Aller au contenu principal

Hausse des charges : Charge sur les prix

Après les Pays de Loire, c'est en Bretagne que FDSEA et Ja ont engagé la bataille sur les prix. Objectif ? Réactiver l'accord de négociation. Car face à l'escalade des coûts de production, la répercussion des hausses est réclamée. Actions à Vannes et Lannion en GMS, en prélude à celles prévues sur toute la région car l'élevage trinque.

A Lannion ou comme ici à Vannes, sur ce cliché, les FDSEA et JA ont réclamé la répercussion des hausses des charges sur toutes les productions.
A Lannion ou comme ici à Vannes, sur ce cliché, les FDSEA et JA ont réclamé la répercussion des hausses des charges sur toutes les productions.
© claire le clève
 

 

 

Un seul mot d'ordre : " répercuter la hausse des charges que les éleveurs subissent ". Que ce soit mardi soir, à la sortie de leur rencontre avec le directeur de l'enseigne Carrefour, à Vannes ou mercredi midi, au Leclerc de Lannion, la revendication des FDSEA et JA est la même. "En 2012 les charges ont explosé de 50 % quand parallèlement les prix payés aux producteurs n'ont augmenté que de 20 à 30 % suivant les productions. C'est insuffisant", résume Laurent Kerlir, président de la FDSEA du 56. Le décrochage fait peser de lourdes inquiétudes sur l'ensemble des filières d'élevage en Bretagne.

 

L'élevage en danger

 

"On a déjà perdu 1 million de m2 en volaille. En porc, nous avons fait des efforts de productivité incroyables pour compenser la baisse de 10 % de truies en 5 ans. Même si les cours du cochon n'ont jamais été aussi élevés, les coûts de production non plus. Avec la mise aux normes à financer, la crainte que des producteurs fassent le choix d'arrêter la production est bien réelle ", pour Thierry Coué, responsable du dossier porc à la FDSEA du Morbihan. Derrière, c'est le spectre des répercussions sur toute la filière et l'emploi. En lait ? "Faire en sorte que les entreprises ne dévissent pas et reviennent à 60 € la tonne pour le lait de consommation ", estime Frank Guéhennec, responsable lait.

Pour faire entendre raison à la grande distribution et répercuter les hausses, FDSEA et JA réclament la réactivation de l'accord du 3 mai et la retour à la table des négociations. "Nous demandons des hausses qui ne sont que de quelques centimes sur le produit final, 30 cts pour un poulet standard de 1,2 kg, 8 cts pour 4 tranches de jambon, 97 cts pour 1 kg de steak ! C'est peu, il y a urgence " , met en garde Laurent Kerlir.

 

Claire Le Clève

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le Finistère surfe sur le Bien manger
Après avoir lancé son PAT, projet alimentaire de territoire, le Finistère a continué sur sa lancée, en faisant de 2020 l’année du…
Bovins mutilés : comment agir ?
Depuis plusieurs mois, des faits de mutilations de chevaux ont été signalés un peu partout en France et font régulièrement la Une…
Légumes de conserve, gérer la variabilité et le prix juste
Une campagne mitigée avec une tendance aux moindres performances des légumes en conserve et surgelé. La Bretagne n’échappe pas au…
Tout Feu Tout Frais traque additifs, conservateurs, colorants et arômes
À Plabennec (29), voilà 20 ans déjà que Brédial et sa marque Tout Feu Tout Frais traquent sans relâche additifs, conservateurs,…
Une farine pleine de promesses
Produire une farine à base de blé issue d‘une agriculture locale et raisonnée, tout en répondant aux attentes du consommateur,…
Les ministres trouvent un accord sur la future PAC

Le 21 octobre à l’aube, les ministres de l’Agriculture des 27 sont parvenus à un accord sur la prochaine PAC qui ouvre la…

Publicité