Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

PHOTOVOLTAÏQUE
Energiculteur, un nouveau métier

Au Nord de Bédée, en Ille et Vilaine, un hangar neuf sort de terre. Sa particularité : 250 m2 de toiture sont composés de panneaux photovoltaïques installés par la société Facilasol. Cette dernière invitait le vendredi 19 septembre les agriculteurs qui lui avaient rendu visite sur le Space à venir découvrir sur le terrain une installation qui devait le soir même produire ses premiers kilowatts. Rendez-vous était pris au Gaec Montjardin pour une visite "énergétique".

250 m2 de toiture sont composés de panneaux photovoltaïques installés par la société Facilasol.
250 m2 de toiture sont composés de panneaux photovoltaïques installés par la société Facilasol.
© Terra

Sur le toit de ce hangar destiné à stocker du fourrage et de la paille, 198 modules photo voltaïques ont été installés. L’installation (hors hangar) représente 190 000 ? pose comprise. Le projet prévoit la production d’au minimum 34 500 Kwatt par an. Pourquoi cette taille ? Jusqu’à 36 000 Kwatt, la production peut être revendue à EDF en se connectant simplement au réseau électrique par un branchement pour 700 ?.  Au delà, il est nécessaire de renforcer le réseau ce qui est nettement plus coûteux. Voilà pourquoi la plupart des investissements en agriculture se situent à moins de 200 m2.
L’installation photo voltaïque au total a mobilisé l’équipe de Facilasol pendant deux semaines, alors que la toiture était elle-même terminée. 6 onduleurs reçoivent la production des panneaux et l’envoient vers le réseau EDF. Le prix de revente à EDF est de 57 ct et devrait monter à 59 ct en 2009. La reprise est garantie par contrat sur une durée de 20 ans. Les panneaux ont une durée de vie de plus de 25 ans et doivent au bout de 20 ans encore avoir un potentiel de production correspondant à 80% d’un panneau neuf.
Au Gaec Monjardin entre le début des démarches et des travaux, et la production des premiers Kwatt 8 mois se sont écoulés. En moyenne les projets s’étalent au minimum sur 6 mois.
Dans tout l’Ouest, l’engouement pour cette nouvelle production d’électricité prend de l’ampleur, il suffisait pour s’en rendre compte de regarder la fréquentation des hall lors du Space.
David Hermani, directeur général de Facilasol, précise "qu’ au moins" une centaine de rendez-vous ont été pris lors de cette manifestation. Ce qui laisse à penser que, dans les prochains mois, on devrait voir fleurir en Bretagne mais aussi dans les Pays de Loire et la Basse-Normandie bon nombre de toitures photovoltaïques ! D’ailleurs, pendant toute la journée de ce vendredi, les visiteurs se succédaient. Le soleil, lui aussi, était au rendez-vous. L’énergiculture a de l’avenir, et accessoirement ces installations permettront aussi de faire mentir tous ceux qui disent que l’on ne voit jamais le soleil en Bretagne !

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le tribunal de Saint Brieuc exige du GDS la délivrance des ASDA
Depuis plusieurs mois, un conflit oppose des éleveurs adhérents ou non adhérents du GDS, au sujet, d'une part, du montant des…
Le croisement pour un troupeau facile à vivre
À Trégarvan dans le Finistère, dans les parcelles qui bordent l’Aulne, 115 vaches croisées 3 voies pâturent presque toute l’année…
Le boom des plantes aromatiques et médicinales cueillies
La cueillette des plantes sauvages est en plein renouveau. Longtemps marginale, méconnue, elle est en plein essor, portée par le…
Le marché du porc breton : optimisme en 2020, mais pas d'euphorie
L'année 2019 s'achève sur un prix du porc inédit depuis 1992, avec un pic à 1,70 euros le 12 décembre dernier. Les vœux du marché…
Les centres de formation des chambres d'agriculture repris par des organismes locaux
Les chambres d'agriculture recentrent leur activité et confirment leur désengagement de la formation qualifiante sur ses quatre…
Pourquoi et comment mesurer le bilan environnemental des élevages ?
Sur la question environnementale, l'élevage est pointé comme une cause importante de dommages à l'échelle de la planète, avec des…
Publicité