Aller au contenu principal

Ecophyto : "La preuve par l’exemple"

© J.C. Gutner

Lors du colloque Dephy du 13 novembre, Didier Guillaume a soutenu "la preuve par l’exemple" en matière de réduction des phytos. "Je ne crois pas qu’il faille sanctionner" dans le cadre d’Ecophyto, a déclaré le ministre de l’Agriculture initiative pour "réduire et améliorer l’utilisation des phytos". Alors que Ecophyto vise une baisse de 25 % des pesticides en 2020, 50 % en 2025, il a salué le réseau Dephy car "pour mettre en place les transitions" notamment "agroécologique, vers la baisse produits phytos, il faut des pionniers". Raison pour laquelle le gouvernement a donné un avis favorable, dans le Projet de loi de finances 2019, à 450 000 euros supplémentaires pour les fermes Dephy, selon le ministre. Dephy affiche une baisse d’IFT (Indice de fréquence de traitement), entre l’entrée dans le réseau et la moyenne 2015-17, de 14 % en grandes cultures-polyculture-élevage, 38 % en légumes, 25 % en arboriculture, 43 % en horticulture, 17 % en viticulture, 37 % en cultures tropicales.


Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Les agriculteurs mettent ‡ l'honneur le Tour de France et leur territoire
C'est un événement majeur pour tous les territoires qu'il traverse. Et cette année la Bretagne a été gâtée en accueillant même le…
Se lancer dans l’inconnu oui mais... avec des partenaires que l’on connaît bien !
Installés depuis quatre ans, Myriam et Vincent Labbé, ont repris deux élevages sur la commune de Plenée-Jugon (22). Leur objectif…
Pour un soutien différencié à l’agriculture biologique

De plus en plus de jeunes entrent dans le métier avec un projet en agriculture biologique (30 % en 2020 en Bretagne). Ce…

Publicité