Aller au contenu principal

CDI
Favoriser la transmission des exploitations

Lancé il y a tout juste un an, le comité départemental à l'installation fourmille de projets et veut désormais rajouter la transmission à ses compétences.

Cédric Petton, président du CDI, le comité départemental à l'installation, et Pierre Sinquin, représentant la MSA.
Cédric Petton, président du CDI, le comité départemental à l'installation, et Pierre Sinquin, représentant la MSA.
© TERRA
"Le comité départemental à l'installation organise et coordonne la politique à l'installation", a rappelé Cédric Petton, son président, lors de l'assemblée générale du 23 avril dernier. Composé de représentants des Jeunes agriculteurs, de la FDSEA, l'Adaséa, la chambre d'agriculture et la MSA, le CDI a été lancé le 13 avril 2006. Il se charge également d'animer des actions en faveur de l'installation et, du forum "Création et reprise d'entreprises en Cornouaille" au premier forum de l'installation, à Pleyben, en passant par des journées "Demain, je m'installe" ou "Demain, je transmets", il possède déjà un beau palmarès à son actif.

Rénover le parcours à l'installation
C'est également au CDI qu'il revient d'animer le Point info installation, qui accueille, informe et oriente tous les candidats à l'installation vers un guichet unique(1). "En 2005, nous avons enregistré plus de 400 contacts de personnes ayant un projet d'installation en agriculture, dont un bon tiers sur des projets innovants", explique Dominique Prigent, responsable de l'installation à la chambre d'agriculture. En 2006, les contacts ont été un peu moins nombreux, 369, pour seulement 102 installations aidées. "Au fil du temps, le profil des candidats à l'installation en agriculture a beaucoup changé, note Dominique Prigent. Aujourd'hui, ils sont un bon tiers à avoir envie de créer un projet agricole sans avoir ni données techniques ni compétences acquises pour le mener à son terme". C'est aussi pour répondre à l'attente de ce nouveau public que le ministère de l'Agriculture a souhaité rénover le parcours à l'installation. Expérimenté à partir du 1er juin 2007 dans le Morbihan, il devrait être étendu à l'ensemble du territoire français courant 2008. "Il valorisera mieux les compétences acquises, indique Cédric Petton. Et parce que, demain, les agriculteurs devront faire face à un contexte toujours plus complexe, il débouchera sur un plan de professionnalisation personnalisé".

Faciliter l'installation
Si le CDI a souhaité avoir en son sein un représentant de la section des anciens exploitants de la FDSEA, en la personne de Jean-Paul Bizien, son président, c'est parce qu'elle veut désormais travailler sur le volet de la transmission des exploitations. "Nous réfléchissons à de nouvelles mesures, qui pourraient faciliter la transmission d'une exploitation à un jeune, plutôt que de la voir partir à l'agrandissement", explique Cédric Petton. Parmi les pistes évoquées : une défiscalisation pour le cédant ou une revalorisation du montant de sa retraite et, pourquoi pas, un crédit d'impôt si le coût de la reprise a été fixé sur une valeur économique. Des idées qui seront creusées courant 2007 avec tous les partenaires du CDI.
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le cheptel porcin chinois reconstitué, la filière française en crise
Le ministère de l’Agriculture chinois vient de révéler que le nombre de porcs vivants sera bientôt au même niveau qu’avant la…
Faux et menaces sur l’emploi, les rebondissements du cartel des jambons
Les rebondissements continuent dans l’affaire du cartel des jambons tant sur le plan judiciaire qu’économique. La Cooperl clame…
"Une démarche remplie d’espoir et de sens"
Quatre ans après la création de "C’est qui le patron ?!", son fondateur, Nicolas Chabanne, revient sur l’évolution de la marque…
Pompiers volontaires : Laïta favorise l’engagement de ses salariés
Une convention avec le Sdis 29 l’a officialisé : Laïta va octroyer jusqu’à 10 jours par an à ses salariés sapeurs-pompiers…
La grange du Guilar, un nouveau magasin à la ferme à Bodilis (29)
Le premier confinement a multiplié son activité de vente à la ferme par quatre ! Pour offrir à sa clientèle une plus large gamme…
Le boycott des produits français : quel impact pour la Bretagne ?
Les appels au boycott de produits français se sont multipliés depuis le samedi 24 octobre dans plusieurs pays du Moyen-Orient…
Publicité