de gérer l’ambiance du bâtiment et contribuent au bien-être animal. Ils laissent passer l’air et ventilent le bâtiment en fonction des besoins grâce aux mesures relevées par les capteurs. Outre les questions de température, ces rideaux automatisés permettent de chasser l’air vicié de la stabulation et d’en faire baisser l’hygrométrie.
En effet, la proximité de la mer doublée du dégagement d’eau que provoque un troupeau a renforcé la décision d’installer ces rideaux pour la gestion de l’humidité de l’air. Avec un bâtiment qui respire, les bêtes se portent mieux. "Si le système est standard, la fabrication est elle effectuée sur-mesure", précise Yannick Bodennec, commercial agriculture pour la filiale RCY de BDH. La taille, l’orientation, la configuration ou encore le climat de chaque ferme requiert des besoins différents. "Ici, nous avons installé un rideau automatisé sur la façade sud où se trouvent les vents dominants, et un rideau manuel au nord. Ces choix se font en fonction des besoins et des moyens de chaque exploitation", observent les équipes de BHD qui perçoivent une forte demande de ces dispositifs depuis dix  ans, "bien que la Bretagne soit plus réticente à l’automatisation des systèmes".

Le groupe BHD
Spécialistes dans la confection de bâches techniques, le groupe BHD propose ses produits dans des domaines très variés : du chapiteau de cirque, au monde de l’agriculture. Sa filiale RCY est aujourd’hui positionnée sur le marché agricole proposant des solutions de rideaux brise-vent, tunnels de stockage et citernes souples en tissus techniques.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Vignette
À Bolazec, Coralie s'installe avec 30 000 poules plein air
Salariée depuis une dizaine d'années, Coralie Jézéquel souhaitait s'installer en agriculture. Elle franchit le pas à Bolazec (29…
Vignette
La situation financière des élevages bovins s'est dégradée en 2018 (Idele)

Les revenus disponibles des élevages laitiers et allaitants suivis par l'observatoire de l’endettement ont globalement…

Vignette
Agriculteurs de Bretagne et "Incoulables" sur le même bateau, vent d’espoir portant
Après "Intouchables", il y aura "Incoulables". Une histoire belle où l’on ne sombre pas, ode à la vie, à l’après, l’après cancer…
Vignette
7 651 vols en un an dans les exploitations agricoles
7 651 vols ont été recensés en France dans les exploitations agricoles en un an par les services de gendarmerie. Le nombre de…
Vignette
Au nom des jeunes et de leur libre arbitre

Pas facile de retrouver l’air libre à la sortie d’une projection du film "au nom de la terre". On est démuni face à…

Vignette
Mon ambition c'est le "faire ensemble"
Thierry Le Druillennec s'est installé en 1992. Depuis cette date il s'est investi au niveau du groupement de défense sanitaire…
Publicité