Aller au contenu principal

Fièvre porcine africaine : la Bretagne pleinement mobilisée

© Suju

Mardi 29 janvier, le conseil régional de la politique sanitaire animale et végétale (CROPSAV) s’est réuni, sous la présidence de la préfète de la région Bretagne, Michèle Kirry, pour faire un point de situation sur la fièvre porcine africaine et la stratégie déployée sur le territoire, national et régional, afin de préserver la filière porcine de cette menace sanitaire et économique majeure.

Depuis la confirmation de deux nouveaux cas de fièvre porcine africaine (FPA) sur des sangliers sauvages en Belgique, à proximité de la frontière, le 10 janvier dernier, le niveau de risque est aujourd’hui maximal. L’ensemble des acteurs est pleinement mobilisé pour éviter l’introduction et la propagation de cette maladie sur le territoire français, aujourd’hui indemne.

Au niveau régional, les services de l’État et les professionnels du monde agricole ont pris la pleine mesure du risque et la nécessité d’assurer un niveau de biosécurité maximal.

La préfète de la région Bretagne, Michèle Kirry, a donc souhaité réunir le CROPSAV – composé des représentants des collectivités territoriales, des organisations professionnelles agricoles, des fédérations de chasse, des vétérinaires, des laboratoires d’analyses et des services de l’État –, ce 29 janvier, afin de :

- maintenir la mobilisation de tous les acteurs sur le territoire, dans la continuité du CROPSAV du 17 octobre 2018,
- faire un point d’étape des actions menées ou à déployer en région, en matière de prévention, de surveillance et de lutte.


Au vu de la progression de la maladie sur le territoire européen, chaque acteur doit maintenir un niveau élevé de mobilisation dans son domaine de compétence pour :

- renforcer le niveau de biosécurité dans les élevages et au cours des transports,

- assurer la sensibilisation de l’ensemble des professionnels et des citoyens,

- poursuivre les actions de préparation des équipes (services de l’État et acteurs professionnels) à la gestion de foyers.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Bale grazing, une autre façon de nourrir dehors les animaux en hiver
Inspiré de techniques néo-zélandaises, le bale grazing consiste à disposer de l’ensilage ou du foin dans une parcelle, qui…
Les méthaniseurs bretons défendent un modèle agricole
L'Association des agriculteurs méthaniseurs bretons s'est réunie au Lycée la Touche à Ploërmel (56). Avec les trois quarts d'…
Les producteurs de lait exigent des hausses de prix
Alors que les négociations commerciales avec la grande distribution battent leur plein, les producteurs de lait sont venus…
Agriculture, quelles stratégies bas carbone ?
Mobiliser les acteurs du territoires sur la diminution de leur empreinte en matière de GES, gaz à effet de serre. C’est tout l’…
Les zones d’ombre des nouveaux textes sur les ZNT
Le ministère de l’Agriculture a mis en consultation le 21 décembre deux textes réglementaires sur les zones de non-traitement (…
L'élevage aux abois, étranglé par l’absence de prix et l’envol des charges
Beaucoup de jeunes installés. Après le rassemblement de plus de 300 producteurs de porcs jeudi, pour demander des aides d’urgence…
Publicité