Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Elections pru'homales
Geneviève Mazé se présente à Brest

Salariée à mi-temps à l'extérieur et épaulant son époux, producteur de porcs à Plouguin, pour un autre mi-temps, Geneviève Mazé se présente pour la première fois aux élections prud'homales, au collège employeurs du tribunal de Brest.

Lors des élections aux Prud'hommes, le 3 décembre prochain, Geneviève Mazé se présente au collège employeurs, section agriculture, au tribunal de Brest.
Lors des élections aux Prud'hommes, le 3 décembre prochain, Geneviève Mazé se présente au collège employeurs, section agriculture, au tribunal de Brest.
© Terra

"Franchement, je ne pensais pas être candidate aux élections prud'homales". Et, pourtant, le 3 décembre prochain, Geneviève Mazé, comme 8 autres agriculteurs ou représentants des organisations agricoles du Finistère, se présentera comme titulaire sur la liste FDSEA, au collège employeurs de la section agriculture. "Au tribunal de Brest, Yves Loaëc souhaitait mettre fin à son mandat, après plus de 20 ans d'exercice. C'est lui qui est venu me solliciter". D'abord surprise par sa démarche, elle finit par accepter. "Il m'a fait part de son expérience, qu'il a jugée très positive, et a réussi à me convaincre".

A chaque secteur ses spécificités

Comptable depuis 25 ans, Geneviève partage son temps professionnel depuis 20 ans déjà entre l'élevage de porcs de son époux, où elle se charge de toute la partie administrative et de la GTE, et un mi-temps à l'extérieur. Après 11 ans passés aux établissements Madec, à Plouguin, jusqu'à ce qu'ils soient rachetés par la Sofimat, elle travaille maintenant pour une entreprise de peinture d'une vingtaine de salariés, Fiel, toujours à Plouguin. "Travailler dans deux secteurs d'activité différents est enrichissant : si le droit du travail s'applique à tous, chaque secteur a ses propres spécificités".
Et, dans l'un comme dans l'autre de ses mi-temps, c'est elle qui se charge de la rédaction des contrats de travail, de l'établissement des bulletins de salaire... ce qui explique aussi son engagement aux côtés des employeurs de la FDSEA pour les élections des Prud'hommes. "C'est un domaine qui m'a toujours passionné. Bien cadrer les choses, dès le départ, permet bien souvent d'éviter les conflits par la suite".

Se former

Si elle a hésité un moment avant de s'engager, plusieurs éléments ont fait pencher la balance. "J'ai 45 ans et mes deux enfants ont déjà quitté la maison pour poursuivre leurs études supérieures, ce qui me donne plus de temps libre". Et, si elle avoue ne pas tout connaître du droit du travail, "il y a tellement de choses à savoir, et ça change tellement souvent", elle compte sur les formations dispensées par le service juridique de la FDSEA et l'Union patronale pour se mettre à jour.
Elle entend aussi profiter de l'expérience et de l'appui des autres conseillers prud'homaux. "Sur le tribunal de Brest, si la liste de la FDSEA est élue, je serai la seule nouvelle conseillère. Je compte sur les "anciens", Christine Appriou, de Gouesnou, ou Christophe Bèle, de Saint Renan, pour m'épauler". Car, qu'il s'agisse de la conciliation, du jugement ou de la rédaction du jugement, le formalisme a toute son importance aux Prud'hommes.

Vous pouvez voter par correspondance

Si le vote physique sera encore possible (voir les indications portées sur votre carte d'électeur), les élections des conseillers prud'homaux, comme tous les scrutins professionnels, pourront désormais s'effectuer par correspondance.
Vous recevrez tout le matériel de vote pour le 21 novembre et vous aurez jusqu'au 3 décembre pour expédier votre bulletin de vote. Une nouveauté qui, en simplifiant la procédure de vote, devrait permettre un meilleur taux de participation. C'est du moins ce qu'espère la FDSEA, très attachée à cette juridiction paritaire, "bien au fait des réalités des réalités économiques et juridiques de chaque secteur d'activité".

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Vignette
Dans l’Orne, une nouvelle attaque d’élevage suscite la colère de la profession agricole

Un incendie criminel a ravagé trois bâtiments d’un élevage de poulets de l’Orne, dans la nuit du 16 au 17 septembre. Si l’…

Vignette
Ressources humaines : un volet à cultiver avec soin !
La main d'oeuvre disponible sur le marché de l'emploi se fait rare. Un constat que partagent agriculteurs et services de…
Vignette
L'agriculture de conservation des sols, une troisième voie ?
Alors que le rapport spécial du Giec publié début août réaffirme l'étroite relation entre agriculture, état des sols, sécurité…
Vignette
Pas de glyphosate détectable dans leurs urines
Tous sont utilisateurs de glyphosate. En réponse aux pisseurs volontaires, vingt agriculteurs de la FDSEA du Morbihan ont fait…
Vignette
L'enjeu environnemental et climatique au cœur du Space 2019
La 33e édition du Space, qui se clôture ce vendredi a été fidèle à ses fondamentaux. Le salon est bien le temps fort…
Vignette
Chauffer un poulailler par géothermie pour économiser des euros et des kg de CO2
Si l’ambiance des poulaillers les plus récents est bien maîtrisée même en période de forte chaleur, l’alimentation des volailles…
Publicité