Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Fermiers de Janzé
Encore 10 nouveaux poulaillers en 2013

Dans un contexte général de filière plutôt morose, le dynamisme affiché par les Fermiers de Janzé met du baume au cœur des éleveurs. Ainsi, une opération portes ouvertes avait lieu la semaine dernière, sur l'un des 12 nouveaux poulaillers construits cette année, au Gaec Beaumont Férard, à Thourie (35), chez la famille Lebreton.

Stéphane Letué, directeur de la coopérative, Pascal Giboire, président, Bernard, Marie-Christine, Anthony Lebreton, Jean-Yves Sourdil, président de l'association des éleveurs, et Mickaël Lebreton, technicien.
Stéphane Letué, directeur de la coopérative, Pascal Giboire, président, Bernard, Marie-Christine, Anthony Lebreton, Jean-Yves Sourdil, président de l'association des éleveurs, et Mickaël Lebreton, technicien.
© terra
Dans le cadre du renouveau de ses bâtiments, les Fermiers de Janzé avaient annoncé la construction de 12 nouveaux poulaillers d'ici fin 2012. Un plan d'action qui trouve un écho des plus favorables auprès des éleveurs, puisque 10 autres nouveaux poulaillers verront le jour en 2013. Pourtant, en 2010, le constat n'était pas des plus optimistes avec aucune construction depuis 2003, et une baisse de la capacité de production. "Une commission a été créée avec 10 éleveurs et l'état des lieux que nous avons dressé a fait apparaître que nous allions perdre 5 bâtiments par an en moyenne", note Mickaël Auroy. Après une rencontre avec Philippe Guillet, président de l'abattoir SNV, "nous avons pris connaissance de leur besoin et déterminé les actions à mettre en place", poursuit le technicien en charge du développement du parc bâtiment. Résultat ? Après un appel d'offres et le choix de fournisseurs "prioritaires", l'étude de rentabilité a mis en avant que le coût d'un poulailler neuf tournait autour de 70 000 euros. "Avec une marge brute de référence à hauteur de 11 000 euros et un résultat net avan MSA fixé à 5 000 euros, le poulailler ne devait pas coûter plus de 59 000 euros pour que le projet soit viable", détaille encore Michaël Auroy. Le conseil régional ayant accepté de soutenir l'opération en subventionnant à hauteur de 6 000 euros chaque projet, la coopérative a a décidé de compléter la subvention pour arriver à 11 000 euros.
Côté technique, le cahier des charges a mis en avant un bâtiment polyvalent, entièrement équipé pour démarrer plus facilement. L'attention a été portée sur l'isolation, l'aspect durable, l'économie d'énergie et le temps de travail. A Thourie (35), plus de 200 personnes sont venues visiter ce nouveau type de poulailler. "La meilleure reconnaissance, c'est l'intérêt que portent nos éleveurs", s'est félicité Patrick Giboire, le président de la coopérative Patrick Giboire. Et pour preuve aujourd'hui, les Fermiers de Janzé sélectionnent les futurs candidats et n'ont pas besoin de faire de prospection.
Arnaud Marlet
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Vignette
Dans l’Orne, une nouvelle attaque d’élevage suscite la colère de la profession agricole

Un incendie criminel a ravagé trois bâtiments d’un élevage de poulets de l’Orne, dans la nuit du 16 au 17 septembre. Si l’…

Vignette
Ressources humaines : un volet à cultiver avec soin !
La main d'oeuvre disponible sur le marché de l'emploi se fait rare. Un constat que partagent agriculteurs et services de…
Vignette
L'agriculture de conservation des sols, une troisième voie ?
Alors que le rapport spécial du Giec publié début août réaffirme l'étroite relation entre agriculture, état des sols, sécurité…
Vignette
Pas de glyphosate détectable dans leurs urines
Tous sont utilisateurs de glyphosate. En réponse aux pisseurs volontaires, vingt agriculteurs de la FDSEA du Morbihan ont fait…
Vignette
L'enjeu environnemental et climatique au cœur du Space 2019
La 33e édition du Space, qui se clôture ce vendredi a été fidèle à ses fondamentaux. Le salon est bien le temps fort…
Vignette
Chauffer un poulailler par géothermie pour économiser des euros et des kg de CO2
Si l’ambiance des poulaillers les plus récents est bien maîtrisée même en période de forte chaleur, l’alimentation des volailles…
Publicité