Aller au contenu principal
Font Size

Réforme des retraites : un accueil finalement mitigé dans le monde agricole

Le Premier ministre a présenté le 11 décembre les grandes lignes de sa réforme des retraites. Depuis, les commentaires et les débats ont été nombreux. Petit point de situation des annonces et des réactions, alors que de nouvelles journées de mobilisation sont programmées et qu’au niveau d’Édouard Philippe la concertation joue certainement à plein.

Le projet de réforme garantira aux agriculteurs en carrière complète au Smic, une pension minimale à 1 000 euros nets, dès 2022.

Le futur projet de réforme des retraites garantira "une pension minimale de 1 000 € nets par mois pour une carrière complète au Smic" dès 2022, a indiqué le Premier ministre Édouard Philippe lors de la présentation du projet du gouvernement devant le Conseil économique et social (Cese) le 11 décembre. "Le minimum de pension sera garanti par la loi à 85 % du Smic dans la durée et évoluera comme celui-ci" à partir de 2025, a-t-il ajouté. "Ce sera une révolution sociale qui restera comme une conquête notamment pour les agriculteurs, les artisans, les commerçants", a-t-il estimé. Le futur "système universel de retraite" à points maintiendra l’âge légal de départ à 62 ans mais prévoira un "âge d’équilibre" progressivement ramené à 64 ans en 2027, avec un système de bonus-malus. Édouard Philippe a par ailleurs précisé que la valeur des points de retraites serait fixée par les partenaires sociaux "sous le contrôle du Parlement". "La loi prévoira une règle d’or pour que la valeur des points acquis ne puisse pas baisser", a-t-il précisé. Le projet de loi de réforme des retraites sera "prêt à la fin de l’année" soumis au Conseil des ministres le 22 janvier et "discuté au Parlement à la fin du mois de février", a précisé Édouard Philippe.

Une réforme ambitieuse pour l'avenir.

Des réactions contrastées des syndicats agricoles

À la suite de ces annonces sur le futur système universel de retraites, la FNSEA a salué dans un communiqué du même jour "une réforme ambitieuse pour l'avenir", tout en regrettant l’absence de mesures pour les retraités agricoles actuels. Le syndicat voit dans la mise en place d’une retraite minimum à 1 000 € dès 2022 "une bonne nouvelle, puisque la date initialement prévue était 2025" et qualifie de "dynamique positive" la mise en place d’un régime universel. Au contraire, la Confédération paysanne a appelé "à poursuivre la mobilisation" contre la réforme. Les annonces d'Édouard Philippe "n’apportent pas de réponse à nos revendications pour une revalorisation immédiate des pensions les plus basses et pour un futur système de retraite solidaire, équitable et universel", indique le syndicat dans un communiqué. Pour la Coordination rurale, la réforme annoncée est "profondément injuste, signe d’un manque de considération du gouvernement envers les agriculteurs". La mise en place d’un minimum de retraite à 1 000 € "est issue d’une loi de 2003, mise en application pour les salariés en 2009, mais sans cesse repoussé pour les non-salariés agricoles", indique la CR. Celle-ci dénonce par ailleurs l’augmentation des taux des cotisations retraites prévues par la réforme.

L'autre information importante délivrée par le Premier ministre concerne le calendrier. Après des mois de discussion et de concertation, le calendrier s’accélère avec un texte finalisé avant Noël, une présentation en Conseil des ministres fin janvier, l’arrivée devant les parlementaires en février, et donc potentiellement un vote avant l’été ? À moins que la pression de la rue ne remette en cause ce bel édifice.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Cette année, les moissons de céréales affichent de faibles  rendements
Avec le retour du soleil, les moissonneuses sont nombreuses dans les champs de la région ces derniers jours. En revanche, même si…
Tensions autour  de la PAC
L'Allemagne a pris la présidence du conseil des Ministres depuis le 1er juillet. Elle se fixe pour principale tâche de finaliser…
Porc : dix groupements visent le mâle entier en 2022
Dix organisations de producteurs de porcs se positionnent pour le mâle entier à partir de 2022. Une information à l'attention de…
Nouveau cadre financier pour 2021-2027 : Quelles conséquences pour la réforme de la Pac ?
Les discussions entre les dirigeants européens qui ont abouti à un accord le 21 juillet ont porté sur les enveloppes budgétaires…
Revenu des agriculteurs : l’objectif de deux Smic est hors d’atteinte
Les revenus bruts par actif agricole non salarié avoisinent plutôt le Smic. Seuls les producteurs de porcs, de volailles standard…
Un observatoire pour lutter contre l'agribashing
La cellule nationale de suivi des atteintes au monde agricole Demeter se décline dans les départements. En Ille-et-Vilaine, la…
Publicité