Aller au contenu principal

Forte progression de l’emploi pérenne dans les entreprises de travaux agricoles

Avec déjà 10 000 actifs permanents dans l’Ouest, (Bretagne Pays de Loire Normandie) dans les ETA, et après six années de stagnation, le nombre de contrats à durée indéterminée repart fortement à la hausse en Bretagne.

+ 21,7 % de CDI en entreprises de travaux agricoles en Bretagne.
© Entreprises des territoires

Cette soudaine remontée des contrats à durée indéterminée ne doit rien au hasard. Elle survient quelques mois seulement après la mise en place d’une formation spécifique CQP "Ouvrier Hautement Qualifié - Conducteur d’Engins Agricoles" dispensé par trois centres de formation de Bretagne : La MFR de Montauban de Bretagne, Le lycée du Nivot à Lopérec et l’Issat Redon. Cette formation post-bac permet une intégration facilitée après une année d’alternance entre le centre et l’entreprise. 95 % des jeunes restent dans l’entreprise d’accueil et sont très souvent directement embauchés en CDI.
Avec 1 804 contrats en niveau national et 163 contrats d’apprentissage en 2019 en Bretagne, la profession s’empare progressivement de ce dispositif de l'apprentissage qui correspond bien à une intégration progressive des futurs salariés. Ce sont notamment les formations Bac Pro agroéquipement qui profitent de cette évolution positive.

entreprises de travaux agricoles

Une convention collective ETA rénovée et attractive
La mise en place d’une nouvelle grille de classification des emplois permet également une évolution de carrière attractive avec des avantages sociaux qui n’ont rien à envier aux autres secteurs d’activité (Comité d’entreprises, Mutuelle, prévoyance, retraite supplémentaire...).
Les matériels évoluant à vitesse grand V. Il faut régulièrement proposer des formations de pointe. Exemple en mars 2020, 12 salariés sont allés à la concession Blanchard de L’Hermitage (35) afin d’améliorer leur connaissance sur les réglages de l’ensileuse New Holland…
Autre point de développement des compétences, depuis 2016, chaque année, 15 salariés sont formés lors de journées "Comprendre et assimiler le concept de l’Agroécologie" en partenariat avec la MFR de Fougères. (Implantation de légumineuses, désherbage alternatif, gestion de la biodiversité, etc.).
Les salariés apprécient ces journées techniques d’échanges ainsi que les salons dédiés, comme le salon des ETA, par exemple. L’innovation s’installe ainsi, dans les exploitations agricoles bretonnes via les salariés des ETA.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Quand agriculteur et apiculteur travaillent de concert
Voilà 4 ans déjà que Frédéric Mésangroas, producteur de porcs à Plouigneau (29), accueille les ruches de Daniel Le Louët. Au fil…
Le retour très controversé des protéines animales transformées
Le 14 avril dernier le Standing Committee on Plants, Animals, Food and Feed (Scopaff - en français Comité permanent des végétaux…
Le Space sera bien là en 2021, à Rennes
Le salon de l'élevage fait son grand retour à Rennes. Entre soulagement, fierté et impatience, les organisateurs du Space livrent…
Les Entreprises des territoires en recherche constante de reconnaissance
Les entreprises des territoires (EDT) se réunissaient encore une fois en viso conférence pour l’assemblée générale 2021. l’…
Porcs : les éleveurs demandent la fin de la castration
"On bute sur le mur des abatteurs… Si le gouvernement ne nous aide pas, ça va être compliqué". Mardi dernier, l’association pour…
Choucas des tours : que faire pour limiter les dégâts à l’agriculture ?
Cette année encore, les dégâts de choucas des tours sur les semis de maïs sont nombreux. Et les agriculteurs des environs de…
Publicité