Aller au contenu principal

TERRALIES
Jean Jouzel, un homme au chevet du climat

Eminent spécialiste du changement climatique, Jean Jouzel ne cesse d'alerter l'opinion sur les risques climatiques présents et à venir. Il sera président d'honneur de Terralies 2008.

Jean Jouzel, climatologue de renom, sera le président d'honneur du salon 2008. Il interviendra vendredi 30 mai pour expliquer les péripéties climatiques à l'occasion d'une soirée-débat.
Jean Jouzel, climatologue de renom, sera le président d'honneur du salon 2008. Il interviendra vendredi 30 mai pour expliquer les péripéties climatiques à l'occasion d'une soirée-débat.
© Terra

Fils d'agriculteurs, né à Janzé, Jean Jouzel est aujourd'hui un scientifique de renommée internationale. Vice-président du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec), c'est à ce titre, que le climatologue - glaciologue a partagé avec Al Gore, le prix Nobel de la Paix 2007. Muni de son bâton de pèlerin, sorte de "sentinelle du climat", il n'hésite pas à communiquer auprès du grand public sur les bouleversements du climat. "On peut mettre en place toutes les lois que l'on souhaite, si l'on veut avancer ,l'important est que les gens prennent la mesure des problèmes et y adhérent", explique Jean Jouzel.
Car, selon le chercheur, "si on ne bouge pas, on va se retrouver avec un réchauffement de 3 à 4°C à la fin du siècle et qui se poursuivra par la suite". Les études que Jean Jouzel a menées ont montré que le taux de CO2 n'avait jamais été aussi élevé depuis 800 000 ans. L'homme parle même de "suicide écologique collectif". Fonte des glaciers, dilatation des océans, si ce dernier annonce une élévation du niveau des mers avec un impact sur le patrimoine des villes côtières, il assure que, plus généralement, le réchauffement climatique va amplifier les problèmes écologiques déjà existants. Et de citer, la disponibilité en eau des régions sèches, la biodiversité, l'érosion des sols, la pollution… D'où le rôle clé des prochaines décennies sur l'évolution du climat des siècles futurs, assure-t-il. Parmi les objectifs raisonnables, un réchauffement limité à 2°C est visé, mais il demande la réduction par deux des émissions de gaz à effet de serre à échéance 2050.


Un vrai défi.
Prendre le problème à la base, dès à présent, voilà l'appel que ne cesse de lancer Jean Jouzel. Ce dernier partage l'idée qu'il existe des solutions. Alors que l'agriculture contribue à hauteur de 20% à l'émission de gaz à effet de serre, il estime que les exploitations ont les ressources pour produire de l'énergie renouvelable et gagner en autonomie énergétique. "Avec mon frère, agriculteur, nous avons de longues discussions et des avis parfois opposés", confie le spécialiste.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Quand agriculteur et apiculteur travaillent de concert
Voilà 4 ans déjà que Frédéric Mésangroas, producteur de porcs à Plouigneau (29), accueille les ruches de Daniel Le Louët. Au fil…
Le retour très controversé des protéines animales transformées
Le 14 avril dernier le Standing Committee on Plants, Animals, Food and Feed (Scopaff - en français Comité permanent des végétaux…
Le Space sera bien là en 2021, à Rennes
Le salon de l'élevage fait son grand retour à Rennes. Entre soulagement, fierté et impatience, les organisateurs du Space livrent…
Les Entreprises des territoires en recherche constante de reconnaissance
Les entreprises des territoires (EDT) se réunissaient encore une fois en viso conférence pour l’assemblée générale 2021. l’…
Porcs : les éleveurs demandent la fin de la castration
"On bute sur le mur des abatteurs… Si le gouvernement ne nous aide pas, ça va être compliqué". Mardi dernier, l’association pour…
Choucas des tours : que faire pour limiter les dégâts à l’agriculture ?
Cette année encore, les dégâts de choucas des tours sur les semis de maïs sont nombreux. Et les agriculteurs des environs de…
Publicité