Aller au contenu principal

Douron/Lieue de Grève : des points pour biner le maïs ou partir en congés 

Sur les bassins versants algues vertes du Douron (29) et de la Lieue de Grève (22), une boucle vertueuse permet aux agriculteurs d’obtenir, sous conditions, des points à échanger contre des prestations auprès de leurs ETA ou Cuma, ou des journées de salariés auprès des services de remplacement.  

De gauche à droite : Margaux Fournis, responsable du secteur de Morlaix à Finistère remplacement, Sophie Bellec et Dorian Bourel, agriculteurs à Plouégat Guerand, et Paul Salaün, référent agricole à Morlaix communauté.
© Chantal Pape

"Sur le BV du Douron, c’est à la demande des agriculteurs qu’une boucle vertueuse a été mise en place lors du premier plan algues vertes, 2012 -2016", rappelle Paul Salaün. Le principe en est simple : les agriculteurs, 80 volontaires sur les 130 que compte le BV, réalisent une première BGA, balance générale de l’azote, sur leur exploitation. Et s’engagent à améliorer leurs pratiques.

"A chaque exploitation son projet, détaille le référent agricole de Morlaix communauté. Ce peut être une augmentation des surfaces en herbe pour les éleveurs, une plus grande diversité des cultures pour les légumiers, une diminution de la fertilisation organique ou minérale, une amélioration de la couverture des sols en hiver, la création de talus ceintures, la réouverture de zones humides...".

Améliorer la qualité de l’eau

Un second audit, un an plus tard, mesure les progrès réalisés et chaque agriculteur se voit crédité d’un certain nombre de points, d’une valeur de 75 €, qu’il peut utiliser à sa guise. "Au lancement du premier plan, les agriculteurs avaient pointé le manque de main d’oeuvre sur les exploitations". Il leur est donc proposé des prestations des ETA ou Cuma locales pour faire évoluer leurs pratiques : désherbage mécanique, entretien sous clôture, semis de RGI dans le maïs, semis précoce de couverts après céréales, fauche en zone humide avec du matériel spécifique, sursemis pour regarnir une prairie vieillissante… Autant d’actions qui vont, à leur niveau, améliorer la qualité de l’eau.

Expérimentée sur le BV du Douron, la boucle vertueuse a ensuite été étendue au bassin voisin de la Lieue de Grève. Et c’est à la demande des Côtes d’Armor que les agriculteurs des deux bassins peuvent désormais convertir leurs points en heures de salariés, à condition d’adhérer à un service de remplacement. "Pour les aider pour certains chantiers, indique Margaux Fournis, responsable du secteur de Morlaix à Finistère remplacement. Ou pour partir en congés".

Plus autonome

Producteurs de lait au sein du Gaec du Liorz, à Plouégat Guérand, Dorian Bourel et Sophie Bellec viennent de convertir leur exploitation à la bio. Misant désormais sur l’herbe, ils ont arrêté la culture du maïs, qui occupait encore une douzaine d’hectares en 2017. Et leurs pratiques vertueuses leur ont permis d’engranger 64 points. "Comme nous avons désormais très peu de cultures, 3 ha de betteraves et 2 ha de méteil, nous avons peu d’occasions de faire appel à l’entreprise, relate l’éleveur, qui a profité de la mise en place de cette nouvelle offre pour partir quelques jours, en famille, à l’automne dernier. Et on n’a rien payé, hormis les charges". Satisfaits, les éleveurs feront à nouveau appel au service de remplacement quand Dorian s’absentera pour assister à l’assemblée générale de Biolait, dans le Loir et Cher.

"Sur la base du volontariat, le taux de nitrates est descendu à 28 mg/l, ce qui a demandé un effort conséquent aux agriculteurs, reconnaît Paul Salaün. L’objectif a été fixé à 25 et les derniers mg seront compliqués à aller chercher".

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Acceptabilité sociétale : ouvrir, montrer et démontrer
Alors que s’ouvre dans quelques jours en mairie d’Arzal (56) leur dossier d’enquête publique, les associés de la SCEA de Kerollet…
Canettes tueuses, quand l'incivilité tue
Depuis deux ans, le Gaec de Kerforn, à Caudan, a du se résoudre à faire euthanasier six vaches sur la centaine de laitières qui…
Des protéines végétales bretonnes pour réduire les importations de soja
Si la Bretagne importe 95 % des protéines végétales dont elle a besoin pour nourrir ses animaux d’élevage, le GIE SVP est bien…
Valens, le nouveau verrat équilibré d’Axiom
La firme génétique met sur le marché un nouveau verrat dont l’objectif est de répondre aux exigences des producteurs français.…
Rapport sur le suicide d’agriculteurs : les premières pistes
Après six mois de mission, le député Olivier Damaisin s’apprête à rendre au Premier ministre son rapport sur le suicide et le mal…
Un Space sans public mais pas sans lendemain
  Le Space 2020 a bel et bien eu lieu. Il ne restera pas dans les annales, comme si décidément cette édition et surtout son…
Publicité