Aller au contenu principal

Finition des femelles, pâturage … les éleveurs de Limousine s’informent

Non content d’organiser les concours de la race, le syndicat limousin propose aussi des réunions techniques à ses adhérents.  

Après une matinée en salle, les adhérents de Limousine Finistère se sont rendus chez Yves et Stéphane Le Bihan, qui ont ouvert une boucherie à la ferme et un magasin de producteurs.
© Raymond Barré

"La Limousine est arrivée dans le Finistère dans les années 60". Bon pied bon œil à 88 ans, c’est René Danion, président fondateur de Limousine Finistère, qui a accueilli l’assemblée générale du syndicat, le 6 février dernier sur ses terres d’Ergué Gabéric. Un syndicat dynamique, comme en témoigne un compte-rendu d’activités fourni ! "En mars dernier, 25 animaux Limousins du Finistère, des Côtes d’Armor et du Morbihan ont participé au concours organisé dans le cadre d’Agri Deiz", relate Eric Scoul. Changeant de formule, suite au désengagement de la chambre d’agriculture, le concours se tiendra cette année les 21 et 22 mars à Morlaix. "Uniquement dans la halle Jézéquel, précise le secrétaire du syndicat Limousin. Et avec un seul ring, ce qui obligera les présentations et concours allaitants à se tenir le dimanche".

Une journée sur le pâturage

Le 19 juin dernier, une journée sur la finition des femelles s’est tenue chez Gisèle et Gilles Tanguy, à Loqueffret. "Nous avons abordé les différentes techniques selon les disponibilités du moment, à l’herbe ou à l’étable, en ration à base de fourrages ou mash", détaille Raymond Barré, conseiller viande bovine à la chambre d’agriculture et chargé de l’animation du syndicat. Une journée à laquelle ont participé 25 éleveurs, "preuve de l’intérêt de ce type de rencontre", et qui a incité le syndicat à programmer une journée sur le pâturage en juin prochain à Plounéour Ménez. "A l’automne, nous proposerons aussi une journée sur la finition des animaux, avec visite d’un abattoir et d’un élevage", rajoute Eric Scoul.

Un testage en ferme

L’assemblée générale est également l’occasion de faire le point sur les taureaux proposés à l’insémination artificielle. "Fest Noz reste le plus utilisé en race limousine, devant Caméos et Bel Orient, indique Antoine Caullery. Parmi les nouveautés, on trouve Io, un taureau à génisses, Jovien, avec de super facilités de naissance, ou Nesono, qui comme Jovial, est homozygote sans cornes". Conseiller développement en races allaitantes chez Evolution, il en profite pour détailler le nouveau schéma de sélection en Limousine. "Le testage n’aura plus lieu en station mais en ferme, comme cela se fait déjà pour d’autres races allaitantes". Les inséminations seront multipliées par 10 et permettront de faire reposer l’indexation sur 80 à 100 filles. "Sur l’ensemble de la zone Evolution, 37 élevage sont déjà engagés".

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Acceptabilité sociétale : ouvrir, montrer et démontrer
Alors que s’ouvre dans quelques jours en mairie d’Arzal (56) leur dossier d’enquête publique, les associés de la SCEA de Kerollet…
Canettes tueuses, quand l'incivilité tue
Depuis deux ans, le Gaec de Kerforn, à Caudan, a du se résoudre à faire euthanasier six vaches sur la centaine de laitières qui…
Des protéines végétales bretonnes pour réduire les importations de soja
Si la Bretagne importe 95 % des protéines végétales dont elle a besoin pour nourrir ses animaux d’élevage, le GIE SVP est bien…
Valens, le nouveau verrat équilibré d’Axiom
La firme génétique met sur le marché un nouveau verrat dont l’objectif est de répondre aux exigences des producteurs français.…
Rapport sur le suicide d’agriculteurs : les premières pistes
Après six mois de mission, le député Olivier Damaisin s’apprête à rendre au Premier ministre son rapport sur le suicide et le mal…
Un Space sans public mais pas sans lendemain
  Le Space 2020 a bel et bien eu lieu. Il ne restera pas dans les annales, comme si décidément cette édition et surtout son…
Publicité