Aller au contenu principal

Équarrissage : la Saria déboutée

La Saria ne pourra pas récupérer le droit de ramasser les animaux morts en ferme dans les neuf départements dont elle réclamait la gestion. Ces neuf départements sont la Sarthe, la Mayenne, la Manche, l’Ardèche, la Drôme, la Côte-d’Or, la Haute-Loire, la Haute-Saône, la Dordogne. Le leader français de l’équarrissage a été débouté le 17 février par le tribunal de commerce de Paris dans un recours qu’il avait formé après s’être vu refuser ces neuf départements lors des négociations avec les responsables d’animaux trouvés morts (ATM), représentés notamment par les éleveurs et les interprofessions viandes. Ces ATM gèrent ce marché depuis sa privatisation commencée en 2009. La proposition de la Saria n’avait pas été considérée comme suffisamment offensive, commercialement, pour les décideurs de ces attributions de marché, selon une source proche du dossier. Et comme elle l'avait annoncé, l'entreprise a confirmé son intention de fermer son usine de traitement de Guer (56) et d'une plate-forme à Bazouges (53). 120 emplois seront supprimés.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"La délégation de travail accompagne les mutations agricoles"
Élodie Gapihan travaille au Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine. Elle est la seule chargée d'affaires en France, à suivre…
ETA Guillon-Barbot : l'innovation pour modèle économique
Depuis 1977, l'ETA Guillon-Barbot à Vitré (35) fait de l'innovation sa marque de fabrique avec une philosophie qui se veut simple…
OP et AOP seront au cœur de la PAC de 2023
Les organisations de producteurs, Op et les associations entre elles AOP, seront au cœur de la future PAC. Elles pourront…
"L'épandage sans tonne, c'est l'avenir !"
L'ETA Guégan à Saint Onen La Chapelle (35) a inauguré cette année son "épandeur sans tonne avec rampe à patins". Une première…
Le projet Egalim II du député Besson Moreau est sur la table
Le député LREM de l’Aube Grégory Besson-Moreau a enfin divulgué sa proposition de loi sur les relations commerciales dans le…
L’observatoire du coût de revient : "faire œuvre utile"
Apporter sa pierre à l’édifice pour la prise en compte du coût de revient des adhérents dans la construction du prix du lait, c’…
Publicité