Aller au contenu principal

AG JA Bretagne
JA Bretagne : fédérer pour mieux se faire entendre

Fédérer les réflexions des départements, défendre et porter leurs revendications aux échelons supérieurs, est le rôle prêté à JA Bretagne dans un objectif commun, la défense de l'installation et du métier d'agriculteur.

Pour sa première AG, le 19 mars à Pontivy, JA Bretagne est revenu sur les missions de cette structure régionale co-présidée par Jean-Marie Mingam, Sébastien Fesnoux et Christophe Tanguy, en invitant administrateurs de la région ou de JA national à partager leurs points de vue. "Nous sommes conscients des différences de nos structures départementales", observe Christophe Tanguy, mais "notre capacité à nous fédérer sera une force", ajoute Patrice Binet, car "il est important de parler d'une seule voix à Paris pour faire passer des messages forts", complète Jacques Jaouen. Or pour le président de la Chambre régionale, il y a encore "du travail à faire auprès des députés et une meilleure organisation du lobbying à former au niveau de Bruxelles".

Réussir les installations demain

La volonté de JA Bretagne est forte pour réussir les installations demain. Déjà, sur l'accompagnement à l'installation, "la région a une longueur d'avance, souligne Laurent Kerlir, du fait de l'expérimentation du nouveau parcours dans un de ses départements". Reste à solutionner "le besoin crucial d'accès au foncier dans une région qui a fait le choix des Hommes", souligne Patrice Binet. Sur ce dossier, Frédéric Daniel considère notamment que "la valeur économique doit prévaloir sur la patrimoniale", et Rachel Guiquerro que "chaque porteur de projet devrait passer par les CDOA structures ".

L'attractivité du métier est aussi au centre des préoccupations des JA. Si de nombreuses actions de communication sont menées, Patrice Binet estime qu'avoir "des gens heureux dans leur métier sera la meilleure des publicités pour l'agriculture". Enfin, permettre aux jeunes de vivre de leur métier est déterminant dans une région où le revenu est bien en deçà de la moyenne nationale. Les travaux sur le partage de la valeur ajoutée dans les filières, ou la communication auprès du grand public, conduits par les JA à différent niveaux, vont dans ce sens. Sur l'ensemble de ces dossiers, JA Bretagne est bien sûr l'interlocuteur privilégié des administrations, des politiques, ou des partenaires régionaux et nationaux.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le Finistère surfe sur le Bien manger
Après avoir lancé son PAT, projet alimentaire de territoire, le Finistère a continué sur sa lancée, en faisant de 2020 l’année du…
Bovins mutilés : comment agir ?
Depuis plusieurs mois, des faits de mutilations de chevaux ont été signalés un peu partout en France et font régulièrement la Une…
Légumes de conserve, gérer la variabilité et le prix juste
Une campagne mitigée avec une tendance aux moindres performances des légumes en conserve et surgelé. La Bretagne n’échappe pas au…
Tout Feu Tout Frais traque additifs, conservateurs, colorants et arômes
À Plabennec (29), voilà 20 ans déjà que Brédial et sa marque Tout Feu Tout Frais traquent sans relâche additifs, conservateurs,…
Une farine pleine de promesses
Produire une farine à base de blé issue d‘une agriculture locale et raisonnée, tout en répondant aux attentes du consommateur,…
Les ministres trouvent un accord sur la future PAC

Le 21 octobre à l’aube, les ministres de l’Agriculture des 27 sont parvenus à un accord sur la prochaine PAC qui ouvre la…

Publicité