Aller au contenu principal
Font Size

Stratégie "de la ferme à la table" : Bruxelles fixe un cap très ambitieux pour 2030

Baisse d'ici 2030 de 50 % des risques et de l’utilisation des pesticides, de 20 % de l'utilisation des engrais, de 50 % du recours aux antibiotiques en élevage mais aussi un objectif de 25 % de surfaces en agriculture biologique. La Commission européenne a officiellement lancé le 20 mai ses stratégies "de la ferme à la table" et "biodiversité à l'horizon 2030" qui fixent un cap ambitieux pour le verdissement des systèmes alimentaires européens dans les dix prochaines années. La stratégie "de la ferme à la table" prévoit 27 initiatives qui seront précisées au fur et à mesure dans les prochains mois et années. Parmi celles-ci : un plan d'action pour l'agriculture biologique en 2020, des recommandations à chaque État membre concernant les plans stratégiques de la PAC fin 2020, une révision de la directive sur l'utilisation durable des pesticides en vue de réduire sensiblement leur utilisation en 2022 ou encore une révision de la directive bien-être animal en 2023. Et pour atteindre ces objectifs elle aura recours à la future PAC (en particulier les éco-régimes du premier pilier), à la réglementation (pesticides , OGM, bien-être animal...) et à l'information des consommateur avec en particulier un nouveau système d'étiquetage à l'avant des produits alimentaires (valeur nutritionnelle, durabilité, voire origine). 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Crédits carbone : les premiers contrats sont signés
Fin 2019, la Commission européenne donnait son feu vert au régime d'aide proposé par la France pour le paiement de services…
Le plan de relance de l'apprentissage peut profiter au monde agricole
Le 4 juin, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a annoncé un plan de relance de l'apprentissage, avec notamment une prime à l…
Trop de porcs : l'État demande à la filière de s'organiser
Mardi 2 juin, un plan de filière porcin a été discuté en préfecture de Région pour tenter de résoudre le problème de fluidité des…
Les agricultures bretonnes en 2040 se dessinent aujourd'hui
Quels visages auront les agricultures bretonnes à l'horizon 2040 ? Désireux de se saisir des enjeux, de se projeter et de s'…
Tensions autour  de la PAC
L'Allemagne a pris la présidence du conseil des Ministres depuis le 1er juillet. Elle se fixe pour principale tâche de finaliser…
GAEC Cabri'Hyaule - Eleveurs de chèvres laitières : En bio, produire du lait avec des fourrages de qualité
Des bovins lait en conventionnel aux chèvres bio, la ferme a beaucoup changé depuis 2016. Aujourd’hui, nous sommes trois, le père…
Publicité