Aller au contenu principal

FCO : La vaccination n'est pas systématique

Le GDS Bretagne a rappelé cette semaine les principales règles en matière de vaccination FCO. Deux choses sont à retenir d’une manière générale, la vaccination n’est pas obligatoire sur le territoire national y compris pour les mouvements d’animaux. Toutefois la vaccination s’inscrit dans les conditions officielles sanitaires d’échanges à l’export.

Pour exporter des bovins de plus de trois mois depuis la Bretagne vers l'Europe, il faudra vacciner contre la FCO

Une certaine confusion semble persister au sujet de la vaccination FCO. Les services du GDS voulaient donc refaire le point sur la vaccination FCO , et remettre les choses "au clair" : La vaccination FCO concerne uniquement certaines catégories d’animaux. Tous les animaux destinés à la vente ne sont donc pas à vacciner.

 

Export vers l'Espagne et l'Italie

Aujourd'hui les principaux débouchés à l'export pour les bovins sont l'Espagne ou l'Italie. Environ 15 % des veaux sont exportés vers ces destinations, mais l'éleveur ne maîtrise voire ne connait que rarement la destination finale de ses jeunes animaux (moins de 70 jours).
Vers l'Espagne et l'Italie, les animaux jeunes de moins de 70 jours (90 j pour l'Italie) doivent être issus de mères vaccinées. Mais le plus souvent comme l'éleveur ne connait pas au préalable la destination de son animal une autre procédure est applicable, les animaux seront désinsectisés pendant 14 jours, cette opération étant suivie d’un test PCR négatif. Cette phase pourra le plus souvent être prise en charge par le groupement ou le commerçant après la vente.
Pour les bovins et ovins de plus de 70 jours, à destination de l'Espagne, jusqu'au 31/08/21, les animaux peuvent être désinsectisés pendant 14 jours, puis un test PCR sera réalisé. Il devra être bien sûr négatif
Enfin pour les animaux plus agés, broutards ou génisses amouillantes, ces animaux (et seulement ces animaux) pourront être vaccinés BTV 8 et 4 et exportés plus de 10 jours après la deuxième injection.Vaccin sérotype 8 depuis plus de 7 jours après la 2e injection pour l’Italie ; 4 et 8 pour l’Espagne depuis plus de 10 jours après la 2e injection... sans certitude sur la destination privilégier la vaccination 4 et 8.
L'éleveur devra donc suivant les cas avoir une discussion avec son opérateur pour connaitre la destination finale de ses animaux. Mais il faut retenir qu'en l'état il n'y a pas d'obligation de vacciner tout le troupeau contre la FCO de manière systématique, d'autant que dans la plupart des cas cette vaccination n'est pas rentable d'un point de vue économique.

Pour tout renseignement ou complément, rapprochez vous de votre GDS.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"Sur les engrais azotés, je ne lâcherai pas"
Déçue sur les dossiers des néonicotinoïdes et du glyphosate, la députée finistérienne LREM Sandrine Le Feur se dit déterminée à…
"Notre région dispose de véritables atouts pour le développement de la méthanisation"
L'équipe du pôle nouvelles énergies du Crédit Agricole en Bretagne, voit chaque jour d'une part se diversifier les projets d'…
Des légumineuses bretonnes dans nos assiettes
Graines de pois chiche, haricot rouge, pois et lentille corail sont un bienfait pour l’alimentation humaine et constituent aussi…
Le photovoltaïque breton cherche à valoriser son potentiel
En décembre 2020 le gouvernement passait en force et imposait une révision rétroactive des tarifs de rachat d'électricité…
La région prend position sur la future PAC
La crise Covid a remis sur le devant de la scène l’importance d’une production agricole locale, ainsi que l’apport de l’…
La séparation de la vente et du conseil, un concept plus qu'une réalité
L'indépendance du conseil en phytos, instaurée dans le cadre de la loi Egalim, est en vigueur depuis le 1er janvier. Son objectif…
Publicité