Aller au contenu principal

Grenouille, la bretonne à la première marche de l'inter-régional Limousin

La foire internationale de Rennes qui se déroulait du 18 au 26 mars a accueilli le 24 mars le concours inter-régional Limousin. 85 animaux étaient présents, issus d'élevages de Bretagne, Pays de la Loire et Normandie. Et c'est le juge bordelais Guillaume Vanderbergue qui officiait.

Limousine, comme son nom l'indique, est originaire du Limousin, sur la bordure ouest du Massif Central, une région à dominante herbagère et aux conditions climatiques difficiles en hiver. Ce sont ces contraintes qui ont forgé, au fil des siècles, la rusticité de la race. Le Herd Book a été créé en 1886 et au cours des dernières décennies, la race s’est développée hors de son berceau pour s’implanter dans toutes les autres régions et même à l'international puisqu'on la retrouve aujourd'hui dans 80 pays. "Les fondamentaux de la race sont les épaisseurs musculaires, les bassins, et la finesse des os", a rappellé le juge Guillaume Vanderbergue. Déplacement, bassin, ligne de dos, qualité bouchère, profondeur... Le juge n'a pas tari d'éloges sur les plus beaux animaux de ce concours "relevé", qui comptait des sections "de qualité et fournies en nombre". C'est finalement Grenouille, une vache appartenant au Gaec du Bois au Be à Trebry, dans les Côtes d'Armor, qui raflé le prix de Grande championne. Elle a auparavant remporté le prix de championne femelle adulte, ainsi que celui des femelles qualifiées. Cette vache née en 2011 est une fille de Cipoun sur Vipère. Le challenge de l'Espérance femelle a quant à lui été remporté par Lourdes, du Gaec Menard, sur la commune du Loroux Bottereau (44). Dans la catégorie des mâles, le champion adulte et celui des meilleures qualités bouchères est revenu à Haomere, du Gaec Hupin à Riaille (44), alors que le prix de l'Espérance mâle a été attribué à un autre animal du Gaec Menard, Lancelot. Pour compléter ce palmarès, le prix mâles qualifiés en station est revenu à Jipsy, un animal en co-propriété entre l'EARL Baligand et l'EARL Herisson, installé à Sainte Sabine sur Longeve dans la Sarthe. Enfin, c'est le département du Maine-et-Loire qui a remporté le titre du challenge inter-départemental.

Qualités maternelles et aptitudes bouchères

Si la Limousine n’est ni la plus grande, ni la plus lourde, "elle conjugue à la fois des qualités maternelles et des aptitudes bouchères tout-à-fait exceptionnelles", a souligné le juge. Parfaitement en adéquation avec les attentes des consommateurs occidentaux, avec son "peu de gras", la viande limousine possède d’indéniables qualités gustatives avec un grain très fin qui la rend très tendre. Race à viande de grande taille, à conformation bouchère exceptionnelle et d’élevage aisé, la Limousine fournit une large gamme de produits finis, du veau de lait à la génisse lourde, en passant par les différentes sortes de jeunes bovins. En France, la viande de pure race Limousine est pour 25 % commercialisée sous label rouge B½uf limousin Blason prestige ou sous marques certifiées.

 

Label rouge

En race Limousine, deux productions sont sous label rouge :

Le veau de lait, label rouge Veau fermier limousin, qui est une production traditionnelle et artisanale. Élevés selon un mode de production respectueux du bien-être des animaux, les veaux de lait sont nourris avec du lait naturel tété au pis de la mère. La viande de couleur claire et d’une grande tendreté est très prisée des gastronomes.

La vache de boucherie, label rouge B½uf limousin Blason prestige, est la viande des gastronomes qui recherchent un goût inégalé, une viande fine et bien colorée et une tendreté absolue.

 

Guillaume Vanderbergue

Pour ce concours inter-régional, c'est donc le juge Guillaume Vanderbergue qui a officié et qui n'a pas manqué de souligner le "plaisir et la grande fierté" d'être présent à Rennes. Installé à Asques (33), il est à la tête d'un élevage de Limousines, naisseur engraisseur, avec 70 mères.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le cheptel porcin chinois reconstitué, la filière française en crise
Le ministère de l’Agriculture chinois vient de révéler que le nombre de porcs vivants sera bientôt au même niveau qu’avant la…
Faux et menaces sur l’emploi, les rebondissements du cartel des jambons
Les rebondissements continuent dans l’affaire du cartel des jambons tant sur le plan judiciaire qu’économique. La Cooperl clame…
"Une démarche remplie d’espoir et de sens"
Quatre ans après la création de "C’est qui le patron ?!", son fondateur, Nicolas Chabanne, revient sur l’évolution de la marque…
Pompiers volontaires : Laïta favorise l’engagement de ses salariés
Une convention avec le Sdis 29 l’a officialisé : Laïta va octroyer jusqu’à 10 jours par an à ses salariés sapeurs-pompiers…
La grange du Guilar, un nouveau magasin à la ferme à Bodilis (29)
Le premier confinement a multiplié son activité de vente à la ferme par quatre ! Pour offrir à sa clientèle une plus large gamme…
Le boycott des produits français : quel impact pour la Bretagne ?
Les appels au boycott de produits français se sont multipliés depuis le samedi 24 octobre dans plusieurs pays du Moyen-Orient…
Publicité