Aller au contenu principal

A Saint Divy le 29 juin
Fête de l'élevage de l'Elorn à la Penfeld

Après Brest, l'an dernier, le temps d'une ferme en ville, la fête de l'élevage de l'Elorn à la Penfeld revient à la campagne : la 12ième édition aura lieu sur le site de Valy Ledan, à Saint Divy, le 29 juin prochain.

Le comité d'organisation s'est réuni le 4 juin dernier pour présenter le programme de la 12ième édition de la fête de l'élevage de l'Elorn à la Penfeld.
Le comité d'organisation s'est réuni le 4 juin dernier pour présenter le programme de la 12ième édition de la fête de l'élevage de l'Elorn à la Penfeld.
© Terra

La fête de l'élevage de l'Elorn à la Penfeld regroupe des éleveurs de 4 cantons, Landerneau, Guipavas, Brest et Daoulas. Et, c'est désormais une habitude bien ancrée, elle a lieu tous les ans dans une commune différente. Le 29 juin prochain, ce sera au tour de Saint Divy. "Et, une fois encore, le programme sera bien chargé", indique Patrick Gouriou, le président du comité d'organisation.

Un mini-marché de produits de la ferme

Après l'inauguration officielle, en fin de matinée, le concours de bovins débutera aux alentours de 13h30. "Il devrait regrouper 110 animaux et trois races laitières : Prim'Holstein, Normande et Montbéliarde". Les éleveurs organiseront aussi une présentation d'animaux de races à viande, Limousine, Blonde d'Aquitaine et Charolaise.
Un peu plus loin, des démonstrations de chiens de troupeaux sur bovins et oies permettront d'avoir un aperçu des services que peut rendre un chien dans un élevage ! "Nous avons aussi prévu un mini-marché de produits de la ferme", explique Eric Sassower, éleveur de chèvres à Saint Divy. Aux côtés de ses fromages, on trouvera de la viande de charolaise, de la viande et de la charcuterie de porc, des fruits et légumes...
Les plus jeunes ne seront pas oubliés : s'ils pourront faire le tour du site en calèche, ils découvriront aussi une petite ferme pédagogique, avec chèvres, chevreaux, lama, poneys... Et, fiers d'imiter leurs aînés, les enfants des éleveurs présenteront des veaux sur le ring.

Une passion à partager

"Tous les ans, nous attirons entre 2 et 3 000 personnes, voire beaucoup plus s'il fait beau", calcule Patrick Gouriou, fier de "profiter de la journée pour faire partager notre métier et notre passion". Un des atouts de la fête ? "Elle est gratuite et ouverte à tout public". Et, cette année, elle sera aussi humanitaire puisque l'association Solidarité Partage présentera l'ensemble de ses actions au profit des enfants du Mali, d'Ethiopie ou de la République démocratique du Congo et que le bénéfice de la vente de café et gâteaux lui reviendra.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
Des moissons compliquées par une météo pluvieuse
Depuis le 14 juillet le beau temps était reparti permettant aux moissons de démarrer enfin après un épisode pluvieux record. Sur…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Les agriculteurs mettent ‡ l'honneur le Tour de France et leur territoire
C'est un événement majeur pour tous les territoires qu'il traverse. Et cette année la Bretagne a été gâtée en accueillant même le…
Forestiers : comment restaurer le dialogue avec la société ?
Si les citoyens apprécient la forêt, symbole de nature préservée, et le bois matériau, pour se chauffer ou se meubler, ils sont…
Publicité