Aller au contenu principal

Hénaff agréé pour l'export aux Etats-Unis

En mars dernier, l'entreprise Hénaff a reçu l'agrément USDA (United States Department of Agriculture) nécessaire à l'exportation outre-Atlantique de produits carnés.

L'agrément USDA délivrée par l'administration américaine est une référence mondiale en termes de sécurité des aliments. Son obtention, annoncée lors d'une conférence de presse le 20 mai sur le site Hénaff de Pouldreuzic (29), offre à l'entreprise de nouvelles perspectives à l'export, en particulier aux Etats-Unis. A peine trois établissements en France sont aujourd'hui agréés.

 

100% des carcasses examinées

Au niveau de l'usine Hénaff, l'approche opérationnelle a été entièrement remise à plat pour chaque process, les équipes sur le terrain ont été formées à ce niveau d'exigences, et des postes sont spécifiquement dédiés. Proche du "Paquet Hygiène", la démarche américaine met cependant plus l'accent sur la contamination directe du produit. Aujourd'hui, 100% des carcasses sont examinées afin d'éliminer tout risque de contamination microbiologique. Une personne dédiée du service qualité inspecte aussi tous les équipements en contact direct avec le produit, avant le démarrage de la production chaque jour. La réglementation américaine impose par ailleurs que tout le travail du terrain soit parfaitement écrit et enregistré.

 

Doubler la part à l'export

Enfin, pour conserver l'agrément, l'entreprise Hénaff sera contrôlée tous les ans par l'administration américaine. La production destinée aux USA fera l'objet de contrôles spécifiques des services vétérinaires français.

De nouveaux marchés s'ouvrent à Hénaff grâce à l'agrément USDA. Si aujourd'hui, l'entreprise réalise 6% du chiffre d'affaires à l'export, elle ambitionne de doubler cette part d'ici à cinq ans.

Progression sur un marché malmené

Le CA d'Hénaff s'est élevé à 49 millions d'euros en 2007 (+ 9,4% par rapport à 2006), pour 7 000 tonnes de produits finis commercialisés dont 45% de boîtes de pâté Hénaff. Malgré un contexte difficile sur le secteur des pâtés et des rillettes - un marché en recul et malmené par une sévère concurrence -, les ventes ont quand même progressé pour Hénaff en 2007. Ceci s'explique notamment selon le directeur marketing, par les énormes actions promotionnelles en grande distribution, pour célébrer le centenaire de l'entreprise familiale. Hénaff a ainsi continué de prendre des parts de marché sur le secteur des pâtés appertisés, avec un record de 26,8% atteint en 2007, et reste leader national sur ce marché.

Les ventes de produits frais (saucisses, hachés…) ont quant à elles augmenté de "7% en 2007 seulement, contre +28% en 2006" a indiqué Jean-Jacques Hénaff, Président directeur général. Sur les produits frais, en croissance en France malgré une année 2007 décevante, l'entreprise vise une croissance à deux chiffres. Aujourd'hui, ils représentent 10% de la production Hénaff.

En 2008, l'entreprise élargit sa gamme, avec des préparations "cœur de sandwich", et rejoint l'association "Bleu Blanc Cœur" afin de proposer des pâtés enrichis en oméga 3. Cette année, Hénaff lance une campagne publicitaire télévisuelle (ce que la marque n'avait pas fait depuis 2002), et sera partenaire de "Brest 2008".

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"Sur les engrais azotés, je ne lâcherai pas"
Déçue sur les dossiers des néonicotinoïdes et du glyphosate, la députée finistérienne LREM Sandrine Le Feur se dit déterminée à…
"Notre région dispose de véritables atouts pour le développement de la méthanisation"
L'équipe du pôle nouvelles énergies du Crédit Agricole en Bretagne, voit chaque jour d'une part se diversifier les projets d'…
Des légumineuses bretonnes dans nos assiettes
Graines de pois chiche, haricot rouge, pois et lentille corail sont un bienfait pour l’alimentation humaine et constituent aussi…
Le photovoltaïque breton cherche à valoriser son potentiel
En décembre 2020 le gouvernement passait en force et imposait une révision rétroactive des tarifs de rachat d'électricité…
La région prend position sur la future PAC
La crise Covid a remis sur le devant de la scène l’importance d’une production agricole locale, ainsi que l’apport de l’…
La séparation de la vente et du conseil, un concept plus qu'une réalité
L'indépendance du conseil en phytos, instaurée dans le cadre de la loi Egalim, est en vigueur depuis le 1er janvier. Son objectif…
Publicité