Aller au contenu principal

L'ASAVPA en visite
Du Roto au Robot de traite

Après la visite en avril d'une exploitation laitière disposant d'un roto de traite, place au robot, le 18 novembre dernier d'un Gaec de Colpo qui a ouvert ses portes aux membres de . l'ASAVPA, association des salariés de l'agriculture pour la vulgarisation et le progrès agricole.

Ce type de visite est intéressant, et puis cela permet d'animer le groupe, le mobiliser et le faire progresser", souligne Laurent Kermorvant, administrateur de l'ASAVPA et responsable du groupe vacher
Ce type de visite est intéressant, et puis cela permet d'animer le groupe, le mobiliser et le faire progresser", souligne Laurent Kermorvant, administrateur de l'ASAVPA et responsable du groupe vacher
© claire le clève

 

Ils étaient dizaine, le 18 novembre dernier à arpenter avec intérêt l'espace d'accès au double robot de traite que les associés du Gaec ont installé en juin 2007 sur leur exploitation laitière de Colpo pour un investissement de 500 000 euros. 85 vaches laitières sont traites en continue pour assurer les 800 000 l de référence du GAEC sur 111 ha, qui à terme, sera conduit par les deux fils, "cet outil là a été conçu pour cela et pour un confort de travail", explique l'un deux qui envisage à terme de déléguer tous les travaux des champs. Une démonstration qui fait mouche auprès des participants, tous salariés en production bovin lait.

 

11 h d'astreinte et un week end sur trois de libre

"Ce type de visite est intéressant, et puis cela permet d'animer le groupe, le mobiliser et le faire progresser", souligne Laurent Kermorvant, administrateur de l'ASAVPA et responsable du groupe vacher. "Cela permet de nous faire réfléchir, de voir d'autres systèmes et pouvoir échanger", poursuit le jeune homme, salarié sur une exploitation laitière équivalente au gaec visité. "Mon travail d'astreinte quotidien est de 11 à 12 h, avec un week end de libre toutes les trois semaines et un week end sur six seulement avec mon épouse qui est aide soignante, C'est lourd", ne cache pas ce jeune employé. Confrontés à des cheptels importants où les conditions de traite sont déterminantes pour l'organisation et le confort de travail, ces salariés marquent de l'intérêt pour de telles visites "On prend des idées, on échange avec l'employeur".

 

Progresser

Et si la traite en roto semblait séduisante, "l'enthousiasme a été vite tempéré quand nous avons appris que la cadence occasionnait beaucoup de troubles et d'arrêts". Inconvénients que ne semble pas présenter ces robots de traite qui donnent toute satisfaction sur le Gaec, y compris en terme de qualité du lait. "Nous réfléchissons maintenant à un sujet de visite et d'échange sur la nursery, envisage Laurent Kermorvant, parce que là encore, il y a  matière à améliorer les situations et faire progresser ce poste où on constate des problèmes et trop de mortalité de veaux".  Autant d'initiatives qui participent à la valorisation du salariat en agriculture et à la promotion des métiers, à l'heure où l'on sait l'emploi agricole être un enjeu majeur pour l'avenir de la profession.

Claire le Clève

 

 

ASAVPA

L'association des salariés de l'agriculture pour la vulgarisation et le progrès agricole compte dans le département du Morbihan 120 adhérents qui peuvent bénéficier d'une mutuelle complémentaire à tarif de groupe, de la carte ACEVA (réductions sur de nombreux loisirs) et du bulletin mensuel d'information et de liaison sur les activités des groupes. Trois sont en place, l'un en lait qui pour 2008 compte deux visites sur le roto tandem et le robot de traite, le deuxième en porc qui s'est intéressé à la qualité d'eau de boisson et visitera la station de Guernévé et enfin le groupe Chauffeurs qui cette semaine, visite avec les département de la Manche et de l'Ille et Vilaine, l'usine Class au Mans.

Pour plus de renseignements ASAVPA: 02 97 46 22 19

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le Space sera bien là en 2021, à Rennes
Le salon de l'élevage fait son grand retour à Rennes. Entre soulagement, fierté et impatience, les organisateurs du Space livrent…
Marché foncier en croissance, des prix qui continuent de progresser
Un an de crise sanitaire n'auront pratiquement eu aucune incidence sur l'activité du marché foncier et de la Safer. Mieux, le…
Choucas : du blé pour camoufler le maïs
Ravageurs, désherbage du maïs et pression des maladies sur céréales…, programme dense à la réunion bout de champ Agrocultures,…
Porcs : les éleveurs demandent la fin de la castration
"On bute sur le mur des abatteurs… Si le gouvernement ne nous aide pas, ça va être compliqué". Mardi dernier, l’association pour…
L’agriculture intensive et le hors sol : une chance pour la Bretagne

Productiviste, industrielle et intensive à outrance : voilà les qualificatifs réducteurs et mensongers dont certains ne…

Les Entreprises des territoires en recherche constante de reconnaissance
Les entreprises des territoires (EDT) se réunissaient encore une fois en viso conférence pour l’assemblée générale 2021. l’…
Publicité