Aller au contenu principal

Installations classées : opération de sensibilisation

Chargé d'émettre un avis sur les projets d'installations classées, le Coderst 22 a visité un élevage de porcs à Saint-Brandan. Une démarche de sensibilisation aux problématiques de l'élevage.

Les membres du Coderst 22 ont visité l'élevage porcin de l'EARL Queneblaye à Saint-Brandan.
Les membres du Coderst 22 ont visité l'élevage porcin de l'EARL Queneblaye à Saint-Brandan.
© terra

La chambre d'agriculture et l'UGPVB ont proposé aux membres du conseil départemental de l'environnement et des risques sanitaires et technologiques (Coderst) de visiter un élevage porcin, l'EARL de Quéneblaye à Saint-Brandan. Chargée de rendre des avis sur les projets d'élevages (restructuration, modernisation, bien-être….), vendredi 30 novembre, une vingtaine de membres du Coderst a été reçue chez Pierre et Marie-Noël Le Hégarat et Julien Méléard. Restructuration, installation, modernisation, normes bien-être Welfare… c'est un élevage, performant techniquement, qui a beaucoup évolué. Mais l'originalité est d'avoir conduit l'installation hors cadre familial de Julien Méléard, ancien salarié de l'élevage, en 2010.  Après un repas improvisé sous une tente, les membres du Coderst, emmenés par le secrétaire général de la préfecture, Gérard Derouin, ont enfilé cotte, charlotte et sur bottes pour la visite de l'élevage.

90% de dossier agricoles

Si le rôle du Coderst est d'émettre un avis, en matière d'installations classées sur toutes les questions intéressant la santé publique et la protection sanitaire de l'environnement, il est avant tout une instance de conseil auprès du préfet. Or, sur 741 dossiers traités en 2011 (570 en 2012), la majorité concerne le secteur agricole. "90% des dossiers sont des dossiers agricoles", pointe Jean-Pierre Le Bihan, responsable de la commission environnement à la chambre d'agriculture des Côtes d'Armor et membre du Coderst 22. Les avis rendus ne sont pas anodins pour l'évolution des élevages.

Malgré le nombre des dossiers agricoles, il est le seul représentant de la profession agricole du conseil, parmi 25 membres venus de tout horizon. On y retrouve des représentants des services de l'Etat (DDTM, DREAL, DDPP …), de l'Agence régionale de la santé, des représentants des collectivités territoriales (conseillers généraux, maires…), de la chambre de commerce et de l'industrie, des associations de protection de l'environnement, de la pêche, du service départemental d'incendie et de secours… Des personnes, pour qui l'agriculture est un terrain peu ou pas connu. D'où cette visite en élevage, afin de toucher du doigt la réalité des éleveurs. Une première en Bretagne.

Une prise de conscience des réalités

"Chaque dossier est très particulier et très personnel. Cela permet se rendre compte que les décisions prises sont suivies d'effets dans la réalité", remarque Patrice Drillet, responsable du dossier environnement de la Cooperl. Plus qu'une simple visite, c'est une prise de conscience que les professionnels agricoles veulent enclencher. "L'élevage est un maillon essentiel de l'agriculture et de l'agroalimentaire en Bretagne. Si on n'y prend pas garde, on risque une régression qui toucherait l'ensemble de l'économie", alerte Jean-Pierre Le Bihan.

Le Coderst, présidé par le préfet (ou le secrétaire général) a un rôle consultatif mais non décisionnaire. Il se réunit une fois par mois et se prononce à la majorité des voix. Toutefois, l’avis du Coderst conditionne généralement la décision du préfet. Le conseil intervient sur tous les dossiers qui relèvent des installations classées agricoles/non agricoles, et de la loi sur l'Eau.
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"Sur les engrais azotés, je ne lâcherai pas"
Déçue sur les dossiers des néonicotinoïdes et du glyphosate, la députée finistérienne LREM Sandrine Le Feur se dit déterminée à…
"Notre région dispose de véritables atouts pour le développement de la méthanisation"
L'équipe du pôle nouvelles énergies du Crédit Agricole en Bretagne, voit chaque jour d'une part se diversifier les projets d'…
Des légumineuses bretonnes dans nos assiettes
Graines de pois chiche, haricot rouge, pois et lentille corail sont un bienfait pour l’alimentation humaine et constituent aussi…
Le photovoltaïque breton cherche à valoriser son potentiel
En décembre 2020 le gouvernement passait en force et imposait une révision rétroactive des tarifs de rachat d'électricité…
La région prend position sur la future PAC
La crise Covid a remis sur le devant de la scène l’importance d’une production agricole locale, ainsi que l’apport de l’…
La séparation de la vente et du conseil, un concept plus qu'une réalité
L'indépendance du conseil en phytos, instaurée dans le cadre de la loi Egalim, est en vigueur depuis le 1er janvier. Son objectif…
Publicité