Aller au contenu principal

Grand débat: Didier Guillaume favorable à une «place spécifique» pour l'agriculture, Pour l'agriculture, «le grand débat a eu lieu aux Egalim» (APCA)

© Rawpixel

A l'occasion de la présentation, le 15 janvier, de l'édition 2019 du Salon de l'agriculture (23 février au 3 mars), le ministre de l'Agriculture s'est déclaré «favorable à une place spécifique de l'agriculture» dans le Grand débat, lancé par le président de la République le 13 janvier et qui se déroulera jusqu’au 15 mars prochain. Interrogé par Agra presse, Didier Guillaume est favorable à une place spécifique car «l'agriculture est consubstantielle de la ruralité, mais nous n'allons pas refaire la politique agricole dans ce débat». «Cette année, ce sera la salon du Grand débat», a-t-il par ailleurs déclaré. Le ministre a prévu de s'exprimer lui-même sur le thème de l'agriculture dans le cadre de ce Grand débat, a-t-il annoncé. «Mais aucune frange ne pourra imposer quelque chose au reste de la société», a-t-il prévenu, semblant faire allusion à la fois aux Gilets jaunes et aux attaques de militants vegans. Le ministre a par ailleurs annoncé un «thème» pour sa présence sur le salon: «Ensemble contre l'agri-bashing, et je mettrai en avant tout ce qui se fait de positif en agriculture».

Pour l'agriculture, «le grand débat a eu lieu aux Egalim» (APCA)

«En agriculture, le grand débat a eu lieu aux Etats généraux de l'alimentation, dont nous attendons désormais l'application», a lancé Sébastien Windsor, président de l'Acta (instituts techniques) et membre du bureau de l'APCA (chambres d'agriculture), bureau qui présentait ses voeux à la presse, le 15 janvier. «Nous sommes dans le temps de l'action, et non plus de la réflexion», a-t-il ajouté. Le président de l'APCA Claude Cochonneau a cependant «invité son réseau à participer» au débat, précisant qu'il n'avait pas cependant vocation à l'organiser. L'APCA n'a pour l'instant pas arrêté de «stratégie particulière» durant ces débat, a-t-il précisé, mettant en avant qu'il s'agit d'un évènement encore récents.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"Sur les engrais azotés, je ne lâcherai pas"
Déçue sur les dossiers des néonicotinoïdes et du glyphosate, la députée finistérienne LREM Sandrine Le Feur se dit déterminée à…
"Notre région dispose de véritables atouts pour le développement de la méthanisation"
L'équipe du pôle nouvelles énergies du Crédit Agricole en Bretagne, voit chaque jour d'une part se diversifier les projets d'…
Des légumineuses bretonnes dans nos assiettes
Graines de pois chiche, haricot rouge, pois et lentille corail sont un bienfait pour l’alimentation humaine et constituent aussi…
Le photovoltaïque breton cherche à valoriser son potentiel
En décembre 2020 le gouvernement passait en force et imposait une révision rétroactive des tarifs de rachat d'électricité…
La région prend position sur la future PAC
La crise Covid a remis sur le devant de la scène l’importance d’une production agricole locale, ainsi que l’apport de l’…
La séparation de la vente et du conseil, un concept plus qu'une réalité
L'indépendance du conseil en phytos, instaurée dans le cadre de la loi Egalim, est en vigueur depuis le 1er janvier. Son objectif…
Publicité