Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Greenpeace cible les exploitations dont les élevages sont soumis à autorisation ICPE

© Agriculteur Normand

L'ONG Greenpeace a lancé le 26 novembre une pétition contre «l'argent public» à destination des «fermes-usines», dont elle dénonce les effets sur les milieux naturels. Dans le détail, le texte plaide pour la fin de tout soutien public, en particulier de la Pac, à destination des exploitations agricoles comprenant des élevages ayant été soumis à autorisation au titre des installations classée pour la protection de l'environnement (ICPE), soit 4413 fermes en France, selon l'ONG. Greenpeace avance un chiffre de 48MEUR correspondant aux aides touchées par environ 1400 de ces fermes, qu'elle a pu être retracer au travers de la base de données des bénéficiaires de la Pac, explique-t-on chez Greenpeace. L'ONG dénonce par ailleurs le fait qu'en 2013, 4849 exploitations françaises, sur les 452 000 (soit 1,1% d'entre elles) réalisent à elles seules plus de 50% des productions nationales de porc, poulet et oeufs ; pour produire ce chiffre (4849 exploitations), Greenpeace a additionné le nombre des élevages produisant plus de 2000 porcs (2100 élevages), plus de 20000 poulets (près de 2400), et plus de 20000 poules pondeuses (un peu plus de 350), qui représentent respectivement, dans chacune de leur filière, plus de la moitié du cheptel.

La FNSEA réplique

 

Comment qualifier la dénonciation publique d'agriculteurs qui exercent leur métier dans les règles de l'art ? Greenpeace se vante même d'avoir reçu du Ministère de la transitionécologique et solidaire, une liste des exploitations ayant déclaré et obtenu leur autorisation administrative d'exploiter – au seul motif que la taille de l’exploitation ne correspond pas à la vision qu’a Greenpeace du « modèle agricole » ?

Dénoncer et jeter à la vindicte populaire des noms d’agriculteurs, des noms de ferme, des adresses, des lieux de vie, est violent. Extrêmement violent ! Une violence insupportable. Derrière les slogans ou les cartes publiées, nous osons rappeler que ce ne sont pas des conglomérats ou des holdings impersonnels, mais des femmes, des hommes et leurs enfants qui sont pointés du doigt et stigmatisés. La FNSEA et JA entendent apporter leur soutien entier et sincère à toutes les agricultrices, tous les agriculteurs, leurs familles et leurs proches face à ces mises en cause calomnieuses et visant une fois de plus à créer une fracture entre le monde agricole et la société. Les agriculteurs ne supportent plus ces pratiques. Ils ne supportent plus le climat nauséabond d’intrusions sur les exploitations d’élevage, d’actions violentes contre les abattoirs ou contre les boucheries. L’esprit de responsabilité de chacun, surtout des associations qui se prétendent pacifistes, aurait pourtant dû empêcher ce mode d’action que nous pensions relever d’une période révolue de notre histoire. Nous appelons d’urgence le Gouvernement à condamner avec fermeté cette forme de délation et à apporter une réponse juridique face à ces méthodes.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Vignette
Dans l’Orne, une nouvelle attaque d’élevage suscite la colère de la profession agricole

Un incendie criminel a ravagé trois bâtiments d’un élevage de poulets de l’Orne, dans la nuit du 16 au 17 septembre. Si l’…

Vignette
Ressources humaines : un volet à cultiver avec soin !
La main d'oeuvre disponible sur le marché de l'emploi se fait rare. Un constat que partagent agriculteurs et services de…
Vignette
L'agriculture de conservation des sols, une troisième voie ?
Alors que le rapport spécial du Giec publié début août réaffirme l'étroite relation entre agriculture, état des sols, sécurité…
Vignette
Pas de glyphosate détectable dans leurs urines
Tous sont utilisateurs de glyphosate. En réponse aux pisseurs volontaires, vingt agriculteurs de la FDSEA du Morbihan ont fait…
Vignette
L'enjeu environnemental et climatique au cœur du Space 2019
La 33e édition du Space, qui se clôture ce vendredi a été fidèle à ses fondamentaux. Le salon est bien le temps fort…
Vignette
Chauffer un poulailler par géothermie pour économiser des euros et des kg de CO2
Si l’ambiance des poulaillers les plus récents est bien maîtrisée même en période de forte chaleur, l’alimentation des volailles…
Publicité