Aller au contenu principal

Le 18 décembre à Languidic
« Il est temps d'être heureux »

Être heureux se cultive, avec des techniques simples, au quotidien. Rien de simpliste pour autant. Et pour en convaincre, l'inter GVA d'Hennebont propose à tous les agriculteurs de s'y initier, le 18 décembre à Languidic car « il est temps d'être heureux ».

Légende : Anne le Guérroué, aux
cotés de Marie Loridan, animatrice, et Laurence Annik, de
l'InterGVA d'hennebont pour la journée « il est temps d'être
heureux »
Légende : Anne le Guérroué, aux
cotés de Marie Loridan, animatrice, et Laurence Annik, de
l'InterGVA d'hennebont pour la journée « il est temps d'être
heureux »
© claire le clève

 





«Ici , le groupe a toujours été
sensibilisé aux relations humaines au sens large, à l'importance du
facteur humain dans la réussite de l'exploitation. Cela va au delà
du Gaec. C'est dans le couple, avec le salarié ou au contraire seul
sur la ferme
», pointe Anne le Guerroué, responsable de la
commission relations humaines. A telle enseigne que ce GVA est à
l'origine de la formation «je vis bien mon métier». Depuis
2010, elle est intégrée au parcours à l'installation. « Cela
permet dès le départ de sensibiliser les jeunes au fait qu'il n'y a
pas que l'économique ou la technique qui conditionnent la réussite
de l'entreprise agricole
». Dont actes. Dans cet InterGVA, le
facteur humain a du sens. «Nous avons été touchés par les
suicides, choqués même. Il y a peu encore. Nous avions souhaité
nous former à l'écoute mais aussi savoir passer le relais ou encore
déléguer auprès des travailleurs sociaux. Ce n'est pas évident
»,
enchaîne Laurence Annik.





Le bien être et l'être bien





Et le groupe travaille le sujet
proposant une soirée « garder le moral en 2009 »,
écrivant pour le théâtre une série de saynètes jouées lors des
assemblées générales. «On essaie de diversifier les pistes
pour parler du sujet
», souligne Laurence Annik. Pas facile mais
le groupe ne renonce pas. Il n'est alors pas étonnant de voir cette
prochaine journée « il est temps d'être heureux »,
inscrite au programme des actions de l'InterGVA, le 18 décembre
prochain. «La santé, c'est la base de la qualité de la vie au
sens large. Être bien, c'est l'être physiquement, mais aussi
socialement et mentalement
», analysent les responsables. Et le
bien-être se cultive, y compris avec des techniques qui peuvent
s’acquérir et se développer. Pour ce faire, une psychothérapeute,
Béatrice le Tennier, expliquera le matin les ressorts de ce bien
être psychique au Domaine de Guerguero, à Languidic. «C'est un
lieu très agréable pour s'occuper de soi
», invitent-elles. Un
lieu idéal pour mettre en pratique, dès l'après midi, ces
exercices et cultiver le bonheur dès maintenant.





Claire Le Clève














En pratique :« Il est
temps d'être heureux », le mardi 18 d écembre à Languidic
de 10h30 à 16h30 au domaine de Guergaro, fléchage depuis le bourg.
Coût (repas et intervention : 25 euros). Renseignements :
02 97 36 13 33


 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Elle installe son élevage de brebis laitières sur Ouessant
Elle rêvait de vivre et de travailler sur son île. Un voyage en Mongolie lui a donné l’idée de son métier. Un appel à candidature…
La bio à grande échelle : utopie ou réalité ?
Alors que s'est tenu cette semaine le Congrès mondial de la bio à Rennes, se pose la question de la faisabilité du changement d’…
Les 28 et 29 août, Agrifête vous donne rendez-vous à Saint-Vougay

Les bonhommes de paille ont fleuri un peu partout dans le département, annonçant qu’après une année d’interruption pour cause…

À quelques jours de l'ouverture, l'effervescence gagne le Space
A l'heure ou l'élevage devient une question de société, le retour du Space en présentiel, du 14 au 16 septembre, est d'autant…
Au Space, les élèves du Nivot s’occupent des Normandes

Cette année, le Space servira de cadre au concours national de la race Normande, pour lequel 85 animaux ont été sélectionnés.…

Julien Denormandie, un ministre de l’Agriculture en immersion au Space
Loin des visites officielles qui se font parfois au pas de course, le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie, a inauguré…
Publicité