Aller au contenu principal

Dis, c'est comment un élevage de cochons ?

Vendredi dernier, Jérôme Lefeuvre à Plénée-Jugon (22) a fait découvrir son élevage de porcs à des enfants de cours moyen, dans le cadre de l'opération "copains comme cochons".

A peine descendus de l'autobus, les enfants sont pressés de voir les cochons mais il faut avant cela revêtir blouse, charlotte, et pédisac, sans oublier de prendre la pose pour les journalistes et la maîtresse. C'est aujourd'hui le lancement de l'opération "copains comme cochons" en Bretagne. Une action sympa et pédagogique qui permet de sensibiliser les enfants au métier d'éleveur de porcs.

Et ce jour-là, à Plénée-Jugon, les cinq sens des élèves sont bien en éveil, à toucher des porcelets, découvrir où vivent les animaux, sentir à plein nez le cochon, même sursauter au cri d'une truie, et finir par déguster de savoureuses charcuteries de porc. Les élèves ne manqueront pas d'en reparler, sûrement dès le soir-même en famille, mais aussi en classe grâce au livret pédagogique remis par les organisateurs de l'opération.

Jérôme Lefeuvre, quant à lui, n'est pas habitué à un public si jeune. Il faut expliquer les animaux, passant de 1,5 kg à 115 kg en six mois, puis l'aliment, composé principalement de céréales, enfin le lisier, engrais naturel composté sur la ferme. Un peu de gymnastique est nécessaire pour se défaire du jargon professionnel… En revanche, aucun problème pour dire la passion du métier. "Je suis baigné dedans depuis tout petit. Enfant, j'étais toujours avec les cochons".

 

520 enfants accueillis en Bretagne

Sur les quatre départements bretons, quinze éleveurs en tout sont mobilisés pour accueillir le jeune public, avec l'aide de leur groupement (Aveltis, Cooperl, Porc Armor, Porfimad, Prestor et Triskalia). Lancée en 2007, l'opération est conduite depuis 2009 au niveau régional sous l'égide du Comité régional porcin qui prend notamment en charge les frais de transport pour les écoles. 520 enfants de cours moyen pourront ainsi découvrir un élevage de porcs près de chez eux d'ici la fin de l'année 2011.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Jean-Elie Le Crom : "J’avais vraiment envie de m’installer"
Son truc ?  "Les vaches et le lait". Une passion ! Jean-Elie Le Crom l’a chevillée au corps. Alors, à 22 ans, il vient de…
Du maïs semé tous les 50 cm pour réduire l’usage des phytos
Si il est courant de semer son maïs avec un inter-rang de 75 cm, Alex Delamarre et Philippe Briand, entrepreneurs agricoles sur…
L’irrigation : "l’assurance récolte de toute la filière"
Fin des six syndicats locaux qui contribuaient depuis 40 ans au développement de l’irrigation en Bretagne. Place à Breizh…
Les éleveurs de volailles en colère contre certains distributeurs
La semaine passée la Confédération française de l’aviculture (CFA) dénonçait "l’indifférence des enseignes Carrefour, Casino et…
63% des abattages de porcs en Bretagne aux mains de trois groupes en 2020
En 2020, à partir des données Uniporc Ouest, le nombre de porcins abattus en Bretagne montre une diminution de l’activité. Dans…
PAC 2023 : les derniers arbitrages feront la différence dans les fermes
L'Europe a fixé de nouveaux objectifs à la PAC, et laissé plus de latitude aux États membres dans la déclinaison nationale des…
Publicité