Aller au contenu principal

Concours fermes et paysages
Ils embellissent leur cadre de travail

L'élevage des Volailles d'Armor à Plourhan est continuellement aménagé dans un souci d'esthétique et de fonctionnalité. Une qualité qui lui a valu le 2ème prix du concours Fermes et paysages organisé par la chambre d'agriculture des Côtes d'Armor.

Ici, poulets, pintades, dindes, canards, oies, poules pondeuses… sont démarrés pour les particuliers. Mais si l'exploitation d'Annie et Jean-Paul Corbel est une histoire de famille depuis 50 ans, elle n'en est pas pour autant figée dans l'histoire. Lorsqu'il a repris l'entreprise familiale il y a vingt ans, Jean-Paul a fortement développé la vente directe. Les volailles arrivent à 1 jour et sont élevées quelques semaines avec l'aliment fabriqué sur l'exploitation, avant d'être commercialisées sur les marchés et sur place.

 

Une clientèle fidèle

"En volailles vivantes, la clientèle est généralement fidèle", selon Annie qui remarque aussi l'arrivée d'une nouvelle génération de clients depuis deux à trois ans. "Ils souhaitent élever quelques poules pondeuses, souvent pour leurs enfants, et sont demandeurs de nos conseils". "Notre souci quotidien est de vendre des animaux sains que les gens réussiront à élever sans problème", souligne également ce couple d'exploitants indépendants, aidé dans leurs tâches par trois salariés. L'entreprise est présente sur onze marchés au total dans tout le département, de février à octobre.

Le vide sanitaire des bâtiments se fait l'hiver. C'est aussi à cette période que sont effectués l'entretien et la réparation des bâtiments et matériels, ainsi que l'aménagement du site d'exploitation.

 

Aménagé pour l’accueil des clients

Sur cette exploitation en perpétuelle évolution, "les travaux sont rarement faits au hasard", apprécie Annie. Tout a toujours été pensé pour rendre le site fonctionnel, propre et accueillant pour le client. "Dès qu'un bâtiment est rénové ou qu'une nouvelle installation prend place, on l'emménage, on l'embellit". Dernièrement, les allées ont été goudronnées autour des bâtiments. "La touche finale" qui facilite l’entretien du cadre, après que l’élevage se soit mis aux normes avec une fosse centrale de récupération des eaux de lavage. Il y a dix ans, l’accès à l’exploitation a été dissocié de l’entrée privée. Le rond-point d’accueil et les pelouses avaient déjà été réalisés par les parents de Jean-Paul.

De vieux arbres et d’imposants hortensias, un feuillage très présent de couleurs et de formes variées… côté embellissement, "on n’est pas parti de rien, reconnaît Jean-Paul. Nous avons continué le travail de mes parents". Remarqué par un professionnel qui a encouragé les éleveurs à participer aux concours fermes et paysages, ce travail d'aménagement a finalement aussi tapé dans l'œil du jury qui a attribué le 2ème prix aux Volailles d'Armor.

 

Place aux festivités

La récompense décernée par la chambre d'agriculture, à la date symbolique des 20 ans de l'installation de Jean-Paul, a dopé les éleveurs qui s'activent maintenant depuis plusieurs semaines pour accueillir le public en nombre le 4 septembre. "Il n'y aura pas de vente ce jour-là. Nous voulons que ce soit la fête", lancent-ils, enthousiastes de pouvoir montrer leur cadre de travail et présenter leur métier (voir programme en encadré). Une belle occasion de retrouver notamment tous leurs fidèles clients rencontrés sur les marchés.

 

Audrey Dibet

 



Les lauréats ouvrent leurs portes

Les trois exploitations lauréates ouvrent leurs portes au public le dimanche 4 septembre de 10h à 18h : Patricia et Pierrick Collet de Plouasne (1er prix), Annie et Jean-Paul Corbel de Plourhan (2ème prix), Michelle et Bertrand Le Rat de Langast (3ème prix).

