Aller au contenu principal

Comité de développement de Quimper
Informer le consommateur

"Il y a tromperie du consommateur", dénonce le comité de développement de Quimper, en évoquant l'étiquetage des produits disponibles auprès de la grande distribution.

De gauche à droite : Pascal Chaussec, membre du bureau du comité de développement de Quimper, Marie-Paule Levarlet, animatrice, et Patricia Savina, présidente.
De gauche à droite : Pascal Chaussec, membre du bureau du comité de développement de Quimper, Marie-Paule Levarlet, animatrice, et Patricia Savina, présidente.
© Chantal Pape

"Lait, porcs, légumes... : nous produisons des matières premières nobles, avec des cahiers des charges très stricts et les normes les plus contraignantes au monde... Et le consommateur n'est pas sûr de retrouver cette qualité au moment de faire ses achats".

 

Tromperie du consommateur

 

Cette année, le comité de développement du Pays de Quimper a axé les travaux de son assemblée générale sur le consommateur. Et est parvenu au constat que, bien souvent, la grande distribution exerce une telle pression sur les prix qu'elle oblige l'agroalimentaire à des impasses sur la qualité : viande séparée mécaniquement dans les saucisses ou les nuggets, huile de palme au lieu de matières grasses plus nobles, faux emmental, sans une seule goutte de lait... "Il y a tromperie du consommateur", estime Patricia Savina, qui voudrait que l'étiquetage des produits soit plus clair. "Il faut qu'il puisse choisir en toute connaissance de cause".

 

Concurrence déloyale pour le producteur

 

La présidente du comité de développement évoque aussi des aliments "venus de l'autre bout du monde et produits avec on ne sait quelles normes". "Et servis à nos enfants dans les cantines, s'insurge Pascal Chaussec, membre du bureau. Ici, on n'a pas le droit de les produire, juste de les manger". Et à la tromperie du consommateur s'ajoute la concurrence déloyale pour les producteurs français. "Les frontières européennes sont une vraie passoire : il n'y a pas de contrôle".

Mais comment faire évoluer les choses ? En attendant une modification de la réglementation, les agriculteurs veulent sensibiliser le consommateur, aussi souvent qu'ils le peuvent. "Mi-avril, nous serons présents à Concarneau, lors du départ de la transat AG2R, détaille Marie-Paule Levarlet, animatrice du comité de développement. Et nous expliquerons comment est produit le lait, le beurre...". Les agriculteurs profiteront aussi du festival de l'élevage, le week end prochain à Quimper, pour attirer l'attention du consommateur sur les bons produits. "C'est un travail de longue haleine, reconnaît Patricia Savina. A nous d'ouvrir les yeux du consommateur".

 

 

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le Space sera bien là en 2021, à Rennes
Le salon de l'élevage fait son grand retour à Rennes. Entre soulagement, fierté et impatience, les organisateurs du Space livrent…
Marché foncier en croissance, des prix qui continuent de progresser
Un an de crise sanitaire n'auront pratiquement eu aucune incidence sur l'activité du marché foncier et de la Safer. Mieux, le…
Choucas : du blé pour camoufler le maïs
Ravageurs, désherbage du maïs et pression des maladies sur céréales…, programme dense à la réunion bout de champ Agrocultures,…
Porcs : les éleveurs demandent la fin de la castration
"On bute sur le mur des abatteurs… Si le gouvernement ne nous aide pas, ça va être compliqué". Mardi dernier, l’association pour…
Les Entreprises des territoires en recherche constante de reconnaissance
Les entreprises des territoires (EDT) se réunissaient encore une fois en viso conférence pour l’assemblée générale 2021. l’…
L’agriculture intensive et le hors sol : une chance pour la Bretagne

Productiviste, industrielle et intensive à outrance : voilà les qualificatifs réducteurs et mensongers dont certains ne…

Publicité