Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Face à la détresse des exploitants : un groupe de lanceurs d’alerte

Un groupe créé pour identifier les agriculteurs en difficulté, c’est ce que vient d’initier le comité agricole départemental, le 24 mars dernier. Première réunion de ce groupe de paysans "lanceurs d’alerte", comme les définit Frank Guéhennec, mercredi dernier. Objectif ? Aider à trouver des solutions "car elles existent toujours".

Pour Frank Guéhennec, "les agriculteurs restent dans leurs difficultés malgré ce qui est fait"
Pour Frank Guéhennec, "les agriculteurs restent dans leurs difficultés malgré ce qui est fait"
© Claire Le Clève

 

"Mon voisin a fait le choix de nous quitter". A nouveau, avec sobriété, comme il l’avait déjà évoqué devant le préfet du Morbihan après le suicide d’un de ses collègues de Grandchamp, Gwenaël Bainvel, éleveur à Plescop, a témoigné de ce désastre qu’est le suicide, notamment en agriculture. "On nous laisse crever dans l’indifférence sur le champ de bataille économique", s’insurgeait-il alors. De nouveau le 24 mars dernier, cette fois ci lors du dernier comité agricole départemental (CAD), il a porté son témoignage, venant en écho des situations "de plus en plus tendues et compliquées de remplacement", que le Sérémor-Solutis constate également par la voix de Pierre-Yves le Bozec, son président. Burn-out de plus en plus fréquents et recrudescence des accidents du travail en témoignent.

Isolement

"Tout ce qu’on essaie de faire, c’est pour éviter cela", réagit Frank Guéhennec. Malgré les dispositifs de soutien ou d’accompagnements mis en place , "il y a urgence à agir. Les agriculteurs n’appellent malheureusement pas et restent dans leurs difficultés malgré ce qui est fait", déplore le président de la FDSEA. Face à la situation "inacceptable, nous avons décidé de constituer un groupe d’agriculteurs lanceurs d’alerte et collectivement construire une liste d’exploitants fragilisés et définir le meilleur moyen d’intervention pour leur venir en aide", pose l’éleveur laitier de camors. Et dans le même temps, de souligner la difficulté d’identification et de coordination des actions de soutien. "L’esprit du groupe est bien de venir en aide aux paysans en difficulté et dans leur intérêt, celui de l’exploitant et de son patrimoine personnel", insiste-t-il assurant que "le groupe agira en toute confidentialité".

Toujours des solutions existent

Car des solutions existent, "toujours. Il faut garder cela en tête", tient à rappeler le collectif, et "si les gens souhaitent sortir du métier, c’est aussi une solution, on doit les accompagner dignement. Il faut envisager un véritable plan social". Et de pointer aussi que des situations "sont redressables. Il y a des exploitants en redressement qui ne sont plus en capacité de réfléchir. Il faut que nous les soutenions, qu’ils ne soient pas seuls, les aider à trouver un nouvel élan", encourage-t-il mettant en garde sur "des pratiques bancaires" de prêts à courts termes qui fleurissent. "Les agriculteurs ont besoin de trésorerie pour de l’achat de semences car c’est le fonctionnement de l’exploitation qui en dépend, notamment pour l’alimentation du troupeau. On voit des taux à 3 % qui sont proposés, bien trop élevés", s’insurge-t-il en dénonçant "des pratiques abusives" et en appelant de nouveau à un sursaut collectif de soutien des organisations agricoles envers le monde paysan.

Claire Le Clève

 

"On nous laisse crever dans l’indifférence sur le champ de bataille économique"

 

Vidéo à voir sur youtube : https:/youtu.be/4e72TDr4ZvQ

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Dégâts de choucas : une nouvelle organisation dans les Côtes d’Armor
La population de cette espèce protégée augmente inexorablement depuis plus de dix ans dans le département. En 2019, la profession…
À Pleyber-Christ (29), Une salle de traite qui limite les contraintes
âgés de 50 ans, Gisèle et Bruno Kérébel ont profité du changement de leur salle de traite pour imaginer une installation qui leur…
La filière méthanisation  sur une ligne de crête difficile
Plus de 1 300 unités de méthanisation seraient en projet, pour 900 actuellement en fonctionnement, selon le ministère de la…
Ouverture d'une enquête suite à une surmortalité piscicole liée aux épandages
Ces dernières semaines, plusieurs cas de pollutions de cours d'eaux ont été relatés dans la presse, notamment en Ille-et-Vilaine…
En 2020, le manque de nourriture risque de tuer bien plus que le coronavirus

Le directeur du programme alimentaire des Nations Unies vient de tirer la sonnette d’alarme face à la "pandémie de la faim"…

Le Gaec des Chênes préfère  une gestion durable de ses haies
Avec un linéaire de dix-neuf kilomètres de haies, le bien-nommé Gaec des Chênes, à Plougonven (29) a mis en place, il y a des…
Publicité