A noter qu'un prix d'encouragement a été décerné à Nelly Ravaudet et Mickaël Treize de Calorguen, et à Christophe Perou de St Jouan de l'Isle

 

Le 4 septembre chez Annie et Jean-Paul Corbel

  • Animations : éclosion de poussins en direct, vue sur les salles d’élevage par des portes vitrées, parc extérieur à volailles, vidéo d’une journée de travail type, photos de  la ferme depuis 30 ans, exposition de tableaux, animations musicales (sonneurs le matin, chanteuse Aude Brenner et musicien Régis Simon l’après-midi), jeux traditionnels en bois, exposition de vieux tracteurs et matériels agricoles par Jean-Yves Moignet, témoignages sur la conduite des cultures et l’alimentation des volailles
  • Les Bouchons d’amour, association partenaire : restauration au profit de l’association (frites, galettes-saucisses, crêpes, buvette), collecte de bouchons (n’oubliez pas d’en apporter), pesée de la collecte en fin de journée (en savoir plus sur http://bouchonsdamour22.blogspot.com)
  • Pratique : fléchages à partir des bourgs de Plourhan et de Lantic, parking à proximité, accès facilité aux personnes à mobilité réduite

 

"Une très bonne année 2011" selon le président du concours

 

Pouvez-vous rappeler ce qu’est le concours Fermes et Paysages ?

Jean-Claude Chasseboeuf : "Organisé chaque année depuis 23 ans par la chambre d’agriculture des Côtes d’Armor, il récompense des agriculteurs pour les efforts faits en termes d’aménagement et d’intégration paysagers de leurs exploitations. Les lauréats ouvrent ensuite leurs portes au public".

 

Pourquoi un tel succès depuis 23 ans ?

JCC : "Tous les ans, nous faisons des enquêtes auprès des visiteurs pour répondre au mieux à leurs attentes. Après les aménagements paysagers, les demandes sont de plus en plus portées sur la partie production. C’est pourquoi nous réalisons des films sur la traite chez les agriculteurs et ouvrons les bâtiments. Cette année, les visiteurs pourront voir les volailles dans leur bâtiment à Plourhan et les cochons à Langast. Nous serons transparents sur l’alimentation des animaux sur les trois exploitations. L’aspect culture sera aussi abordé, en particulier sur l’utilisation raisonnée des phytos. Toutes ces animations sont réalisées avec les partenaires des exploitants".

 

Votre impression sur la "cuvée" 2011 ?

JCC : "C’est une très bonne année ! Les trois exploitations sont aménagées de façon différente. Les agriculteurs et leurs partenaires sont motivés pour réussir les portes-ouvertes du 4 septembre, car ils sont fiers de montrer ce qu’ils font et ils ont raison de l’être. De belles visites en perspectives ! Venez nombreux !"

 

Propos recueillis par Charlotte Boillod, chambre d'agriculture des Côtes d'Armor

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Monotraite : Serge Hochet ne reviendrait pas en arrière
Dans le cadre des rendez-vous techniques bio, des éleveurs de la région témoignent de leur expérience. À l’EARL des Genêts, à…
innovation - Parc au sol : les lapins ont désormais leur loft
Les sociétés miXscience et Sanders du groupe Avril ont travaillé en partenariat avec le groupement Evilap et l'abattoir SNV à un…
Bien-être en poulet de chair, l’équation impossible ?
Danger ou opportunité ? La question du bien-être est au coeur des préoccupations de la filière avicole. Quelles évolutions et…
"Un demandeur d’emploi sur deux change de branche d’activité"
Pôle emploi Bretagne et l’Anefa (Association nationale emploi formation en agriculture) organisent, aux côtés de leurs…
La réduction des phyto au cœur d’un échange avec les lycées agricoles
Quatre classes de lycées agricoles bretons ont pu participer à un temps d’échange autour de la réduction des produits…
Rendez-vous techniques bio du 5 au 7 octobre
Les chambres d’agriculture de Bretagne vous proposent des Rendez-vous dans différentes filières de production, pour vulgariser…
Publicité