Aller au contenu principal

L’agriculture a bien résisté en 2020

Alors que toute l’économie est scrutée sous l’angle de la Covid-19, et que pour certaines filières comme l’évènementiel ou la restauration les temps à venir semblent incertains, l’agriculture et ainsi la Bretagne tirent leur épingle du jeu. Secteurs essentiels s’il en est, l’agriculture et l’agroalimentaire ont bien résisté à la crise sanitaire. Certains se sont même découverts des vocations.
Déstabilisant les filières agricoles et agroalimentaires, en fermant des pans entiers de leurs débouchés, désorganisant la logistique, poussant le consommateur à plébisciter d’autres modes d’approvisionnement, incitant les producteurs en vente directe à s’adapter eux aussi, les challenges étaient nombreux et ont pour beaucoup été relevés.

Ce dossier révèle l’incroyable capacité des agriculteurs et de leurs partenaires à se réinventer, à innover pour répondre aux attentes toujours plus diverses et changeantes des consommateurs. Filière par filière, les chiffres donnent le ton et les interprétations fines des chargés de mission des chambres d’agriculture de Bretagne les éclairent.

 

Coordination du dossier : Arnaud Haye (chambre d'agriculture de Bretagne) et Hélène Bonneau (Terra).
Rédaction : Arnaud Haye, Nathalie Le Drézen, Maud Marguet et Delphine Scheck (chambres d'agriculture de Bretagne).

Publicité