Aller au contenu principal

Guidés par les BTS du Nivot, les écoliers découvrent l'élevage

Elles souhaitaient faire découvrir l'agriculture aux plus jeunes. Dans le cadre de leurs études, Myriam, Sabrina, Céline et Ophélie, étudiantes en BTS productions animales au Nivot (29), ont invité les écoliers de Brasparts à venir visiter les ateliers pédagogiques lait et porc de leur école.

"Nous avions envie de communiquer sur l’agriculture et tout particulièrement l’élevage et l’origine des produits". Étudiantes en seconde année de BTS productions animales au lycée agricole du Nivot, à Lopérec (29), Myriam, Sabrina, Céline et Ophélie doivent réaliser un PIC, un projet d'initiative et de communication. "Nous souhaitions échanger avec un public assez jeune afin de leur apprendre l’origine des produits présents dans le commerce. Et leur faire découvrir les deux exploitations du lycée".

Après plusieurs prises de contacts, c'est finalement l’école privée Sainte Thérèse de Brasparts qui a été accueillie sur les ateliers pédagogiques du Nivot, le 7 mars dernier. Une date qui n’a pas été choisie au hasard. "Nous voulions que les enfants aient la possibilité de voir et caresser des porcelets en maternité".

 

Lait et porc

Arrivés vers 10h30, les 33 élèves de l'école, de la petite section de maternelle au CM2, ont pris place dans la salle de cours présente au sein de l’élevage laitier. Après une présentation des étudiantes et du déroulement de la journée, un petit livret a été remis à chaque enfant, avec un quiz sur les différents ateliers. Puis les élèves ont été répartis en deux groupes afin d’être plus à l’écoute de chacun d’entre eux et de répondre au mieux à leurs questions. Le premier groupe a découvert l’atelier lait ainsi que la mini-ferme organisée pour l’occasion tandis que le second a rejoint le bâtiment maternité-gestante, où les mises-bas avaient eu lieu il y a une semaine. Et après un pique-nique en commun à la ferme, les groupes ont changé d’atelier.

 

Un fil rouge tout au long de la visite

Durant la journée, les enfants ont appris de façon ludique le fonctionnement des différents ateliers, grâce à des panneaux conçus par les étudiantes. Ils ont découvert l’évolution des animaux, leurs noms en fonction de leur âge ou rang de portée, leur alimentation, leur logement... "L’atelier porcin du Nivot dispose d’une maternité dotée de trois types de cases différentes : traditionnelles, ascenseurs et liberté ou bien-être", détaillent les étudiantes, qui en ont aussi profité pour apprendre quelques termes professionnels aux plus jeunes. "Et nous avons réalisé un test de reconnaissance d’œuf".

En fil rouge de la journée, les écoliers ont découvert le lien entre agriculteur et consommateur, grâce à une présentation des produits issus des différents ateliers.

 

Une journée appréciée de tous

"Cette journée fut l’occasion pour nous d’ouvrir le rideau sur l’élevage en général, et de répondre aux questions spontanées des enfants, ont apprécié les étudiantes. Il est important de sensibiliser les plus jeunes au monde de l’élevage". Une journée appréciée des enfants, nombreux à vouloir porter des porcelets. "Institutrices et accompagnatrices en ont profité pour les photographier, afin qu’ils aient des souvenirs de leur visite au Nivot mais surtout pour montrer à leurs parents". Et des vaches normandes aux petits veaux en passant par la la chèvre naine, la poule ou le lapin, tous ont eu leur quota de caresses pour la semaine !

"Certains élèves nous ont fait part de leur envie de travailler plus tard dans l’agriculture, relatent les étudiantes. Mais il va falloir attendre un peu avant de pouvoir venir s’inscrire aux portes-ouvertes du Nivot !". La journée s’est terminée par la correction du quiz, suivie d’une photo de groupe et d’un goûter au soleil avant que les plus jeunes ne regagnent leur école.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Jean-Elie Le Crom : "J’avais vraiment envie de m’installer"
Son truc ?  "Les vaches et le lait". Une passion ! Jean-Elie Le Crom l’a chevillée au corps. Alors, à 22 ans, il vient de…
Du maïs semé tous les 50 cm pour réduire l’usage des phytos
Si il est courant de semer son maïs avec un inter-rang de 75 cm, Alex Delamarre et Philippe Briand, entrepreneurs agricoles sur…
Tristan Delisle, un producteur de lapins engagé
Tristan Delisle s'est installé en mars 2020 sur l'élevage familial de lapins avec sa mère, en remplacement de son père parti à la…
L’irrigation : "l’assurance récolte de toute la filière"
Fin des six syndicats locaux qui contribuaient depuis 40 ans au développement de l’irrigation en Bretagne. Place à Breizh…
Les éleveurs de volailles en colère contre certains distributeurs
La semaine passée la Confédération française de l’aviculture (CFA) dénonçait "l’indifférence des enseignes Carrefour, Casino et…
63% des abattages de porcs en Bretagne aux mains de trois groupes en 2020
En 2020, à partir des données Uniporc Ouest, le nombre de porcins abattus en Bretagne montre une diminution de l’activité. Dans…
Publicité