Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Glyphotest : à Plabennec, les agriculteurs ont voulu trier le vrai du faux

Ils ont voulu en avoir le cœur net ! Aidés par la FDSEA du Finistère, une dizaine d'agriculteurs du canton de Plabennec ont fait analyser leurs urines par les laboratoires allemand BioCheck et brestois Labocea. Et le résultat est surprenant !

Épaulés par la FDSEA, une dizaine d'agriculteurs du canton de Plabennec ont procédé à une double analyse de leurs urines, auprès de BioCheck, en Allemagne et du laboratoire public territorial Labocéa, à Brest.

"Y'en a marre d'être toujours critiqués, sur les réseaux sociaux ou dans la presse". Producteurs de lait, de porcs, de pommes de terre ou de légumes industrie, ces agriculteurs plabennecois vivent mal de voir leurs pratiques sans cesse remises en cause. Et le glyphotest est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. "On a vu que les pisseurs involontaires, souvent citadins, avaient tous du glyphosate dans leurs urines, selon le laboratoire BioCheck, rappelle Jean-Luc Bergot, président cantonal de la FDSEA. Et dans celles de nos collègues morbihannais, le CHU de Limoges n'en a trouvé aucune trace".

Ils ont voulu en avoir le cœeur net et, le 7 novembre dernier, sous contrôle d'un huissier, les échantillons de chaque agriculteur, séparés en deux, ont pris la direction des laboratoires BioCheck et Labocéa, à Brest. "Et le résultat est surprenant", détaille Jean-Alain Divanac'h. Avec un test Elisa, basé sur une réaction antigène-anticorps, le laboratoire BioCheck a détecté de 0,44 à 2,57 µg/l de glyphosate dans les urines des agriculteurs. Par chromatographie et spectrométrie, Labocéa indique, pour les mêmes échantillons, que le glyphosate est inférieur au seuil de détection, 0,05 µg/l. Un résultat sans appel ! "Voilà qui nous rassure, s'exclament d'une même voix les agriculteurs. Bien que nous soyons applicateurs, on ne trouve pas de trace de glyphosate dans nos urines". "Le test Elisa ne détecte que des faux positifs, rajoute le président de la FDSEA. C'est sur cette base que plus de 5 000 plaintes ont été déposées et que le glyphosate va nous être retiré, alors qu'on n'a pas de solution de remplacement !"

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le tribunal de Saint Brieuc exige du GDS la délivrance des ASDA
Depuis plusieurs mois, un conflit oppose des éleveurs adhérents ou non adhérents du GDS, au sujet, d'une part, du montant des…
Notre agriculture devrait-elle répondre aux diktats pour perdurer et être légitime ?

De plus en plus, nous, agricultrices et agriculteurs devons répondre à des injonctions, et même plus que cela, à de…

Après 7 ans au Canada, Julien Thomin s'installe à Plouider
Salarié pendant 10 ans, dont 7 au Canada, Julien Thomin a fait le choix de revenir sur l'exploitation familiale, à Plouider (29)…
"On vit une guerre économique"
Invité à intervenir à l'occasion de l'assemblée générale de la FDSEA 35 qui se déroule le 20 février prochain, Gil Rivière-…
Pourquoi et comment mesurer le bilan environnemental des élevages ?
Sur la question environnementale, l'élevage est pointé comme une cause importante de dommages à l'échelle de la planète, avec des…
TICPE : faites vos demandes de remboursement 2019, avant le 31 janvier 2020

La loi n° 2019-1479 de finances pour 2020 va supprimer le taux réduit applicable au gazole non routier (GNR), auquel sera…

Publicité