Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

APCA
Guy Vasseur succède à Luc Guyau

C’est sans surprise que Guy Vasseur, avec 89,4 % des suffrages exprimés, succède à Luc Guyau à la tête des chambres d’agriculture.

Guy Vasseur, actuel président de la chambre d’agriculture du Loir-et-Cher, a intégré le bureau de l’APCA en 1995.
Guy Vasseur, actuel président de la chambre d’agriculture du Loir-et-Cher, a intégré le bureau de l’APCA en 1995.
© Terra

Guy Vasseur, le nouveau président de l’APCA (Assemblée permanente des chambres d’agriculture), qui succède à Luc Guyau appelé à de nouvelles fonctions à la FAO, s’est montré combatif dès sa prise de fonction le 28 janvier.
Fort de ses 89,4 % de suffrages exprimés, il a mis en garde le gouvernement sur le délicat dossier des "distorsions de concurrence intra-européennes". Il entend "mettre le gouvernement français devant ses responsabilités". Au préalable, il a indiqué "qu’un travail d’investigation sur les distorsions de concurrence intra-européennes sera engagé sur les coûts liés aux exigences franco-françaises" et sur les différentes filières agricoles. Il s’agit des règles sanitaires, environnementales, administratives… Les résultats seront connus d’ici 6 mois. "Il faut faire vite. On marche sur la tête !", a-t-il lancé, faisant allusion aux contraintes environnementales.
Ce président de la commission environnement de l’APCA de 1995 à 2007 sait de quoi il parle. "Certaines règles se sont mises en place en dépit du bon sens, de la réalité agronomique", avance-t-il. Guy Vasseur, actuel président de la chambre d’agriculture du Loir-et-Cher, a intégré le bureau de l’APCA en 1995. Il est vice-président et responsable de la commission économie depuis 2007.
Guy Vasseur insiste sur le rôle des chambres d’agriculture pour accompagner "plus que jamais les agriculteurs sur le terrain pour identifier les marges possibles d’optimisation des charges d’exploitation". L’action des chambres d’agriculture doit se situer dans une démarche de proximité, a-t-il insisté. C’est notamment l’objectif de la réforme "Terres d’Avenir" engagée par les chambres d’agriculture qui doit leur permettre d’offrir des "services plus performants aux agriculteurs".
En termes de prospective, Guy Vasseur souhaite également "mobiliser tous les acteurs de la recherche" à partir d’une commande publique clarifiée pour faire reconnaître le rôle clé des agriculteurs, "qui tous les jours expérimentent et innovent sur leurs exploitations". Le jeu des chaises musicales qu’a provoqué le départ de Luc Guyau de l’APCA a permis à Remi Bailhache, président de la chambre d’agriculture de la Manche, de devenir vice-président. Gilles Abry, président de la chambre d’agriculture de l’Yonne, est le nouveau membre du bureau de l’APCA, Joseph Ménard, président de la chambre d'Ille-et-Vilaine, en faisant également partie.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le tribunal de Saint Brieuc exige du GDS la délivrance des ASDA
Depuis plusieurs mois, un conflit oppose des éleveurs adhérents ou non adhérents du GDS, au sujet, d'une part, du montant des…
Le croisement pour un troupeau facile à vivre
À Trégarvan dans le Finistère, dans les parcelles qui bordent l’Aulne, 115 vaches croisées 3 voies pâturent presque toute l’année…
Le boom des plantes aromatiques et médicinales cueillies
La cueillette des plantes sauvages est en plein renouveau. Longtemps marginale, méconnue, elle est en plein essor, portée par le…
Le marché du porc breton : optimisme en 2020, mais pas d'euphorie
L'année 2019 s'achève sur un prix du porc inédit depuis 1992, avec un pic à 1,70 euros le 12 décembre dernier. Les vœux du marché…
Les centres de formation des chambres d'agriculture repris par des organismes locaux
Les chambres d'agriculture recentrent leur activité et confirment leur désengagement de la formation qualifiante sur ses quatre…
Pourquoi et comment mesurer le bilan environnemental des élevages ?
Sur la question environnementale, l'élevage est pointé comme une cause importante de dommages à l'échelle de la planète, avec des…
Publicité