Aller au contenu principal

Frédéric Rozé, s'installe
Grâce au BPREA bio

Frédéric Rozé, s'installe Grâce au BPREA bio A 39 ans, Frédéric Rozé s'installe sur le Gaec des Brillats à Orvault (44). Il rejoint les 3 associés de la ferme du Soleil, créée en 2007. Un parcours rendu possible grâce à la formation qualifiante en maraîchage bio, dispensée par la Chambre d'agriculture du Morbihan, avec BPREA à la clé.

Frédéric Rozé
Frédéric Rozé
© Claire Le Clève

 

.

 

Sous le soleil d'avril que tamise un chapeau de paille, Frédéric Rozé semble un homme heureux. Il garde dans sa besace la richesse d'un parcours éclectique où l'humanitaire a côtoyé l'insertion, ici et ailleurs. Un itinéraire qui a mis sur sa route, une épouse malgache des amis membres de réseaux solidaires et l'a mené doucement en résidence en Loire - Atlantique et vers le maraîchage. En bio ? "Cela tombait sous le sens avec un projet de vie dans la simplicité et l'autonomie alimentaire. Un ami avait fait ce parcours dans le Morbihan en passant un BPREA avec la Chambre d'agriculture du Morbihan. C'est le seul qui existe ainsi sur la région. En Loire Atlantique, on propose un simple BPA bio", note le nantais d'adoption qui, âgé de 37 ans à l'époque, devait se déterminer. "J'ai rencontré Sylvie Larvor, conseillère dans le Morbihan qui m'a informé, notamment sur les aides à l'installation liées à l'obtention d'un BPREA. Il n'y avait pas photo si je voulais m'installer".

 

Un an de formation,

Alors, il plonge dans ce grand bain, où durant une année, il s'installe en pension complète à Kerguehennec, près de Bignan. Il bénéficie d'un congé individuel formation et d'une indemnisation. "J'étais là pour bosser et je l'ai fait à fond d'octobre 2009 à juillet 2010". Au bout du compte, Frédéric Rozé décroche le Sésame: "Un BPREA et une installation au premier août prochain, je bénéficie pour l'instant d'un stage de parrainage sur la ferme du Soleil. Ce sera la 3éme installation sur l'exploitation en un an, formidable non?", s'exclame -t-il, enthousiaste. Pourtant au départ, rien n'était joué. "Je ne venais pas du milieu agricole. Sur les 15 stagiaires à avoir passé le BPREA, nous sommes 2 à nous installer. Si les projets ne manquent pas, c'est les terres qui manquent" relève t-il mettant sur le compte de sa bonne étoile, sa rencontre avec Sébastien Le Provost, créateur du Gaec des Broillats. Et d'adresser un "grand coup de chapeau à cette formation et ceux qui la mènent. C'est très bien fait avec des gens super compétents, à l'écoute des stagiaires. On avance. On est épaulé par des formateurs qui ont envie de nous faire progresser ", posant sur ce parcours un regard constructif et une vision entrepreneuriale pour la ferme du Soleil, "c'est la démarche de tous les associés, c'est notre force même si nous sommes atypiques et n'avons pas le profil agricole". Un pragmatisme qui ne renie en rien son projet de vie.

 

En pratique
Les Portes-ouvertes formations en maraîchage bio se dérouleront le 12 Mai prochain de 13h30 à 17h30 à la station expérimentale horticole de Bretagne Sud d'Auray. Renseignements : 02 97 60 44 02

 

L'exploitation

La ferme des Brillats a été créée aux portes de Nantes en 2007 par Sébastien Le Provost, basée entre Trillères et Orvaux, près de Nantes à deux pas de la 4 voies.La ferme s'étend sur 14 ha (600M2 de tunnel). Avec un salarié à temps plein, trois nouveaux associés sont arrivés en un an, dont Frédéric Rozé, chacun s'investissant suivant ses compétences pour mettre en culture, produire livrer auprès des 4 AMAP (70 % CA), d'une école et de 2 coop bio de Nantes et de vente à la ferme 2 demi-journées/ semaines. L'accueil d'enfants est prévu. On y cultive 65 légumes différents pour plus de 200 variés dont 22 de tomates.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Quand agriculteur et apiculteur travaillent de concert
Voilà 4 ans déjà que Frédéric Mésangroas, producteur de porcs à Plouigneau (29), accueille les ruches de Daniel Le Louët. Au fil…
Le retour très controversé des protéines animales transformées
Le 14 avril dernier le Standing Committee on Plants, Animals, Food and Feed (Scopaff - en français Comité permanent des végétaux…
Le Space sera bien là en 2021, à Rennes
Le salon de l'élevage fait son grand retour à Rennes. Entre soulagement, fierté et impatience, les organisateurs du Space livrent…
Les Entreprises des territoires en recherche constante de reconnaissance
Les entreprises des territoires (EDT) se réunissaient encore une fois en viso conférence pour l’assemblée générale 2021. l’…
Porcs : les éleveurs demandent la fin de la castration
"On bute sur le mur des abatteurs… Si le gouvernement ne nous aide pas, ça va être compliqué". Mardi dernier, l’association pour…
Choucas des tours : que faire pour limiter les dégâts à l’agriculture ?
Cette année encore, les dégâts de choucas des tours sur les semis de maïs sont nombreux. Et les agriculteurs des environs de…
Publicité