Aller au contenu principal

Devenir secouriste au travail

Parce que l'accident arrive aussi sur le lieu de travail, une formation de sauveteur secouriste permet d'apprendre à faire face à la plupart des situations.

Une coupure, une brûlure, une chute... "Quand l'accident survient, on a tendance à stresser et à faire exactement l'inverse de ce qu'il faut faire", estime Jean-Yves. Confronté à un problème électrique, un câble tombé sur la flèche de la remorque, il est sorti du tracteur. "Il aurait fallu ne pas bouger et attendre les secours". Car, si le fil avait été dénudé, les conséquences auraient pu être dramatiques ! Et l'exemple vaut aussi pour les coupures où, selon la nature de l'objet tranchant, il est parfois préférable de le laisser dans la plaie pour ne pas aggraver les lésions...

En deux jours, la formation de sauveteur-secouriste du travail passe en revue les principaux risques, en s'adaptant à chaque profession. "Elle nous donne un cadre : en cas d'accident, on sait par où commencer", apprécie Vincent. Si les stagiaires apprennent à faire face à une perte de connaissance, ils réalisent aussi les massages cardiaques, se servent d'un défibrillateur... "La dernière demi-journée, nous mettons l'accent sur la prévention, en nous déplaçant dans une entreprise", rajoute Nathalie Carré, formatrice à GPS 29, Gestion prévention santé. Leur diplôme en poche, les stagiaires devront participer à une journée de recyclage au bout de 24 mois, pour continuer à le valider.

Les exploitations légumières engagées dans la certification Globalgap doivent impérativement compter dans leurs rangs au moins une personne titulaire de la carte de sauveteur-secouriste au travail. C'est la raison pour laquelle la chambre d'agriculture organise régulièrement des formations. Renseignements complémentaires au 02 98 69 17 46.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
Forestiers : comment restaurer le dialogue avec la société ?
Si les citoyens apprécient la forêt, symbole de nature préservée, et le bois matériau, pour se chauffer ou se meubler, ils sont…
Des moissons compliquées par une météo pluvieuse
Depuis le 14 juillet le beau temps était reparti permettant aux moissons de démarrer enfin après un épisode pluvieux record. Sur…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Se lancer dans l’inconnu oui mais... avec des partenaires que l’on connaît bien !
Installés depuis quatre ans, Myriam et Vincent Labbé, ont repris deux élevages sur la commune de Plenée-Jugon (22). Leur objectif…
Publicité