Aller au contenu principal

En 2013, l'économie départementale a bien résisté

La présentation des résultats de la caisse régionale du Crédit agricole des Côtes d'Armor laisse apparaître une économie départementale qui a globalement bien résisté. Les résultats diffèrent selon les secteurs, mais l'agriculture tire son épingle du jeu.

"En matière d'investissements,l'agriculture a été très porteusecette année et c'est même une des plus belles années avec de nombreuxachats dans le machinismedus d'une part à un renouvellementdes engins et à l'augmentation dela taille des structures", explique Jean-Yves Carillet, directeur général.Par ailleurs, les mises auxnormes ont encore soutenu les investissements en bâtiments.Toujours sur le volet agricole, on recense 140 installations aidées sur le département, dont les 2/3 sontsuivies par le Crédit agricole. "On note de plus en plus d'installations non aidées pour lesquelles nous avons un système de veille afin decapter ces futurs agriculteurs", souligne Roger Andrieu, président de la caisse régionale des Côtesd'Armor. Et d'ajouter : "on assiste à une forte restructuration dans le domaine du lait comme en porcs avec des structures de plus en plus grandes, mais aussi des installations dans une autre forme d'agriculture davantage tournée vers les circuits courts". Sur le dossier investissements dans l'agroalimentaireen revanche, "l'année aété calme à cause d'une faible visibilitéet une forte pression sur lesmarges, d'où des investissementsmesurés", complète Jean-YvesCarillet.Dans les autres secteurs d'activitéscouvert par la banque, laconsommation est celui qui est leplus ralenti, avec un contexte sur l'emploi inquiétant en 2013. Si une reprise est constatée en ce début d'année, elle n'est que très légère. Autre secteur en souffrance, la construction, qui est au ralentie. "C'est une des années les plus faibles dans ce domaine", confirmele directeur général. L'exportationa, quant à elle, de meilleurs résultats"avec des entreprises qui ont des croissances fortes, notamment vers les pays émergents". L'agrofourniture, notamment, a réalisé une très belle année, grâce par exemple au développement de l'élevage dans les pays de l'Est. Enfin, côté perspectives, certains points de vigilances sont relevés par les dirigeants de la caisse des Côtes d'Armor, à l'image de l'endettement public et de l'évolution des charges fiscales et sociales,ou encore de la difficulté de relancer l'emploi. Pour autant, les raisons d'être optimistes sont aussi nombreuses : une démographie qui continue d'augmenter, des projets qui aboutissent que ce soit en termes d'accessibilité, de projets industriels (Vital Concept parexemple) ou de santé (hôpital deQuintel) et la présence sur le département de filières d'avenir en santé (génétique, réseaux...).

Des nouveautés en 2014


A noter au rang des nouveautés pour cette année 2014, la caisse régionale du crédit agricole des Côtes d'Armor va ouvrir une agence à Plérin, ce qui porte le nombre d'agences à 88 sur le département. Côté nouvelles technologies, ce sont 600 tablettes qui vont trouver leur place dans les agences afin d'alléger l'administratif pour les clients et qui permettent notamment la signature électronique. Enfin, une application pour smartphone est actuellement en phased'essai. Avec "Mon conseiller", l'objectif sera de faciliter l'accès à la banque avec une interface qui permet d'appeler directement son conseiller, de lui envoyer un sms ou même de lui proposer un rendez-vous en ayant accès à son agenda.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
Forestiers : comment restaurer le dialogue avec la société ?
Si les citoyens apprécient la forêt, symbole de nature préservée, et le bois matériau, pour se chauffer ou se meubler, ils sont…
Des moissons compliquées par une météo pluvieuse
Depuis le 14 juillet le beau temps était reparti permettant aux moissons de démarrer enfin après un épisode pluvieux record. Sur…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Se lancer dans l’inconnu oui mais... avec des partenaires que l’on connaît bien !
Installés depuis quatre ans, Myriam et Vincent Labbé, ont repris deux élevages sur la commune de Plenée-Jugon (22). Leur objectif…
Publicité