Aller au contenu principal

Effritement de la participation aux élections MSA partout en France

Au niveau national, les élections à la Mutualité sociale agricole ont vu 800 000 électeurs désigner 24 000 délégués. La participation, de 31 % en moyenne, s’est effritée par rapport à 39 % en moyenne lors des précédents scrutins. 24 000 délégués titulaires ont tout de même été élus. La Bretagne se situe dans les mêmes marges d'évolution.

© Terra

Le nombre de délégués élus aux caisses de MSA ne diminue que faiblement. Ils ont été 24 000 élus lors des élections qui viennent de s’achever.

Le premier collège, exploitants ou chefs d’entreprise non employeurs, a connu une participation de 39 % Les candidatures étant, dans la plupart des cas, faites à titre individuel sans appartenance syndicale affichée, il n’est pas possible d’en tirer des indications de représentativité syndicale, selon la direction de la MSA. Pour les salariés, les résultats créditent la CFDT de 40,1% des élus, la CFE-CGC 25,5%, CGT 20,2%, FO 11,3% et la CFTC 2,8%. Les scores de la CFDT et de la CFE ont été en nette hausse (7 points pour la CFDT et 4 points pour la CFE), principalement en raison du transfert des électeurs du syndicat Unsa qui n’a plus été considéré comme représentatif et qui donc ne pouvait présenter des listes. Enfin, pour le collège des employeurs de main d’œuvre, la participation a été de 37 %. Pour la première fois, les électeurs pouvaient voter par Internet, formule qui a séduit un votant sur six.

Du 27 février au 3 avril, les nouveaux délégués éliront dans chaque caisse, leur conseil d’administration lors des assemblées générales électives. Le 28 mai, le conseil central et son président seront élus.

 

"Résultats satisfaisants"

"Dans le contexte actuel de crises successives dans les productions avicoles, porcines et légumières, les résultats de ce scrutin restent satisfaisants et sont une confirmation de l’attachement des adhérents MSA à leur régime de protection sociale", déclarent les caisses de MSA. Selon elles, la baisse du taux de participation peut s’expliquer par le fait que les récentes avancées sociales obtenues par le régime agricole (indemnités journalières en cas de maladie, revalorisation des petites retraites agricoles) n’ont pas encore produit leur plein effet.

Son de cloche évidemment totalement différent de la part de la Coordination rurale qui voit dans la baisse de participation aux élections MSA un "désintérêt" des adhérents aux élections MSA. Pour la Coordination, ces résultats illustrent le fait que la MSA soit de plus en plus éloignée du terrain, malgré ses 24 000 délégués cantonaux.

 

1 475 délégués élus en Bretagne

66 951 personnes ont participé à ces élections sur les circonscriptions des MSA d’Armorique et MSA Portes de Bretagne, soit une participation proche de 30 %. Elles ont élu 1 475 délégués titulaires  sur les 2 886 adhérents qui s'étaient portés candidats. Pour le collège des salariés, il s’agit d’un scrutin de liste . Près de 15% des votants en Bretagne ont choisi le vote en ligne, une possibilité offerte pour la première fois aux adhérents du régime mutuel agricole.

Les prochaines étapes de ces élections seront l'élection des membres du conseil d’administration lors des assemblées générales :

- le mercredi 18 mars pour la MSA Portes de Bretagne,

- le mardi 24 mars par la MSA d’Armorique.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Des protéines végétales bretonnes pour réduire les importations de soja
Si la Bretagne importe 95 % des protéines végétales dont elle a besoin pour nourrir ses animaux d’élevage, le GIE SVP est bien…
Le Finistère surfe sur le Bien manger
Après avoir lancé son PAT, projet alimentaire de territoire, le Finistère a continué sur sa lancée, en faisant de 2020 l’année du…
Bovins mutilés : comment agir ?
Depuis plusieurs mois, des faits de mutilations de chevaux ont été signalés un peu partout en France et font régulièrement la Une…
"Vivre de ma passion, pas pour ma passion"
À l'occasion du Space la semaine passée, une visite d'exploitation était organisée pour mettre en avant les efforts des…
Robots d’alimentation, pour quels bénéfices ?
Avec l’agrandissement des structures, les robots d’alimentation se multiplient dans les élevages. Pour quels bénéfices ? Chambres…
Carbocage ou combien de carbone stocké dans vos haies ?
La haie bocagère recèle de richesses, y compris fourragères. Elle contribue aussi au piégeage du carbone. Mais de combien ?…
Publicité