Aller au contenu principal
Font Size

Stop à l'artificialisation des terres agricoles !

Alors que l'on parle partout de densification, de redynamisation des centres bourg, que les consommateurs expriment leurs nouvelles attentes dans leur manière de consommer, les zones commerciales font encore la part belle à l'artificialisation. A l'image du projet d'implantation de Grand frais à Beaucé (35), qui a fait vivement réagir la chambre d'agriculture.

Loïc Guines et Florian Salmon ont vivement dénoncé le projet de zone commerciale à Beaucé.

"Ce projet de zone commerciale, c'est 10 à 15 ha de terres agricoles. Auxquels il faut ajouter les 50 ha nécessaires pour la future déviation de Beaucé. Aucune étude n’a démontré qu’il fallait augmenter la surface de vente sur le territoire. Une hausse des surfaces de vente n’est pas bonne pour l’agriculture car cela engendre une baisse de prix et du gaspillage. Avant de penser à ouvrir de nouvelles zones, il faut utiliser les friches existantes (comme l’ancien Bricomarché), ou à venir, ou densifier dans les zones existantes". À l'occasion d'un point presse qui s'est tenu vendredi 19 juin à Lécousse, Florian Salmon, élu à la chambre d'agriculture, n'a eu de cesse de marteler son mécontentement devant ce projet. Et sur cette question, la chambre d'agriculture n'est pas la seule à faire entendre sa voix. La chambre de commerce et d'industrie, la chambre des métiers, la ville de Fougères, les commerçants locaux ou encore l'association La Passiflore font déjà partie du cortège des opposants.

Les ambitions personnelles ne doivent pas aller à l'encontre d'une réflexion globale.

 

Un non sens

Loïc Guines, président de la chambre d'agriculture d'Ille-et-Vilaine va même plus loin, rappelant sa prise de position il y a quelques années sur un projet d'implantation de Super U dans cette même zone. "Déjà à l'époque j'avais souligné que s'il s'agissait de faire venir une entreprise et de créer 300 emplois, on pouvait réfléchir... Mais là c'est un non sens ! Les ambitions personnelles ne doivent pas aller à l'encontre d'une réflexion globale sur le pays de Fougères". À travers ces propos, le président de la chambre d'agriculture vise directement Jean-Louis Lagrée, maire sortant de Beaucé, qui a signé le permis de construire le 17 mars dernier, au lendemain du premier tour des Municipales. "Il a tout fait en sous-marin sans concerter personne. Ce n’est pas une réflexion honnête d’élu !". Ancien premier adjoint, Stéphane Idlas est aujourd'hui le nouveau maire et se retrouve en première ligne dans la gestion de ce dossier.
Au delà de cet exemple, comment stopper cette course aux m2 commerciaux, qui en plus ne prend pas en compte les nouvelles attentes des consommateurs ? À l'échelle régionale, le Sraddet apporte une ligne conductrice, comme le font les SCoT à l'échelle des territoires, et les PLU au niveau local. Sur la thématique des habitations, on voit que la réflexion est avancée dans les communes, pour densifier davantage. En revanche pour les zones commerciales, il n'existe pas ou peu de contraintes. "Au nom de l'emploi, c'est difficile pour les élus de résister", note Annelyse Ferré, chargée de mission Urbanisme-Aménagement à la chambre régionale d'agriculture de Bretagne, qui prévient déjà : "Rien qu'en Ille-et-Vilaine, ce sont des centaines d'hectares qui sont à l'étude pour des projets de zones commerciales".
Reste que juridiquement, le projet de Beaucé semble difficilement attaquable. Loïc Guines et Florian Salmon en appellent aux élus locaux et à la pression de tous les opposants au projet. Un recours de la ville de Fougères a d'ores et déjà été déposé.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le plan de relance de l'apprentissage peut profiter au monde agricole
Le 4 juin, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a annoncé un plan de relance de l'apprentissage, avec notamment une prime à l…
Les agricultures bretonnes en 2040 se dessinent aujourd'hui
Quels visages auront les agricultures bretonnes à l'horizon 2040 ? Désireux de se saisir des enjeux, de se projeter et de s'…
Tensions autour  de la PAC
L'Allemagne a pris la présidence du conseil des Ministres depuis le 1er juillet. Elle se fixe pour principale tâche de finaliser…
EGAlim : l'effet papillon de la loi Agriculture et Alimentation
La première année d’application de la loi découlant des États généraux de l'alimentation aura bouleversé le paysage des produits…
MAEC non reconduites, revenu amputé pour 60 éleveurs bretons
Ils sont 60 en Bretagne à faire les frais de la non reconduction de la MAEC(1) SP3 M, type maintien, de la région Bretagne. 60 c’…
"Prenez un bon bol d'air" avec le Crédit Agricole
Depuis le début de la crise, le Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine multiplie les initiatives pour accompagner ses clients,…
Publicité