Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

FDSEA et JA, une liste commune pour des valeurs communes

En janvier 2019 se dérouleront les élections professionnelles de la chambre d'agriculture. Ce scrutin, qui revient tous les 6 ans est un enjeu majeur pour la profession et pour la représentativité des agricultrices et agriculteurs du département.

Les représentants de la liste FDSEA/JA (absents : Cécile Nicolas, Paul Auffray, Philippe Cherdel, Jean-Pierre Clément).
Les représentants de la liste FDSEA/JA (absents : Cécile Nicolas, Paul Auffray, Philippe Cherdel, Jean-Pierre Clément).
© terra

Pour 2019, comme pour les scrutins précédents, FDSEA 22 et JA 22 présentent des candidats à l'élection pour défendre l'agriculture costarmoricaine, mettant en exergue "L'humain au coeur du projet", dans la suite logique l'assemblée générale en mars 2018. A travers leur projet, FDSEA et JA mettent en avant l'aspect humain de l'exploitation agricole, tant d'un point de vue entreprise agricole, que relations extérieures, ressources humaines, installation-transmission ou encore place dans la société.
Le défi du renouvellement des générations
L'agriculture du département, à l'image du paysage agricole français, est diversifiée en termes de productions, modes de productions et de distribution. La chambre d'agriculture est l'outil des agriculteurs au service des agriculteurs, aussi FDSEA et JA rappellent qu'il est primordial que chaque porteur de projet agricole puisse bénéficier des réponses, de l'appui et d'un apport continus tout au long de sa carrière. Qu'il est temps de cesser d'opposer les systèmes de productions, "chacun porte le projet qui lui correspond, c'est ce qui fait la richesse et la force de notre métier, et de notre département", insiste Didier Lucas, président FDSEA et tête de liste.
En 2017 on dénombrait 1 installation pour 3 départs, aussi FDSEA et JA expriment, durant les 6 prochaines années, relever le défi du renouvellement des générations en permettant par exemple aux cédants ou candidats à la reprise de disposer de données technico-économiques fiables, fondées et impartiales. A travers ces approches, l'ambition est d'accompagner durablement l'ensemble des agriculteurs, quel que soit leur projet ou leur mode de production. "Ce qui tue l'agriculture c'est le manque de références, il est difficile aujourd'hui d'apprécier la valeur de nos outils de production", constate amèrement Didier Lucas et précise qu'"au-delà de la reprise d'outil, il en va de la survie des territoires ruraux. C'est un des dossier à l'interface entre agriculture et territoire, aspect non négligeable de notre projet pour la chambre d'agriculture".

Repenser les aspects humains
En parallèle, FDSEA et JA souhaitent "remettre de l'humain" dans les réflexions du monde agricole en abordant par exemple les questions autour de l'organisation et de la charge de travail des exploitants, du recours au salariat ou encore des conditions de vie. Cet aspect humain est d'autant plus important que l'agriculture fait aujourd'hui face à une forte pression et à de nombreuses attentes d'origines diverses : médiatique, sociétale, environnementale etc.... Aussi "Comment bien vivre sur son exploitation" est un des questionnements majeurs de demain au coeur du projet porté par les 20 femmes et hommes à composer la liste. "Parmi nos objectifs nous voulons défendre une agriculture dynamique pour conserver un maximum d'exploitations professionnelles et diversifiées pour le bien être des agriculteurs, des agricultrices et de leur entourage", conclut Didier Lucas.

Collège des "chefs d'exploitation et assimilés"

Liste FDSEA 22 - JA 22
Didier Lucas, Saint-Alban (porc/tourisme rural)
Edwige Kerboriou, Plouzélambre (lait)
Paul Auffray, Plouvara (porc)
Sébastien Rouault, Plémet (lait)
Fabienne Garel,  Illifaut (lait/porc)
Guy Corbel, Trémeur (porc/oeuf label)
Christine Touzé, Plouvara (porc)
Ludovic Le Mée, Plémet (viande bovine LR)
Thierry Houel, Saint-Carné (porc fermier LR/lait)
Nathalie Bourdonnec, Calanhel (lait/viande)
Ronan Le Denmat ,Canihuel (lait / viande bovine/ volailles)
Cécile Nicolas, Plounévez-Quintin (porc) 
Thomas Couépel, Andel (volailles)
Jean-Pierre Clément, Plumieux (lait)
Nathalie Carmès, Louargat (lait/viande bovine)
Marie-Christine Le Crubière, Plélan le Petit (lait/porc/tourisme rural)
Tanguy Rousseau, Trélévern (viande bovine/légumes)
Elisabeth Hamon, Merléac (oeufs plein air - standard - bio)
Olivier Jouan, Hénanbihen (lait/porc)
Philippe Cherdel, Bréhand (lait/porc)

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Vignette
Ressources humaines : un volet à cultiver avec soin !
La main d'oeuvre disponible sur le marché de l'emploi se fait rare. Un constat que partagent agriculteurs et services de…
Vignette
Dans l’Orne, une nouvelle attaque d’élevage suscite la colère de la profession agricole

Un incendie criminel a ravagé trois bâtiments d’un élevage de poulets de l’Orne, dans la nuit du 16 au 17 septembre. Si l’…

Vignette
L'agriculture de conservation des sols, une troisième voie ?
Alors que le rapport spécial du Giec publié début août réaffirme l'étroite relation entre agriculture, état des sols, sécurité…
Vignette
Pas de glyphosate détectable dans leurs urines
Tous sont utilisateurs de glyphosate. En réponse aux pisseurs volontaires, vingt agriculteurs de la FDSEA du Morbihan ont fait…
Vignette
L'enjeu environnemental et climatique au cœur du Space 2019
La 33e édition du Space, qui se clôture ce vendredi a été fidèle à ses fondamentaux. Le salon est bien le temps fort…
Vignette
Chauffer un poulailler par géothermie pour économiser des euros et des kg de CO2
Si l’ambiance des poulaillers les plus récents est bien maîtrisée même en période de forte chaleur, l’alimentation des volailles…
Publicité