Aller au contenu principal

Fête de l'agriculture à Pontivy : l'histoire d'un succès

Huit, neuf ou dix mille visiteurs ? Les Morbihannais sont venus en nombre et en famille pour vivre un beau dimanche à la campagne le 16 septembre à Pontivy, à l'initiative de l'équipe inter cantonale des jeunes agriculteurs de Baud et Pontivy... Tous les ingrédients étaient présents pour que la fête soit belle, y compris le soleil, avec en prime, le dynamisme et l'enthousiasme des JA organisateurs de cette23 ème édition.

... une équipe de JA satisfaite de cette 23e édition.
... une équipe de JA satisfaite de cette 23e édition.
© Terra
Près de 100 bénévoles ont retroussé leur manche pour cet événement qui mêle convivialité, esprit festif et professionnalisme. Trois valeurs portées et par les JA au cours de cette manifestation pour promouvoir, une fois encore, ce métier d'agriculteur.
Les Baldiviens n'en sont pas revenus. Cela faisait bien longtemps que les tracteurs n'étaient plus descendus ainsi dans le centre de Pontivy sur la Plaine, sans autres banderoles que celles appelant à la fête dominicale du lendemain. Une parade tout aussi festive que démonstrative, à la manière de la"Techno parade" parisienne qui a vu, samedi, le même jour, un char des Jeunes agriculteurs, défiler à Paris."C'est une façon de montrer que les JA ne sont pas en dehors de leur époque" note Cédric Lincot, président du comité organisateur. Une agri-parade avec matériel, veaux vaches et animaux, au centre de Pontivy qui a fait des émules, ouvrant les festivités de cette 3ème fête de l'agriculture.

Le dire avec le sourire
Heureuse d'avoir transformé cet essai, l'équipe, pour la première fois inter cantonale, a fait la preuve de sa capacité de mobilisation."Déjà auprès de jeunes installés que nous avons réunis, sur un territoire plus large, en regroupant nos deux cantons de Baud et Pontivy" décrit le jeune éleveur laitier. Mais les JA ont également frappé à la porte des établissements scolaires."Beaucoup d'élèves des lycées agricoles, des St Anges et du Gros Chêne se sont joints à nous, c'est une première" soulignent avec satisfaction les membres du comité organisateur.
Capable d'avoir su mener à bien cette première réalisation, l'équipe se sait apte à mobiliser de nouveau cette énergie, sur le terrain, pour des actions, cette fois-ci plus syndicales que festives. Premier objectif atteint. Reste en arrière plan la promotion des métiers de l'agriculture et leur attractivité."C'est au centre de nos préoccupations, note Pierre Yves le Bozec, président des JA. Une fête comme celle-ci est le moyen de braquer les feu sur l'agriculture de manière festive et conviviale tout en s'aérant la tête".� �
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"Sur les engrais azotés, je ne lâcherai pas"
Déçue sur les dossiers des néonicotinoïdes et du glyphosate, la députée finistérienne LREM Sandrine Le Feur se dit déterminée à…
"Notre région dispose de véritables atouts pour le développement de la méthanisation"
L'équipe du pôle nouvelles énergies du Crédit Agricole en Bretagne, voit chaque jour d'une part se diversifier les projets d'…
Des légumineuses bretonnes dans nos assiettes
Graines de pois chiche, haricot rouge, pois et lentille corail sont un bienfait pour l’alimentation humaine et constituent aussi…
La région prend position sur la future PAC
La crise Covid a remis sur le devant de la scène l’importance d’une production agricole locale, ainsi que l’apport de l’…
La méthanisation, bonne pour la planète ?
Eau, air sol…, quels services ou pas, leur sont rendus par la méthanisation agricole ? Vaste question que celle des aménités et…
Le photovoltaïque breton cherche à valoriser son potentiel
En décembre 2020 le gouvernement passait en force et imposait une révision rétroactive des tarifs de rachat d'électricité…
Publicité