Aller au contenu principal

Equité homme/femme : 10 ans d'actions

En Côtes d'Armor, le groupe "Agriculture au féminin" fêtait cette semaine ses 10 ans d'existence. En une décennie, 2 000 femmes sont venues se former. La place des femmes dans les instances progresse lentement mais sûrement.

Ambiance détendue à l'anniversaire des 10 ans du groupe "Agriculture au féminin".
Ambiance détendue à l'anniversaire des 10 ans du groupe "Agriculture au féminin".
© Terra

Le comité professionnel "Agriculture au féminin" est né il y a 10 ans. "Nous étions trois femmes à se battre dans les Côtes d'Armor : Huguette, Eliane et moi. Nous voulions les mêmes droits que les hommes", raconte Anne-Marie Crolais, figure du syndicalisme dans les Côtes d'Armor. Le temps passant ces femmes ont souhaité recréer ce qu'elles avaient connu : les GVA féminins où les femmes se formaient à la gestion, la comptabilité, les productions agricoles... "Il faut absolument que les femmes se retrouvent entre elles. Il est important qu'elles agissent et soient moteurs dans les organisations" , explique encore aujourd'hui Anne-Marie Crolais. Fini le temps où les femmes sont à la traite et les hommes en réunion... En charge bien souvent de la comptabilité de l'exploitation - poste clé -, les agricultrices doivent aussi être destinatrices des informations. "La mixité est indispensable. La prise de responsabilité commence déjà sur nos exploitations", déclare Sylvie Tranchevent, présidente d'Agriculture au féminin

Depuis le groupe de femmes a essaimé : de 25 agricultrices, il se compose d'une centaine de femmes. En 10 ans, 2 049 femmes ont participé aux formations proposées par le comité. Pendant plusieurs années, les inscriptions sont montées jusuq'à 700, 400 aujourd'hui. De la bureautique, les thèmes ont évolué vers le plan de fumure, l'économie, les techniques de production ou encore les relations commerciales.

Accèder aux responsabilités

Un des enjeux est qu'un nombre plus important de femmes accèdent à des postes à responsabilité dans les organisations professionnelles agricoles. En France, seules trois femmes occupent la fonction de présidente de chambre d'agriculture (Lozère, Drôme, Mayenne). Coopérative, syndicat, chambre d'agriculture... en Bretagne, "la féminisation est lente, fragile mais réelle", décrit Clémentine Comer, sociologue après enquête auprès de 37 OPA. Si les femmes sont très présentes dans les instances sociales, elles sont relativement absentes des coopératives et du syndicalisme. "Il faut que les femmes soient présentes dans les centres décisionnels des coopératives. Au sein d'Evolution, je suis la seule femme. C'est difficile, il faut être motivée et avoir du caractère", confirme Céline Clément, élue au sein de la coopérative de génétique animale. Pour Christiane Lambert, première vice-présidente de la FNSEA et femme de caractère, "avoir des responsabilités est une autre façon de s'épanouir", décrit-elle. Et puis, dans un contexte de crise, les groupes sont comme des petites bouffées d'oxygène pour lutter contre le repli sur soi et apporter aussi des idées neuves.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Acceptabilité sociétale : ouvrir, montrer et démontrer
Alors que s’ouvre dans quelques jours en mairie d’Arzal (56) leur dossier d’enquête publique, les associés de la SCEA de Kerollet…
Canettes tueuses, quand l'incivilité tue
Depuis deux ans, le Gaec de Kerforn, à Caudan, a du se résoudre à faire euthanasier six vaches sur la centaine de laitières qui…
Valens, le nouveau verrat équilibré d’Axiom
La firme génétique met sur le marché un nouveau verrat dont l’objectif est de répondre aux exigences des producteurs français.…
Maïs : estimer sa date de récolte
Point de situation des maïs à la mi-août. Les premières récoltes sont attendues dès la fin août pour la moitié sud de l'Ille-et-…
Des protéines végétales bretonnes pour réduire les importations de soja
Si la Bretagne importe 95 % des protéines végétales dont elle a besoin pour nourrir ses animaux d’élevage, le GIE SVP est bien…
Rapport sur le suicide d’agriculteurs : les premières pistes
Après six mois de mission, le député Olivier Damaisin s’apprête à rendre au Premier ministre son rapport sur le suicide et le mal…
Publicité