Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

"C'est important que les agriculteurs soient dans les conseils municipaux".

Les élections municipales approchent et se dérouleront le dimanche 15 mars 2020 pour le premier tour et le dimanche 22 mars pour le second tour. Dans les listes, des agriculteurs ou des salariés du monde agricole s'impliquent. A Trémeur (22), Guy Corbel, adjoint au maire sortant, se présente à un second mandat.

Guy Corbel, adjoint au maire sortant de la commune de Trémeur, est producteur de porcs.
© terra

Producteur de porcs dans la petite commune de Trémeur près de Broons, Guy Corbel termine son premier mandat d'adjoint au côté du maire Francis Dault. "Il y a 6 ans, nous avions constitué une liste et c'est ainsi que nous nous sommes tous retrouvés aux affaires. Le mandat s'est bien passé", relate Guy Corbel. En 2020, l'équipe repart : sur les 15 élus précédemment en exercice, 8 "anciens", emmenés par Francis Dault repartent avec 7 nouvelles recrues.
Porter la parole des agriculteurs
Pour l'élu, il est important que les agriculteurs soient représentés dans les conseils municipaux. Ici une dizaine d'exploitations agricoles (en majorité porcine) sont implantées sur la commune de 800 habitants alors que Trémeur, situé à 30 minutes du périphérique de Rennes, accueille chaque année plus d'habitants, dont des néo-ruraux.
"Auparavant, nous étions trois agriculteurs, là nous sommes deux avec des personnes du para-agricole", décrit Guy Corbel qui gère avec deux salariés, un élevage de truies naisseur-engraisseur. Elu à la chambre d'agriculture des Côtes d'Armor, ancien président du syndicat mixte du bassin-versant du lac de Jugon, engagé dans la protection de la ressource en eau, Guy Corbel estime qu'il est très important que les agriculteurs soient dans les conseils municipaux. "Il y a un changement des habitudes et c'est l'endroit où l'on discute à bâtons rompusIl faut porter la voix du monde agricole car si les agriculteurs ne la portent plus, d'autres le feront à leur place", assure-t-il. A titre d'exemple, c'est lui qui présente les dossiers d'installation classée en conseil municipal. "J'essaie d'expliquer le dossier afin de prendre la décision". Cela demande bien évidemment du temps. Dans la petite commune aux moyens techniques et administratifs limités, les dossiers sont traités de A à Z par les élus. Et en tant qu'adjoint au maire, Guy Corbel y consacre du temps, une journée minimum par semaine.
Des mesures de bon sens
Parmi ses missions, l'adjoint au maire est affecté aux affaires de la voirie qu'il gère avec avec Lamballe Terre et Mer pour la partie bitumée ; la commune régit seule les chemins d'exploitation et les sentiers de randonnée. Il participe également à la commission "environnement" de la communauté de communes ainsi qu'à la commission "zone érosive" sous la responsabilité du maire. Cela consiste à cibler les zones sensibles, où la terre s'érode, afin d'y recréer des haies ou des talus avec les techniciens "bocage" et de la chambre d'agriculture. A l'heure où la tension envers les traitements phytosanitaires à proximité des habitations monte, à Trémeur, une attention particulière a été portée à la construction du nouveau lotissement. Une haie et une bande enherbée ont été créées dans le périmètre du lotissement. "On a fait du bocage pour éviter que les maisons soient en bordure de la parcelle et pour créer un aménagement paysager". Une mesure de bon sens.
Côté foncier, "nous avons une visibilité de 15 ans sur l'emprise foncière", annonce Guy Corbel. La modification du PLU permet à la mairie de disposer de 4 ha de terrain dans le bourg. Quant à la zone industrielle Les Dineux le long de la RN12, "elle peut aussi s'étendre". 6 à 7 ha de terrain sont disponibles, "cultivés mais non immobilisés", précise l'agriculteur.
 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Lettre aux agriculteurs et agricultrices de Bretagne

Madame, Monsieur,

Comme le reste du monde, la Bretagne est confrontée à la pandémie due au coronavirus Covid-19. Dans…

Thierry Coué
Thierry Coué, Président de la FRSEA de Bretagne : "Chaque agriculteur doit prendre conscience du besoin de se protéger, et de protéger son exploitation"
Depuis le début de la crise du coronavirus, le monde agricole semblait en retrait, presque observateur. Les comportements ont…
Jérémy Labbé, nouveau président de JA22
Le 11 mars dernier s’est tenu le conseil d’administration électif des Jeunes agriculteurs des Côtes d’Armor. Dorénavant c'est un…
Germain et Laura Evo, jeunes aviculteurs, engagés aussi
Du comité organisateur de la prochaine fête de l’agriculture, à Grand-Champ, Germain Evo 32 ans, en est, Jeune Agriculteur aussi…
Eureden s’adapte et s'organise pour assurer ses services

La crise COVID-19 impacte profondément notre filière porcine et les équipes Eureden sont entièrement mobilisées pour…

Publicité