Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

GDS Bretagne, Évolution et BCEL Ouest entérinent un rapprochement

Alliance de la santé, du conseil et de la sélection : le rapprochement de GDS Bretagne, Évolution et BCEL Ouest a donné naissance à une filiale baptisée Innoval. Après l'accord politique, il faudra attendre le salon du Space en septembre pour découvrir les premières concrétisations innovantes.

Jean-François Tréguer, président de GDS Bretagne, Jo Jaouen, président de BCEL Ouest et Vincent Rétif, président de Évolution.
Jean-François Tréguer, président de GDS Bretagne, Jo Jaouen, président de BCEL Ouest et Vincent Rétif, président de Évolution.
© Terra

"Nos activités sont complémentaires, nous allons travailler ensemble !". Trois poids lourds du conseil en élevage viennent de signer mardi dernier une démarche de partenariat pour l'amont de la filière bovin lait et viande (ainsi que caprin). Évolution, BCEL Ouest et GDS Bretagne ont fini par mettre sur pied un projet politique qui aboutit à "une alliance et à la création d'une filiale appelée Innoval", annonce Vincent Rétif, président d'Évolution, devant la presse invitée à Quévert près de Dinan au Gaec des Hortensias. "S’organiser ne signifie pas fusionner !", précise Jean-François Tréguer, président de GDS Bretagne. "Innoval est une entreprise à part entière, qui nous permet d’échanger et de travailler ensemble sur des projets concrets et de rechercher une cohérence dans l’offre que nous apportons aux éleveurs".

Mais si la génétique, la reproduction, le conseil en élevage et le sanitaire ont décidé de "croiser leurs moyens et leurs compétences", pour l'heure, les trois acteurs n'ont pas souhaiter révéler les tenants et les aboutissants de ce rapprochement. "Une première ébauche de services", "quelques prototypes seront présentés au Space aux éleveurs adhérents", annoncent les trois partenaires.

Simplification et innovation

Toutefois, il est précisé qu'un des axes du projet politique sera la mise en commun des données collectées dans le but de simplifier notamment la saisie des informations par les éleveurs. Au total, les trois structures collectent pas moins de 2,2 millions de données. "C'est un apport de confort. Les éleveurs nous demandent d'éviter les doublons avec l'arrivée des nouvelles technologies". Des offres de service "innovantes" pourront voir le jour dans ce projet naissant de mutualisation. À titre d'exemple, le constat de gestation déterminé soit par échographie, soit par échantillon de lait, "pourrait faire l'objet d'une même offre qui se complète", cite en exemple Jo Jaouen, président de BCEL Ouest. Un des challenges de cette complémentarité sera de croiser les données et de les valoriser pour répondre aux besoins de performance technique et économique des éleveurs dans un contexte difficile. "Nous avons une forte responsabilité vis-à-vis des éleveurs, notamment pour améliorer l'efficience des exploitations", confirme Jean-François Tréguer. Enfin, la baisse du nombre des élevages laitiers incite aux efforts de mutualisation et de partage des coûts dans les secteurs innovants. Dorénavant, il faudra attendre le Space en septembre pour découvrir les premiers pas d'Innoval.

 

Une complémentarité en chiffres


- Évolution, BCEL Ouest et GDS Bretagne collectent 2 180 000 données de santé

- Évolution et BCEL Ouest ont effectué 2 millions de constats de gestation

- BCEL Ouest collecte 3 390 000 échantillons de lait par an

- Évolution réalise près de 3 millions d’IAT

- GDS Bretagne a généré le dépistage de près de 850 000 bovins pour les seules maladies réglementées.

- Grâce à GDS Bretagne, plus de 98 % des éleveurs sont qualifiés (maladies réglementées), plus d’1,3 million de bovins bretons sont garantis en BVD, cela permet par exemple à Évolution de commercialiser 13 087 femelles via Ouest Genis’

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Sarah Le Quer, installée à 24 ans
En octobre 2017, à 24 ans, Sarah Le Quer rejoint l’exploitation laitière familiale et s’associe avec son père. Un choix pesé,…
L’exosquelette entre en salle de traite
À la ferme expérimentale de La Blanche-Maison à Pont-Hébert dans la Manche, on teste depuis le 25 octobre l’exosquelette, un…
"Nous allons passer ce cap difficile, développer notre stratégie, accompagner l'agriculture"
Quelques jours après une grève des salariés qui a marqué les esprits, et à quelques jours des sessions chambre départementales,…
Au concours des Miss, Karen défend la place des femmes en agriculture
Lancé en 2013, le concours Miss France agricole veut promouvoir les femmes et les hommes qui font et feront l'agriculture de…
Vignette
Maïs grain, semis de céréales : la pluie retarde les chantiers
Si la pluviométrie record du mois d'octobre n'a pas trop affecté les chantiers d'ensilage de maïs, la récolte du maïs grain et…
"Notre métier, c’est de cultiver le sol, un sol biologiquement plus actif"
Régénérer le sol pour doper sa fertilité est la clé de l’agriculture dite de conservation. Toute une semaine lui était consacrée…
Publicité