Aller au contenu principal

Élections municipales : "engagez vous"

Alors que la composition des listes aux élections municipales du 23 mars prochain se précise et que l'obligation de parité provoque un appel d'air à de nouvelles candidatures féminines, la commission agricultrice de la FDSEA du Morbihan a décidé d'y consacrer une matinée d'information, mardi dernier à Vannes. Les témoignages s'y sont succèdés en faveur de l’engagement pour "faire entendre la voix de l'agriculture ".

 

 

"Les décisions qui se prennent dans les communes, les communautés de communes, les CLE, les SAGE nous concernent. Organisons nous pour que la voix de la ruralité et du bon sens paysan s'y fasse entendre". Pas de doute pour Marie Andrée Luherne, secrétaire générale de la FDSEA, les élections municipales qui se profilent au printemps 2013 devraient être l’occasion de donner à l’agriculture un peu de voix. Il n' pas échappé à sa commission féminine que 10 000 nouvelles femmes devraient intégrer les conseils municipaux avec l'obligation de parité. "Nous devons saisir cette opportunité, arrêtons de nous mettre des freins nous mêmes. Nous avons de la chance d'être bien entourés, la chambre d'agriculture, le syndicalisme, des groupes de développement".

 

Créer les conditions d'écoute

Donner de la voix mais également créer les conditions de l'écoute que chacun des nombreux témoignage de postulants(es) ou d'élus(es) auront pu souligner. Car plutôt que de brandir l’étendard agricole, "il est nécessaire de s'adapter, d'écouter. On vient avant tout sur une liste en tant que citoyen", estime Alain Guillotel. "On vient pour participer à un projet pour la commune avec les citoyens, créer du lien. C'est un super tremplin pour la promotion de nos métiers. Avant de défendre, il faut beaucoup de promotion", insiste pour sa part Frank Guehennec. Et ne pas oublier que "la pertinence plutôt que la fonction fait qu'on sera écouté, plus on monte dans le niveau de décision, plus cela compte", note Patrice le Penhuizic, maire de Lauzach pour qui il faut aimer "servir et être au service". Une expérience "épanouissante et enrichissante" soulignée également par Jean Jacques Tromilin, maire de Kernescléden et conseiller général.

 

Claire Le Clève

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Béatrice Ballac "Nous avons des compétences"

 

Installée il y a 5 ans en lait à St Dolay, Béatrice Ballac, maman de 4 enfants, estime "qu'il est important qu'il y ait des agriculteurs impliqués dans la vie de la commune. Nous avons des compétences. Si on vient nous chercher ce n'est pas pour rien. Je suis partante. Maintenant, est-ce que je vais relever le défi en terme professionnel et personnel ? Je compte me positionner sur des dossiers. En venant aujourd'hui, j'espère conforter mes choix car je n'en maîtrise aucun mais je suis confiante. On sait pouvoir s'appuyer sur des réseaux".

Nicole Le Peih "L'importance économique de l'agriculture dans le territoire"

Productrice de volailles fermières avec atelier de transformation à baud, Nicole Le Peih, présidente de Rés'agri achève un deuxième mandat en tant qu'adjointe déléguée à l’agriculture et territoire sur la commune de Baud. En 1995, "on complétait les fins de listes, je n'ai pas été élue", raconte cette femme qui, pour assumer ses engagements familiaux, professionnels et ses responsabilités a choisi de récupérer du temps en "déléguant les tâches ménagères". 2001, "Je me suis engagée sur une liste pour 7 ans, j'ai compris l'importance de l'agriculture pour le territoire, elle était plus facile à faire valoir en terme d'emplois induits dans les industries agroalimentaires". Pour appuyer cette dimension économique, elle devient élue communautaire et entre "dans une commission habitat pour rencontrer d'autres secteurs d'activités. Nous avons créé 2 dimanches par an une balade pour aller à la rencontre des entreprises du territoire, nous rencontrons un artisan, un commerçant, un agriculteur et une société de services. L'agriculture prend cette image d'entreprise". Savoir travailler "avec tout le territoire" lui paraît primordial, "ne vous refusez pas de pistes. Tout le monde a des compétences, tout le monde ne connaît pas tout".

Marie Pierre Petit Prez : montrer son métier

 

Agricultrice, conseillère municipale de Linselles, à deux pas de Lille et de son 1,2 million d'habitant, cette maman de 4 enfants "n'est pas rentrée comme cela", élue dans sa ville de 8000 habitants où 12 fermes demeurent. "J'ai fait connaître mon intérêt pour ma commune en présentant avec l'archiviste, l'histoire de la ferme et de l'agriculture communale". Et de dire, "si vous voulez que les autres s'intéressent à vous, intéressez vous à eux". Une règle d'or. "Ne négligez pas cette opportunité de faire venir, de montrer votre métier". Et c'est ainsi que la secrétaire générale de la commission des agricultrice de la FNSEA a organisé dans sa ferme où elle a ouvert un gîte ; "3 festivals de la culture, un petit musée de la ferme, les journées du patrimoine avec le Cniel pour montrer l'importance de l'agriculture dans les paysages". Et de communiquer : flyers, charte du bon voisinage, bulletin municipal, création d'un argumentaire pour répondre "aux attaques". Non contente de ne passer à coté d'aucune occasion pour communiquer sur le métier, Marie Pierre Le Prez a demandé il y a 10 ans un diagnostic foncier agricole par la Safer, "pour voir les besoins, l'âge des exploitants, les perspectives de libération des terres, les friches, construire les dents creuses en premier. Cela nous a permis de montrer les besoins et la nature de l'activité, laitière à 50 %". Nettoyage des routes, déneigement ont également aidé "à la reconnaissance des agriculteurs".

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Jean-Elie Le Crom : "J’avais vraiment envie de m’installer"
Son truc ?  "Les vaches et le lait". Une passion ! Jean-Elie Le Crom l’a chevillée au corps. Alors, à 22 ans, il vient de…
Du maïs semé tous les 50 cm pour réduire l’usage des phytos
Si il est courant de semer son maïs avec un inter-rang de 75 cm, Alex Delamarre et Philippe Briand, entrepreneurs agricoles sur…
L’irrigation : "l’assurance récolte de toute la filière"
Fin des six syndicats locaux qui contribuaient depuis 40 ans au développement de l’irrigation en Bretagne. Place à Breizh…
Les éleveurs de volailles en colère contre certains distributeurs
La semaine passée la Confédération française de l’aviculture (CFA) dénonçait "l’indifférence des enseignes Carrefour, Casino et…
63% des abattages de porcs en Bretagne aux mains de trois groupes en 2020
En 2020, à partir des données Uniporc Ouest, le nombre de porcins abattus en Bretagne montre une diminution de l’activité. Dans…
PAC 2023 : les derniers arbitrages feront la différence dans les fermes
L'Europe a fixé de nouveaux objectifs à la PAC, et laissé plus de latitude aux États membres dans la déclinaison nationale des…
Publicité