Aller au contenu principal

En Bretagne, le Crédit Agricole a octroyé près d’un milliard d’euros de PGE

Lancé mi-mars au début du confinement, le dispositif de Prêts Garantis par l'État (PGE) a permis de répondre aux difficultés de trésorerie des entreprises dont l'activité était arrêtée ou ralentie. Le Crédit Agricole en Bretagne a accordé un tiers des PGE distribués au total sur son territoire. Il a aussi permis à 42 000 clients de bénéficier de pauses sur leurs crédits, débloqué un fonds d’urgence pour les personnes âgées et multiplié les actions de solidarité auprès de tous ses publics.

Hervé Le Floc’h, président de Crédit Agricole en Bretagne et Jean-Yves Carillet, secrétaire général.

Près de 7 000 Prêts Garantis par l’Etat - soit le tiers des PGE distribués sur le territoire - ont été octroyés par les caisses régionales du Crédit Agricole aux entreprises bretonnes sur la période mars-juillet 2020, représentant un montant proche d’un milliard d’euros.
Sur la même période, près de 42 000 clients ont bénéficié de pauses sur leurs crédits : 22 000 professionnels, 4 000 entreprises et 16 000 particuliers. La clientèle agricole et professionnelle assurée contre la perte d’exploitation a bénéficié d’un geste de solidarité extracontractuel inédit, représentant un montant global de plus de 20 millions d’euros.

 

Un lien fort au territoire

Dès le début de la crise, le Crédit Agricole en Bretagne a également débloqué un fonds d’urgence qui s’élève à ce jour à 1 million d’euros pour financer des mesures de première nécessité en faveur des personnes âgées et soutenir l’accompagnement en Ehpad ou à domicile. Sur chacun de ses départements bretons, le Crédit Agricole a multiplié les actions de solidarité et de soutien auprès de l’ensemble de ses clients particuliers, associations, professionnels : mise à disposition de matériel informatique auprès d’écoles ; installation gratuite de TPE chez des commerçants pour limiter la contamination ; distribution de matériel de protection auprès d’associations ; soutien au commerce local par l’organisation de jeux concours. Le Crédit Agricole a aussi maintenu ses participations financières auprès de ses partenaires économiques, sportifs et culturels même si leurs événements ont été annulés ou différés.
Autant d’initiatives que saluent Hervé Le Floc’h, président de Crédit Agricole en Bretagne et Jean-Yves Carillet, secrétaire général : "Aider nos clients à relancer leur activité au plus vite est notre rôle ; par des aides financières, des pauses sur les crédits mais aussi par des actions de solidarité. Tout au long de ces 4 mois, chacune des caisses bretonnes du Crédit Agricole a agi au plus près des besoins et multiplié les initiatives de soutien. Toutes ces actions sont l’expression même des valeurs mutualistes du Crédit Agricole qui, plus que jamais, prennent en ces périodes difficiles tout leur sens. Nous restons mobilisés et continuons à étudier pour chacun de nos clients toutes les solutions permettant de surmonter cette crise".

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Acceptabilité sociétale : ouvrir, montrer et démontrer
Alors que s’ouvre dans quelques jours en mairie d’Arzal (56) leur dossier d’enquête publique, les associés de la SCEA de Kerollet…
Canettes tueuses, quand l'incivilité tue
Depuis deux ans, le Gaec de Kerforn, à Caudan, a du se résoudre à faire euthanasier six vaches sur la centaine de laitières qui…
Valens, le nouveau verrat équilibré d’Axiom
La firme génétique met sur le marché un nouveau verrat dont l’objectif est de répondre aux exigences des producteurs français.…
Maïs : estimer sa date de récolte
Point de situation des maïs à la mi-août. Les premières récoltes sont attendues dès la fin août pour la moitié sud de l'Ille-et-…
Des protéines végétales bretonnes pour réduire les importations de soja
Si la Bretagne importe 95 % des protéines végétales dont elle a besoin pour nourrir ses animaux d’élevage, le GIE SVP est bien…
Rapport sur le suicide d’agriculteurs : les premières pistes
Après six mois de mission, le député Olivier Damaisin s’apprête à rendre au Premier ministre son rapport sur le suicide et le mal…
Publicité