Aller au contenu principal

Les 20 et 21 novembre, à Langolvas
Festival de l'agriculture et du cheval

Après une année d'interruption, pour cause de risque de grippe A, le festival de l'agriculture revient à Langolvas, avec un programme encore plus copieux. Et le cheval en invité d'honneur.

Le comité d'organisation a dévoilé le programme du festival de l'agriculture et du cheval le 4 novembre dernier.
Le comité d'organisation a dévoilé le programme du festival de l'agriculture et du cheval le 4 novembre dernier.
© Chantal Pape

Pour sa 42ième édition, le festival de l'agriculture ouvrira ses portes dès le vendredi après-midi, pour accueillir près de 700 élèves du primaire, de Morlaix et de ses environs. A leur attention, la maison familiale de Kérozar prépare une mini-ferme d'une quinzaine d'ateliers, vache, veau, volailles, chèvre, mouton, lapin, cochon, poney..., et une dégustation de lait cru, charcuterie...

Les valeurs sûres

Le grand public, lui, devra attendre le samedi pour découvrir un festival aux animations toujours plus nombreuses. Parmi les choses qui ne changent pas, figurent en bonne place les concours bovins du samedi. "Nous devrions accueillir 150 animaux, détaille Marcel Laurent, l'une des chevilles ouvrières du festival. 110 animaux en race laitière, pour des concours en Holstein, Pie rouge et Normande. Et une présentation d'une dizaine d'animaux par race bouchère : charolaise, blonde d'Aquitaine, limousine et salers".
Les jeunes des écoles d'agriculture se disputeront le titre de meilleur pointeur. Les enfants des éleveurs défileront sur le ring le dimanche, pour présenter de jeunes animaux. Cochon de Bretagne sera à nouveau présent, pour une dégustation de jambon et autres charcuteries. Et toute la gamme de légumes produits dans la région s'exposera sur le stand de la chambre d'agriculture où les agricultrices proposeront, une fois encore, préparations originales et dégustations.

Et les nouveautés

La grande nouveauté 2010 sera la large place faite au cheval. Après un premier essai en 2008, le pur sang arabe multipliera les animations, avec un dîner-vente le vendredi soir (sur réservation), une parade d'étalons, un concours régional de chevaux de 2-3 ans le samedi et de yearlings (poulains d'un an) le dimanche. D'un gabarit différent, mais tout aussi impressionnant, le cheval breton proposera un concours de pouliches le samedi et un carrousel de postiers tout au long du week end. Sans oublier le spectacle équestre du club hippique de Coat Congar.

 

En pratique

Entrée : 5 €
Gratuit pour les moins de 12 ans
Le programme détaillé sur www.festival-agriculture-morlaix.com

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
Forestiers : comment restaurer le dialogue avec la société ?
Si les citoyens apprécient la forêt, symbole de nature préservée, et le bois matériau, pour se chauffer ou se meubler, ils sont…
Des moissons compliquées par une météo pluvieuse
Depuis le 14 juillet le beau temps était reparti permettant aux moissons de démarrer enfin après un épisode pluvieux record. Sur…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Se lancer dans l’inconnu oui mais... avec des partenaires que l’on connaît bien !
Installés depuis quatre ans, Myriam et Vincent Labbé, ont repris deux élevages sur la commune de Plenée-Jugon (22). Leur objectif…
Publicité